Stephen King et J.J. Abrams s'associent pour créer la série Castle Rock

Christophe Foltzer | 19 février 2017
Christophe Foltzer | 19 février 2017

Cela fait plus de 40 ans que Stephen King est le maitre de l'horreur littéraire et quasiment tous ses écrits ont été adaptés au cinéma ou à la télévision. Il ne lui manquait donc plus qu'une grosse anthologie.

L'émergence des nouveaux supports de diffusion comme Netflix, Amazon ou Hulu, donne lieu à une véritable guerre créative dont nous serons les grands gagnants. En effet, pour nous attirer dans leurs filets, les producteurs multiplient les projets ambitieux et inattendus, à même de nous scotcher devant notre écran. Et c'est tant mieux, ça change.

 

Photo Castle Rock

 

Si Stranger Things a tout défoncé et semble avoir installé un nouveau standard, sa place n'est pas assurée pour autant. En effet, alors que la série prépare actuellement sa saison 2, J.J. Abrams et Stephen King viennent de frapper un grand coup en annonçant Castle Rock, une série entièrement dédiée aux récits du maître, un univers étendu ambitieux prenant pour base la célèbre ville du Maine qu'il a créé.

Pour le moment, nous sommes dans le flou le plus total, nous ne disposons que d'un intrigant teaser qui nous laisse penser qu'il s'agira bel et bien d'une anthologie refaisant ses meilleurs titres avec comme point d'ancrage Castle Rock. La vidéo nous propose en effet une ribambelle de titres bien connus comme Salem's Lot, Cujo, Ca, Les Evadés ou encore The Shining. Toutes ces histoires ne se déroulent pas nécessairement à Castle Rock même ou dans ses alentours, ce qui laisse encore plus planer le doute sur la nature exacte de la série, que l'on associera pour le moment à un ambitieux univers étendu.

 

Drunken Fireworks

 

Cela dit, si on se réfère à un récent communiqué du Hollywood Reporter, Castle Rock pourrait effectivement être une anthologie qui regrouperait tous les personnages des romans cités dans la petite ville du Maine chère à King. Après, s'agira-t-il d'une nouvelle adaptation des romans ou alors d'une histoire totalement originale, le mystère reste entier. La série sera diffusée sur la plate-forme Hulu et, quitte à rester dans le brouillard, aucune date de diffusion n'est pour le moment annoncée. En tout cas, ça donne très envie.

 

commentaires

Scarface666
19/02/2017 à 23:37

@Riku

Au fait, je rajoute,

Est-il important de préciser que les 3/4 des univers de King mentionnés dans cette vidéo ne se déroule même pas a Castle Rock, au final ?
Non, bien évidement. Et heureusement en somme, sinon ça réduirais considérablement la liste des cross over de romans possible. En sois, j'espère tout de même que Cujo fera partie d'une façon ou d'une autre de cette mystérieuse série, c'est le tout premier roman de King que j'ai lu, j'y porte une affection particulière :)

Scarface666
19/02/2017 à 23:31

@Riku

Je pense que tu sais TRÈS BIEN que par référence, on parlais de tout les noms et lieux qui apparaissent dans la vidéo. Et donc NON, Cujo n'est pas cité une seule fois ici.
Dire que le contraire, parce que la série s'appelle Castle Rock et que Cujo se déroule a Castle Rock ne change rien au fait que le roman n'est pas mentionné.

Dans ce cas, si on extrapole avec ta logique, je peux dire que la série va parler de HORNS écrit par Joe Hill aussi.... vu que Castle Rock est mentionné dans le roman.

Scarface666
19/02/2017 à 21:33

La vidéo nous propose en effet une ribambelle de titres bien connus comme Salem's Lot, Cujo, Ca, Les Evadés----

Presque, les gars ! Absolument zero mention a Cujo dans ce trailer, mais hier j'ai passe r3h, parce que j'ai pas de vie, à référencer TOUT ce qui est visible dans le trailer. Voici la liste complète.

ÇA : Juniper Hill, The Barrens (Les Friches), Le Club des Loosers, Derry, Henry Bowers, Georgie Denbrough, Bill Denbrough, Mike Hanlon, Ben Hanscom, Stan Uris, Beverly Marsh, Mr. Gray et Pennywise

Salem : Mark Petrie, Ben Mears, Le père Callahan, Susan Norton, Kurt Barlow, The Marsten House,

La Ligne Verte : Edward Delacroix, Mr. Jingles, Percy Wetmore, Paul Edgecomb, Brutus Howell, John Coffey, Green Mile (Ligne Verte).

Le Bazar de L’Épouvante (Needful Things) : Lelaun Gaunt, Shérif Alan Pangborn, Brian Rusk, Buster, Nettie Cobb, Norris Ridgewick, You Sew and Sew (le nom d'une échoppe de Castle Rock), Nan's Luncheonette (une autre), The Mellow Tiger (le bar de la ville)

Shining : Danny Torrance, Jack Torrance, Delbert Grady, Stuart Ulman, Dick Halloran, Horace M. Derwent,

Misery : Annie Wilkes, Misery's Child, Paul Sheldon, Fast Car (le roman de Sheldon), Silver Creek,

The Shawshank Redemption : Shawshank State Prison, Andy Dufresne, Boggs Diamond, Heywood,

The Mangler : The Mangler (la presseuse), John Hunton,

Dreamcatcher : Dudditz Cavell, Beaver Clarenton, Jonesy, Hole-in-the-Wall (le chalet)

The Night Flier : The Night Flier (Le Rapace Nocturne)

Dolores Claiborn : Selena Saint-George, Joe Saint-George, Vera Donovan, Little Tall Island

Creepshow : Wilma Northrup,

The Dead Zone : Richard Dees, The Inside View (le journal)

Cœur Perdu en Atlantide : Boby Garfield, Liz Garfield, Peter Riley, Low Men in Yellow Coats

Divers : Richard Bachman (pseudonyme de Stephen King). On peux supposer que les romans écrit sous ce nom, Marche ou Crève, Rage, Blaze, La Peau sur les Os, Les Régulateurs, Chantier et Running Man sont implicitement cités.

Alexiaaucarré
19/02/2017 à 14:40

Très intriguant!!

KibuK
19/02/2017 à 14:28

Faut qu'ils embauchent Frank Darabont comme showrunner. C'est le seul cineaste qui a compris et fait sien l'univers de S. King à travers ses adaptations de "les Evadés", "la Ligne verte" et "the Mist" qui sont quand même les seules adaptations valables de ses livres (avec Misery de Rob Reiner et Shinning de Stanley Kubrick) puisqu'elles enlèvent tous les éléments qui sont niais lorsque les livres sont adaptés à la lettre.

Euh!
19/02/2017 à 11:58

Une sorte de Once upon a Time en mode Stephen King ca peut etre pas mal oui.

votre commentaire