Caïd ou la série française pétaradante de Netflix entre La Haine et REC

Geoffrey Nabavian | 9 mars 2021 - MAJ : 09/03/2021 17:13
Geoffrey Nabavian | 9 mars 2021 - MAJ : 09/03/2021 17:13

Caïd est une série française façon polar d’action tournée en caméra subjective (ou found footage), qui plonge en pleine guerre de gangs dans une cité.

L’intrigue de la série Caïd commence lorsqu’un réalisateur de clips et son cameraman arrivent dans une cité du sud de la France, pour filmer le quotidien d'un artiste de rap émergent, Tony (Abdramane Diakité), à la demande de son label musical.

D’abord détendue, l’ambiance devient bientôt plus sombre : outre la musique, Tony a aussi des activités illégales. Il semble gérer des trafics, frappe et menace à plusieurs reprises d’autres personnes sous les yeux des cameramen. Perturbés, ceux-ci commencent ensuite à vraiment angoisser : Tony joue au dur, mais il semble embarqué dans des affaires plus graves et surtout une guerre de gang. Il est bientôt pris pour cible, et ceux qui le filment avec lui.

 

photoRéalisateur et rappeur en plein brief

 

S’étendant sur dix épisodes, Caïd est une mini-série qui devrait, a priori, avoir une vraie fin et non un cliffhanger dans son épisode final. Elle est réalisée en found footage (ou vue subjective), la mise en scène suivant finalement les rushs des personnages centraux. Il semble donc que le spectateur ne pourra voir que ce qu’ils filment. Le moyen de le placer au coeur de l'action et d'en faire une expérience plus viscérale.

Ce style de réalisation rappelle bien entendu Le Projet Blair Witch, film d’horreur en forêt sorti en 1999 qui impressionna par son côté immersif. Le genre horrifique a d'ailleurs régulièrement recours au found footage à l'image des sagas [REC] et Paranormal Activity, même si d'autres genres s'y sont évidemment essayés comme le polar avec End of Watch.

 

 

Une chose est sûre, la bande-annonce de Caïd reprendra probablement des thématiques de La Haine ou Les Misérables en se déroulant dans une cité. Cependant, les scènes de suspense et les séquences d’action ou de poursuite sont particulièrement mises en avant, et Caïd paraît viser le divertissement plutôt que l’analyse sociologique.

La série est créée et réalisée par Ange Basterga (acteur dans Banlieusards) et Nicolas Lopez. Ils sont également ici co-scénaristes, avec Nicolas Peufaillit (l’un des scénaristes du film Un Prophète). Parmi les acteurs, on retrouve Sébastien Houbani (Tout nous sépare), Idir Azougli (BAC Nord), Mohamed Boudouh ou encore Jean-Toussaint Bernard (la série La Flamme). Caïd sera disponible sur Netflix à partir du 10 mars 2021.

Tout savoir sur Caïd

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
lulu
10/03/2021 à 10:33

Aaah Brassic cette superbe série dont on parle trop peu

Djuba
09/03/2021 à 23:14

Encore une belle note d'intention qui va partir en caricature à la française parce que :
-Je ne sais pas écrire des personnages > je mets plus de pathos.
-Je sais pas écrire de romance > je mets plus de guns.
-Je sais pas écrire de comédie > je mets plus de courses-poursuites à la Taxi 4.
Heureusement pour les amateurs de séries sociales arrive bientôt la saison 3 de Brassic (avec un épisode entièrement filmé en steadycam, je rêve si je veux).

votre commentaire