Stranger Things : Millie Bobby Brown quitte les réseaux sociaux après de violentes attaques homophobes

Christophe Foltzer | 15 juin 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 15 juin 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Internet et les réseaux sociaux, c'est merveilleux parce que cela abat les barrières entre les gens et cela crée une proximité inédite. Jusqu'à ce que les crétins s'en rendent compte.

S'il est un fait avéré avec les années, c'est qu'Internet ne montre pas forcément le meilleur de nous-mêmes. L'immédiateté des communications encourage davantage l'émotionnel et le pulsionnel plutôt que l'intellect, et la réflexion. L'anonymat (tout relatif) permet aux moins regardants de laisser s'exprimer leurs plus bas instincts. Et c'est malheureusement une vérité : Internet pullule de crétins patentés qui s'y amusent en attaquant les gens pour des motifs assez obscurs.

 

Photo Millie Bobby BrownMillie Bobby Brown

 

Et, conséquence logique, les stars sont des cibles privilégiées. On parlait encore récemment de la décision de Kelly Marie Tran de quitter les réseaux sociaux suite à de multiples attaques racistes et sexistes ces derniers mois. Il faut maintenant ajouter à cette liste Millie Bobby Brown. La Eleven de Stranger Things a en effet été la cible d'une campagne homophobe qui l'a poussée à fermer son compte Twitter.

 

Millie Bobby BrownOn a envie de se flinguer parfois...

 

La jeune comédienne a en effet été la victime d'une véritable campagne de dénigrement à base de memes violents qui l'accusaient d'homophobie. Certains d'entre eux ayant eu plusieurs milliers de réactions et de partage. Une attaque assez incompréhensible puisque la comédienne est une fervente supportrice de l'association GLAAD qui, via son Mouvement Ensemble, tente de faire accepter la communauté LGBT au sein de la société depuis 30 ans. En plus de cela, elle était très présente pour apporter publiquement son soutien envers les victimes de la tuerie de Parkland, survenue le 14 février dernier dans un lycée.

Il semblerait qu'une grosse partie de ces memes proviendrait de certains membres de la communauté LGBT, ce qui est assez désespérant si c'est réellement le cas puisqu'on se retrouverait dans une situation assez grotesque où des membres LGBT accusent d'homophobie une de leurs supportrices en lui assénant des attaques... homophobes. Quoi qu'il en soit, Millie Bobby Brown a donc fermé son compte Twitter principal, elle en possède un second qui est toujours en activité pour le moment mais on ne va pas en divulguer le nom. Des fois que deux trois crétins se perdent sur EcranLarge et décident de repartir à l'attaque.

 

Photo Millie Bobby BrownMême dans l'Upside Down, il y a moins de crétins

Tout savoir sur Stranger Things

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
ALYON
18/06/2018 à 18:09

C'est pas Audiard qui avait écrit " le jour ou les c..s voleront …" et bien je pense que l'on est pas près de revoir le soleil et si l'info est avérée c'est bien que la c...…. est la chose la mieux partagée du monde.

Am
15/06/2018 à 19:12

@Manu

Ah bah oui, enquêtons sur cette môme, elle est sûrement coupable. Et je suis sûr que les gens qui sont tombés sur elle avec de faux screenshots tendance diffamation de cour d'école, sont équilibrés et sains, et que ça n'a rien à voir avec le fait qu'elle se soit exprimée pro-LGBT, soit très populaire, ait créé un truc contre le harcèlement chez les jeunes. Toujours douter des personnes qui sont attaquées, c'est comme ça que le monde reste plus sain.

Manu
15/06/2018 à 18:54

Et pourquoi toutes ces attaques soudaines ? Il doit bien y avoir une raison (débile ou non), c'est quoi qui a déclenché cette violence ? Ecran large ne donne bizarrement aucune info...

Cuttyflam
15/06/2018 à 18:45

Jamais eu facebook, jamais eu twitter, suivez le chemin.

Theo
15/06/2018 à 17:34

dites donc messieur d'Ecranlarge: vous avez censuré mon post, dés qu'on dit un truc pertinent et non politiquement correct, vous censurez, c'était un test et vous êtes tombés dedans, donc Ecranlarge=pro LGBt et pro politiquement correct,

spade
15/06/2018 à 16:31

Ne vous inquiétez pas pour les crétins qui surfent sur écran large, pour l'instant leurs cible c'est Star Wars. Le reste viendra peut être avec la puberté ...

Baneath88
15/06/2018 à 15:21

Consternant mais conséquence logique d'un monde où les interactions entre deux individus deviennent massivement virtuels, et où les vedettes abolissent (malgré eux?) cette frontière les séparant du public.
Ça n'enlève en rien la stupidité d'individus qui ont autant de morale qu'une fosse sceptique.

LeRealiste
15/06/2018 à 14:03

@maided

«Trump alors que c'est un gros raciste proche du KKK (dont faisaitpartie son père),»

=> Preuve que c'est un gros raciste proche du KKK?

Tom
15/06/2018 à 13:27

@ Christophe Foltzer : pour les 2 ou 3 crétins égarés sur EL c'est déjà fait et certains sont des habitués ici depuis des années. Propos homophobes, racistes et/sexistes degainés à la moindre occase, á peine déguisés pour pas ne se faire virés des commentaires d'EL...mais pourtant existants tranquillement ici dans les commentaires. ????
@LJK : Entièrement d'accord avec toi.

Ded
15/06/2018 à 13:25

Le premier paragraphe est particulièrement virtuose puisqu'à l'ère du tweet épileptique, on ne vantera jamais assez la richesse de la réflexion intellectuelle tout en fustigeant la pauvreté de la "pensée instantanée". Bravo !
L'homophobie est au fascisme ce que le plastique est au pétrole, un dérivé incontournable !
Ça l'a toujours été et internet n'a servi qu'à étendre les ramifications de ce "cancer idéologique"
Quand j'étais gamin, au début des années soixante, les "grands" de ma cité HLM, en mal de distractions le samedi soir, débattaient entre eux, qui d'une envie de "chasse aux pédés (sic)", qui d'une préférence pour une "chasse aux arabes (sic)", comme on aurait hésité entre une sortie cinéma et un "bal populaire". Le souvenir de leurs minables actes totalement arbitraires, malheureusement pour leurs pauvres victimes, m'a notamment servi de contre exemple pour construire ma vie d'homme aussi tolérant et humain que possible car, comme on le dit chez Billy Wilder : "nobody's perfect !"...

Plus
votre commentaire