A Teacher sur Canal+ ou la série tabou sur la relation interdite entre une prof et son élève

Geoffrey Nabavian | 22 avril 2021 - MAJ : 22/04/2021 18:45
Geoffrey Nabavian | 22 avril 2021 - MAJ : 22/04/2021 18:45

A Teacher est une série dramatique dans laquelle Kate Mara joue une prof, au cœur d’un scandale lorsque sa liaison avec un élève (Nick Robinson) est découverte.

Dans une petite ville du Texas, Claire Wilson (jouée par Kate Mara, sœur de Rooney Mara remarquée dans House of Cards ou Les 4 Fantastiques) travaille comme professeur dans un lycée. Un jour, elle entame une liaison avec un de ses élèves adolescents, Eric Walker (incarné par Nick Robinson, acteur dans Jurassic World et Love, Simon). Les deux commencent alors à entretenir une relation interdite, jusqu'à ce que quelqu'un la découvre et qu'un scandale éclate.

Production dramatique au sujet assez épineux, A Teacher est une mini-série de dix épisodes et constitue une mini-série. Il s'agit de l’adaptation d’un film de 2013 lui aussi titré A Teacher, resté inédit en France. Il était réalisé et scénarisé par Hannah Fidell, que l’on retrouve ici comme showrunneuse, scénariste, et réalisatrice de la plus grande part des épisodes. Elle a par ailleurs précédemment été aux commandes d’un épisode de The Act, entre autres.

 

photo, Nick Robinson, Kate MaraUn secret difficile à garder

 

Les liaisons entre enseignants et étudiants ont déjà été au centre de plusieurs films remarqués (à retrouver dans cette liste de films sur les relations amoureuses professeurs-élèves). On peut se souvenir de Noce Blanche, du controversé Jean-Claude Brisseau (condamné en justice en 2005 et 2006), dans lequel Bruno Cremer se laissait fasciner par l’une de ses étudiantes mineures, jouée par Vanessa Paradis.

Mais A Teacher évoque surtout Chronique d'un scandale, film sorti en 2007 où Judi Dench et Cate Blanchett jouaient deux profs amies, se déchirant le jour où la première menaçait de révéler la liaison de la seconde avec un élève.

 

 

La bande-annonce d’A Teacher laisse deviner une série au fort potentiel tragique et au ton dramatique. L’univers visuel paraît soigné et met en valeur la petite ville grise où se déroule toute l’histoire. Un peu de suspense semble s’inviter dans le scénario. Le récit paraît violent, mais davantage sur le plan psychologique.

Au casting, on retrouve aussi Dylan Schmid (les séries Once Upon a Time et Snowpiercer), Ashley Zukerman (Fear the Walking DeadSuccession) ou Shane Harper (Bonne Chance Charlie). A Teacher commence sa diffusion sur Canal+ ce jeudi 22 avril et est d'ores et déjà disponible en intégralité sur MyCanal.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Thibaud
28/04/2021 à 22:01

@Madouille
Entièrement d'accord. D'autant que la série est complètement incohérente, c'est seulement au bout du 4e épisode qu'elle prend un tour bêtement moralisant, s'attardant sur les prétendus ravages psychologiques que la relation entraînerait chez le jeune homme. Ceci dit, c'est vraiment dans l'air du temps caractérisé par une sorte de régression puritaine repeinte aux couleurs du progressisme et de l'idéologie "woke". (Les réactions des critiques "officiels", par exemple sur France Inter, sont éloquentes de ce point de vue.)

RobinDesBois
23/04/2021 à 13:12

@Beyond je pense qu'on a tous eu ce fantasme !

Flash
23/04/2021 à 12:33

beyond@ tout pareil que toi !

ephebophile
23/04/2021 à 10:39

on a dejà Macron et Brigitte Trogneux comme exemple, la fiction depassée et de loin par la Realite mdr demonstyartion au plus hait sommet de l'Etat
extrait Wiko:
En mai 1993, dans l'atelier de théâtre qu'elle anime au lycée de la Providence, elle remarque Emmanuel Macron, alors âgé de 15 ans et élève de seconde dans la même classe que sa fille Laurence

L'année suivante, le couple commence une relation. La différence d'âge (de plus de vingt-quatre ans) entre les deux amants provoque un scandale dans la famille Trogneux, d'autant que leur relation pourrait tomber sous le coup de l'article 227-27 du Code pénal, qui consacre le délit d'atteinte sexuelle sur mineur, qui dispose qu’un enseignant qui a des relations sexuelles avec un élève mineur âgé de plus de 15 ans encourt jusqu’à trois ans de prison3,14,16. Leur relation se poursuit discrètement à Paris, où Emmanuel Macron entre en classe de terminale, puis en classes préparatoires littéraires au lycée Henri-IV6.

fuck
23/04/2021 à 10:01

Mourir d'aimeeeeeer

Momo
23/04/2021 à 09:33

@Levendis : Bah oui le prof aurait manipulé sa "victime" pour en arriver la ! C'est évident.

beyond
23/04/2021 à 01:56

Quand j'étais au collège, puceau boutonneux trituré par ses hormones (je n'ai plus de boutons), j'aurais adoré que certaines de mes enseignantes me retiennent après les cours. C'est parfois arrivé, mais rarement pour les raisons espérées. (soupir)

Tnecniv
23/04/2021 à 00:52

@ Levendis, c'est à peu près le résonnement que j'ai eu, une belle hypocrisie ...

Levendis-
22/04/2021 à 22:58

Ce qui est marrant , c est la glamourisation de la relation hypocrite melé a une critique de la prof
sois disant criminelle de coucher avec un gamin
tout ça pour faire une histoire qui tient 10 episode
alors que la meme histoire fait avec une inversion des genres, le mec prof serait cloué au mur par des articles de mademoiselle.com et tous les kobini

Madouille
22/04/2021 à 20:10

Une série complètement débile, dans l'ère du temps qui commence comme une belle relation interdite mais qui au final s'avère être réellement débile. Comment une femme de 30 ans passés peut faire de la taule pour coucher avec un jeune de 18 ans ? Oui oui il a 18 ans. Le système américain est totalement con. La majorité à 21 ans là-bas est aberrante pour ce genre d'histoires.

J'ai surtout détesté le traitement du personnage soi disant brisé psychologiquement par cette relation alors que tout le long de la serie il est heureux avec.

Tout ça pour accentuer leur propos douteux.

Plus
votre commentaire