Tulsa King : un teaser musclé pour la série où Sylvester Stallone est le boss de la mafia

Axelle Vacher | 17 juin 2022
Axelle Vacher | 17 juin 2022

Libéré de la franchise Expendables, Sylvester Stallone rejoint la mafia italienne dans Tulsa King, dont le premier teaser a été dévoilé par Paramount+.

On l’a connu en gros bras invétéré à travers la franchise Expendables, en vétéran de guerre sous la bannière légendaire de Rambo, en boxeur émérite sous les traits du célèbre Rocky, ou encore en assassin, espion, gangster shérif et tant d’autres casquettes, lesquels auront fait de Sylvester Stallone l’un des visages les plus emblématiques du paysage cinématographique contemporain. 

À l’orée de sa 76e année, et fort d’une soixantaine de rôles, l’acteur américain s’est pourtant jusque là tenu à l’écart des productions télévisuelles, exception faite d’une poignée de caméos. Une absence du petit écran désormais proprement révolue, Sly ayant récemment décroché le rôle principal de Tulsa King, série dramatique destinée à la plateforme Paramount+. 

Impulsée par Taylor Sheridan (à qui l’on doit la série Yellowstone, ou encore le film Comancheria), et Terence Winter (créateur de Boardwalk Empire et scénariste du Loup de Wall Street), la série ne s’était jusque là illustrée qu’au travers d’un premier aperçu aussi sobre qu’engageant. Une promotion sibylline depuis rompue par la mise en ligne d’un premier teaser intrigant.

 

 

Tulsa King fera donc le récit de Dwight Manfredi, dit « Le Général », ni plus ni moins que l’ancien parrain de la mafia new-yorkaise. Désormais libéré de prison après avoir purgé une courte peine de 25 ans, et de surcroit contraint de s’exiler à Tulsa, en Oklahoma (ce qui peut être considéré comme un sort plus cruel encore que l’emprisonnement), le personnage interprété par Stallone ne semble manifestement pas avoir retenu la leçon, et décide de s’y bâtir un nouvel empire du crime.

Une ambition qui, au vu de ces premières images, requerra à Dwight un minimum d’agressivité, occurrence finalement peu surprenante pour l’interprète du Demolition Man.

 

Rambo : Last Blood : photo, Sylvester Stallone"Je vais te faire une offre que tu ne pourras pas refuser"

 

Il se pourrait toutefois que par delà les incessantes démonstrations de violence bien typiques du genre, Tulsa King permette à l’un des acteurs les plus musclés d’Hollywood d’explorer un personnage, sinon plus pondéré, du moins plus stratège que les têtes brûlées tempétueuses lui étant généralement associées. C’est du moins ce que suggère l’introduction fort réminiscente de Les Affranchis de Martin Scorsese. 

Des prémices somme toute prometteuses qui permettront donc au grand public de découvrir Stallone sur le petit écran à compter du 13 novembre sur la plateforme Paramount+, et donc probablement sur Canal+ en France.

Tout savoir sur Tulsa King

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Pi
18/06/2022 à 16:36

@jojo112
Tiens, un pseudo de cibiste.
Je croyais que vous aviez tous disparu avec les "Routiers sont sympas" dans la première décennie du nouveau millénaire.

Je fais pour Stallone ce que tous les geeks prépubères et les virilistes qui fréquentent ce site font aux actrices qui ont plus de 30 ans.

jojo112
18/06/2022 à 09:16

@pi : encire un détracteur de merde qui au lieu de prendre plaisir à regarder ce teaser, a préféré passer ces 30 secondes à scruter le moindre cm de peau de Stallone lol

Pi
18/06/2022 à 09:09

Le botox c'est le mal.

Rico
18/06/2022 à 07:44

Siiii!

slaine22
17/06/2022 à 22:13

yees

JR
17/06/2022 à 16:57

Oui !

votre commentaire