The Death of Superman : critique post-mortem

Mise à jour : 03/08/2018 11:17 - Créé : 3 août 2018 - Christophe Foltzer
Christophe Foltzer | 3 août 2018 - MAJ : 03/08/2018 11:17

Tandis que le DCEU de Justice League est moribond et tente par tous les moyens de se réinventer, la division animation de Warner et DC Comics se porte comme un charme, merci pour elle. Et, avec The Death of Superman, elle entend bien nous faire comprendre qu'en réalité, le patron, c'est elle. Pari tenu ?

photo
17

LE CRÉPUSCULE DU HÉROS

Plus qu'aucune autre histoire du DC World, The Death of Superman nécessite une petite recontextualisation pour bien en comprendre l'importance. Remontons donc à 1992, lorsque la série télé Loïs & Clark, les nouvelles aventures de Superman cartonnait et que le comics s'était calé sur sa trame et sa diffusion. Sauf que problème, les scénaristes du comics avaient prévu de raconter le mariage de Lois Lane et Clark Kent. Mais comme c'était également prévu dans la série, il ne fallait pas qu'ils le racontent avant elle.

C'est alors qu'ils ont décidé de marquer le coup en tuant purement et simplement Superman. La comic-book death, ça va, on connait, on sait que ce n'est pas trop grave et jamais permanent mais, il y a 25 ans, ce n'était pas encore aussi installé dans les esprits, et surtout pas concernant un personnage aussi important que Supes. Le numéro de sa mort fut un succès historique, quasiment un jour de deuil national aux USA, on en a parlé partout dans le monde et, même s'il est revenu un an plus tard, le pari de DC était réussi.

 

photo death of supermanLa fin de Superman

 

En violant ce tabou, DC avait réussi l'impossible et ouvert une vraie boîte de Pandore qui l'a poursuivi depuis. En effet, on se rappelle tous que Batman v Superman : L'Aube de la justice avait malheureusement choisi de se conclure sur ce coup de théâtre mais, comme la préparation en amont n'avait pas été faite correctement, le choc ne fut pas à la hauteur des attentes. Et puis, Justice League est arrivé quelques temps plus tard et a encore plus piétiné ce qui était pensé comme étant le paroxysme du DCEU. La division animation du studio a donc décidé de réagir en nous proposant sa propre version de cet épisode tragique.

 

photo death of supermanLa Justice League s'en prend plein la tronche et ça fait plaisir

 

DOOMSDAY

L'histoire est connue de tous : au maximum de sa gloire, Superman se retrouve confronté à son plus terrible adversaire, Doomsday, qui débarque sans prévenir et détruit tout. Au terme d'un combat dantesque en plein Metropolis, les deux adversaires s'effondrent, Superman mourrant dans les bras de Lois. Et The Death of Superman ne raconte pas autre chose. Cependant il a l'intelligence de ne pas suivre la trame à la lettre et de l'enrichir de beaucoup d'éléments neufs pour des résultats divers et variés.

 

photo death of supermanDoomsday, enfin tel qu'il devrait être

 

Déjà, le film s'écarte considérablement du comics en s'intéressant au couple Clark - Lois en nous le présentant au début de sa romance lorsque Clark doit faire le choix de révéler ou non son identité à sa bien-aimée. Evidemment, cela dramatise encore plus le combat et humanise Superman comme rarement. Tout dieu vivant qu'il est, il en devient extrêmement touchant dans ses hésitations, ses peurs, ses doutes et son amour pour la journaliste.

Tout cela donne une dimension et une profondeur inattendue à une histoire qui, soyons honnêtes, ne brillait pas par son intelligence à la base. Le film mélange plusieurs époques pour rendre son histoire plus actuelle. Ainsi les costumes viennent de la période New 52, on y parle de Damian Wayne et on sent bien que les scénaristes font leur possible pour raccorder les wagons avec l'univers DCEU comme ils le peuvent. Et le pire, c'est que ça fonctionne.

 

photo death of supermanUne image qui se passe de commentaire

 

DEUIL NATIONAL

Cela dit, le traitement, et celui de la Justice League en particulier, lorgne clairement du côté d'Avengers. Ne serait-ce que par leurs rapports très quotidiens et casuals, totalement en contraste avec leur mission héroïque. C'est tout bête, mais cela nous les rend immédiatement sympathiques et humains et, pour la première fois, la Justice League existe vraiment sous nos yeux. Comme quoi, ce n'était pas si compliqué.

 

photo death of supermanLe choc des Titans

 

Par contre, le film pêche clairement sur certains aspects. Dans sa technique notamment. Par manque de temps ou de budget, ou les deux, il faut bien reconnaitre que The Death of Superman oscille entre le moyen et le passable. Le character-design est basique mais charmant, par contre l'animation, elle, tient rarement la route. Trop mécanique, voire saccadée, elle assure le minimum syndical, sauf à de rares moments où sa fluidité nous surprend.

C'est d'autant plus dommage que si le même soin avait été apporté à l'ensemble, le résultat aurait pu être phénoménal. Et puis, n'oublions pas quelques facilités scénaristiques comme cette mise en place des enjeux en mode Bisounours où Supes est tellement mis en valeur qu'on a limite envie qu'il s'en prenne plein la tronche. Oui, ce côté "Qu'est-ce qui pourrait se passer de mal ?" énerve un tantinet, heureusement cela ne dure pas bien longtemps.

Au final, ce Death of Superman est une excellente surprise. Imparfaite certes, mais prenante et touchante par bien des aspects. Son Doomsday est particulièrement réussi, il est enfin à la hauteur du personnage, très loin du monstre ridicule de Batman v Superman : L'Aube de la justice, l'univers des justiciers existe enfin et il est très attractif. Une fois de plus, DC nous prouve que ses vraies bonnes adaptations se trouvent dans sa branche animation. Ça serait bien qu'à présent il s'en rende compte.

 

photo death of superman

Résumé

The Death of Superman, quoi qu'imparfait surtout dans sa technique, rend enfin justice à l'un des chapitres les plus importants de l'histoire du personnage. En attendant la suite obligatoire, on ne peut que trop vous conseiller ce film qui, en 1h20, fait mieux que BvS et Justice League réunis. Disponible en vidéo à partir du 22 août.

commentaires

jamais content
05/08/2018 à 09:54

le combat entre Superman et Doomsday est magnifique je ne suis vraiment pas d'accord avec certains commentaires dommage que le scénario ne soit pas assez riche, sinon niveau animation personne ne fais mieux sinon donne-moi des exemples ? car les studio d'animation chez nous sont à vomir Lol

Justice
03/08/2018 à 23:22

@Babar77 :

Sais tu réellement ce que puéril veut dire ?

Car dire qu'une de héros c'est puéril.... Je vois même pas comment tu peux tourner ça pour que ça devienne vraie...

Concernant la nullité de la chose..
Comment dire...

C'EST FAIT POUR COMBATTRE DE GROS MECHANTS !

Y a quoi de nul ?


Je te rappelle que même irl on fait des alliances hein ce n'est pas nulle bien au contraire... c'est grâce à ça que tu ne parles pas allemand aujourd'hui :)

Mouais
03/08/2018 à 22:54

Vu en coup d event. J'ai pas accroché. les graphismes sont tout juste passables. l'intensité des combats idem. C'est pour tout public y compris pour les momes de 8 ans.

Babar77
03/08/2018 à 22:36

Pas vu. Mais je trouve le principe d'alliance des héros nul et puéril. Que ce soit chez dc ou marvel d'ailleurs.
Dommsday dans batman vs superman avait un coté méchant monstre dans les pubs pour prince de Lu ou un truc du genre.
de la bouillie

blackchab
03/08/2018 à 15:11

J'ai aucun implication sur la personnage de superman , car elle ne connait pas et elle suit la continuité du reboot et le couple n'est pas crédible puisque dans le film précédent il est encore avec wonder woman.
Il manque un film de transition et l'arrivé de Superman n'est pas cohérente .
Superman Doomsday est bien supérieur .

Opale
03/08/2018 à 14:23

La meilleure série animée tirée de comics: Young Justice. Niveau scénars, animation, design, c'est très, très bon.

Pseudo81
03/08/2018 à 12:59

Vue entre amis, vraiment nul, niveau d'animation bas budget Coréen, plus entre le passable et le ridicule.
Scénario totalement ridicule, arrêter dans faire des tonnes avec les films d'animation direct to DVD, s'il était vue par autre que les fans DC il serait encore plus ridicule qu'un Batman Vs Superman.
Sérieux sortir encore le coup de Lois qui découvre le secret de Superman car il enlève ses lunettes ?? wtf se rend tellement les personnages débile, Doomsday paraissant le plus intelligent car le seul qui n'a pas de ligne de la part des dialoguistes merdiques.
En plus vous vous mentez encore ! Doomsday est aussi moche que dans BvS, certain le critiqué d'être un vulgaire troll, la c'est au troll avec une crête iroquois.
Les films coréen de Warner sont toujours aussi passable voir nullissime (Scénario, personnage), il finisse pas détruire cet univers auquel je m'intéresse étant enfant comme beaucoup, mais j'ai grandi.

Royo59
03/08/2018 à 12:43

Et la direction artistique... j'ai l'impression de toujours regarder le même film...

Euh!
03/08/2018 à 12:04

Dommage qu’ils ne fassent pas d’effort sur l’animation ds ce genre d’adaptation.

votre commentaire