Affaire Weinstein : les femmes l'ont bien cherché, d'après Angela Lansbury, star d'Arabesque

Jean-Luc Hassaique | 28 novembre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Jean-Luc Hassaique | 28 novembre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Alors que le vaste mouvement engendré par les révélations et accusations sexuelles visant Harvey Weinstein ne cesse de s’amplifier, Angela Lansbury vient à son tour de prendre la parole.

La comédienne de 92 ans s’est exprimée au micro de Radio Times, non pas pour dévoiler des agissements dont elle aurait été victime, ou porter une quelconque accusation, mais pour expliquer que les femmes n’étaient peut-être pas pour rien dans la situation actuelle.

Et oui, le type de position qu’on attendrait plutôt dans la bouche d’un abonné du café du commerce fan de Delta Force (on rigole, il y en a de très bien, ils écrivent même des articles sur Ecran Large), c’est la star de la célèbre série Arabesque qui les a tenus.

 

Photo , Angela LansburyDes dangers de la sexytude

 

« Il faut voir les deux aspects de la chose. Nous devons assumer le fait que les femmes, depuis des temps immémoriaux, se sont démenées pour être attirantes. Et malheureusement, il y a eu un retour de flammes, voilà où nous en sommes aujourd’hui. 

Parfois, il faut reconnaître nos torts, nous les femmes. Je le crois vraiment. Néanmoins, il est terrible de constater que nous ne pouvons nous rendre attirantes sans risquer d’être assommées et violées. Les femmes doivent-elles anticiper cela ? Non, elles ne devraient pas en avoir besoin. Rien n’excuse cela. Et je pense que cela va se terminer – il le faut. Je crois que beaucoup d’hommes sont très inquiets en ce moment. »

Diverses associations britanniques de défense des droits des femmes ont tenu à rappeler qu’il n’existait pas de lien entre la tenue des femmes, leur potentiel de séduction et les agressions sexuelles, motivées par la domination plus que le désir.

 

Photo92 ans et toutes ses dents.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Arsh
30/11/2017 à 10:04

@David Lynche

Peut être aussi parce que c'était un producteur hétéro... On a bien vu que ce n'est pas lié qu'aux femmes ce type de harcèlement (n'est-ce pas M. Spacey ?)
S'il avait été homosexuel, peut être que de jeunes acteurs auraient dû se mettre à genou aussi.

David Lynche
29/11/2017 à 16:22

@SeriousBusiness

Le problème : le weinstein (et les autres comme lui), comment faisait-il pour recruter ses acteurs ? Il fallait qu'ils passent sous la table ou dans sa chambre ? Je ne pense pas. Cela crée donc une énorme différence de traitement (en l'occurrence une sorte d'incitation à la prostitution) entre femmes et hommes, et donc une injustice inadmissible qu'il faut dénoncer et combattre. Mais dans le cas de ce triste sire, le crime semble clairement établis.

Seriousbusiness
29/11/2017 à 16:09

@ Karlito : Parce que certaines femmes ne l'ont pas fait consciemment peut-être ?

Le coup du "passe sous le bureau" pour avoir une promotion c'est connu. Pourquoi ça ne pourrait pas l'être dans le showbiz et à Hollywood ?
Faut arrêter, je suis persuadé que certaines femmes, malgré le fait que ça les ai dégouté, ont fait ça en sachant pertinemment que ça aiderait leur carrière d'avoir des rôles.

Et après coup hop, ça diffame et ça porte plainte.

Quand on lit les témoignages, souvent c'est entretien en public (genre dans le salon de l'hotel), autour d'un verre, et vers la fin l'homme qui propose de monter dans la chambre. (en tout cas pour Weinstein)
On me fera pas croire qu'une femme ne sait pas ce que ça signifie "on monte dans ma chambre ?". Elles pensent vraiment que c'est pour continuer à débattre du contrat et du rôle ?

Bien sûr que non, elle savent à ce moment là que c'est perdu, sauf si... Elles le disent elle-même !
Et donc certains vont le suivre dans la chambre, d'autres avoir le courage de dire non (quitte à "regretter" pour le rôle, mais conserver sa dignité), et d'autres réaliser sur le coup (avec fuite ou non là aussi).

Perso après un rendez-vous, si une femme me dit "on monte prendre un dernier verre ?" sur le pas de la porte, je sais comment ça va se finir. Et j'ai jamais eu de plainte.

David Lynche
29/11/2017 à 10:54

En effet titre racoleur et mensonger.
C'est vrai que les avis réfléchis, essayant d'aborder un problème (grave et donc complexe) sous un autre angle ne sont pas bien vus en ces jours de moutonite hystérique....

Rorov94
29/11/2017 à 10:46

Bien dit angela!
Ça fait du bien d''avoir un autre discours nuancé et teinté d'expérience nostalgique...
Sachez que les sian supa crew ont écrit une chanson en votre honneur et votre vertue madame.

Karlito
29/11/2017 à 00:32

C'est incroyable, les goujats ne savent pas se retenir... Toujours la litanie des femmes responsables. Bordel, en quoi elles sont responsables? Les hommes machos, ignares, arrogants, imbéciles et sans respect pour elle sont les seuls et uniques à blâmer.

LeRealiste
28/11/2017 à 23:35

voilà au moins une femme intelligente et sensé quoique la tenue n'y est pas pour grand chose (même si elle contribue).

blob
28/11/2017 à 21:59

EL, toujours l'art de ramener des propos nuancés à des titres grossiers et attrape-clics...

Olivier637
28/11/2017 à 20:35

Ah ils ont une brigitte bardot aussi en angleterre?

Olivier637
28/11/2017 à 20:34

Ah ils ont une brigitte bardot aussi en angleterre? Bienbienbien, voila voila...

votre commentaire