L'épisode culte : X-Files, Projet Arctique, et l'hommage à The Thing de Carpenter

Geoffrey Crété | 31 mai 2016
Geoffrey Crété | 31 mai 2016

Parce qu'il n'y a pas que le cinéma dans la vie d'un cinéphile, nouveau rendez-vous nostalgique sur Ecran Large : l'épisode culte, qui reviendra sur un morceau de choix d'une série remarquable. Nouvelle escale avec X-Files : Projet Arctique, saison 1 épisode 8.

ATTENTION SPOILERS

 

X-Files S1

 

VER DE RAGE

C'est l'un des premiers épisodes très cultes de X-Files : Projet Arctique (Ice), épisode 8 de la première saison de la série de Chris Carter, diffusé en 1993 aux Etats-Unis et un an après en France sur M6. Un bel exemple du fameux "bottle episode", qui désigne les épisodes produits dans l'intention de limiter les dépenses avec le minimum d'acteurs, de décors et d'effets, et donc souvent associés au huis clos.

Project Arctique se déroule donc en grande partie dans une base scientifique en Alaska, où une équipe de scientifiques s'est entretuée dans des circonstances mystérieuses. Fox Mulder et Dana Scully sont envoyés sur place pour enquêter, accompagnés de trois scientifiques et un pilote. Ils découvrent un sinistre laboratoire avec un chien, qui va mordre le pilote et le contaminer. L'équipe découvre alors l'existence d'un parasite semblable à un ver, ramené à la surface par les forages dans les glaces du passé, et capable de s'infiltrer dans les êtres vivants pour changer leur comportement et les rendre agressifs. 

 

X-Files, Projet Arctique

 

LA CHOSE

Toute coïncidence n'est pas fortuite : l'épisode ressemble à s'y méprendre à The Thing de John Carpenter, tiré de la nouvelle de 1938 La Bête d'un autre monde de John W. Campbell, adaptée en 1951 sous le titre La Chose d'un autre monde et produit par Howard Hawks. 

Le scénariste Glen Morgan a eu l'idée de Project Arctique en lisant un article sur la découverte d'un organisme datant d'il y a 250 000 ans dans les glaces du Groenland. L'Alaska est choisie pour justifier l'implication du FBI. Avec le co-scénariste James Wong (le duo derrière le mémorable Tooms, épisode 3 de la saison 1, qui connaîtra le succès au cinéma avec Destination Finale sept ans plus tard), il profite de cette piste pour répondre à une exigence financière : le budget de la série est dépassé et la production cherche à limiter les coûts avec un huis clos.

L'épisode aurait dû être réservé pour la fin de saison, afin de profiter de la neige naturelle de Vancouver où X-Files a été tourné les premières années, mais le tournage a été calé plus tôt pour mieux contrôler le budget. L'ironie étant que Projet Arctique coûtera au final bien plus que prévu, loin du bottle episode espéré par la production donc.

 

X-Files, Projet Arctique

 

PARANOID LAB

Le pont avec The Thing est évident et assumé : Graeme Murray, crédité au département déco du film culte de Carpenter, occupe le même type de poste sur l'épisode. Chris Carter, créateur de X-Files, ne cache donc pas ces sources d'inspiration : il les utilise pour mettre à l'épreuve la relation entre les deux agents, et tester leur confiance réciproque très tôt dans cette première saison.

Après avoir contaminé le pilote, qui ne survit pas à l'intervention express pour l'en débarasser, ce ver de l'espace capable de prendre le contrôle de son hôte retourne ainsi les personnages les uns contre les autres. La formule est classique et diabolique : la paranoïa en milieu à haut risque, qui pousse chacun à douter de l'autre, à se protéger du loup caché parmi les moutons, quitte à en endosser le rôle aux yeux du groupe. L'occasion d'y découvrir Felicity Huffman, presque 10 ans avant Desperate Housewives, et Xander Berkeley, 8 ans avant son rôle mémorable dans 24 heures chrono

 

X-Files, Projet Arctique

 

L'intrigue, sans surprise, permet au duo de héros de prendre leurs rôles attitrés : Mulder est vite convaincu que les vers sont des aliens, venus avec une météorité enfouie dans les glaces de l'Alaska, tandis que Scully n'y voit qu'un super-parasite à exterminer sans se poser de question. Elle cherche donc à les détruire et stopper la contamination, alors que lui pense qu'il est nécessaire de comprendre et étudier la chose en vue d'une éventuelle future invasion alien. La conclusion de l'épisode, où le duo apprend que toute la base a été détruite par les militaires, sera l'un des très nombreux éléments placés pour soutenir le complot du gouvernement américain.

ICE PIC

Project Arctique n'a pas uniquement conquis les spectateurs : il est resté comme l'un des plus marquants pour les acteurs et l'équipe. Gillian Anderson dira plus tard : "C'était vraiment la première fois depuis le début de la série qu'on avait réellement la sensation claire de voir ce qu'on faisait, et de voir le potentiel de la série. C'était la première fois qu'on était vraiment tous réunis, pour travailler très dur en se disant qu'on faisait quelque chose d'important". David Duchovny confirme : "Je me souviens que Projet Arctique était l'un de ces moments où on a tous réalisé qu'on faisait une série vraiment bonne". Et plus de 20 ans après, l'épisode reste effectivement un très bon cru pour les fans de X-Files.

 

RETROUVEZ TOUS LES EPISODES CULTES DE LA REDACTION

 

X-Files, Projet Arctique

 

commentaires

Geoffrey Crété - Rédaction
31/10/2016 à 16:27

@Baneath

C'est prévu ! Avec X-Files on a une belle brochette d'épisodes cultes qu'on est impatient de traiter

Baneath88
14/06/2016 à 14:18

D'ailleurs, une petite chronique sur Compressions/Le Retour de Tooms me ferait bien plaisir. La doublette doit surement être l'un des plus grands coups de X-Files

Baneath88
06/06/2016 à 23:12

Du bel ouvrage, cet épisode-là. Un hommage magnifique à Carpenter doublé d'une étape en forme de pierre angulaire dans la relation Mulder/Scully. Flippant et tendu à souhait, les 42 minutes sont un pur plaisir comme X-Files sait en offrir. Et Dieu sait que pour créer des atmosphères uniques, elle conserve une force de frappe dingue même 20 ans après. L'inoubliable Tooms, Ice, Quand vient la nuit, La Meute...Combien de séries peuvent se vanter d'avoir autant traumatisé que X-Files. Elles doivent se compter sur les doigts d'une main.

Jollo
04/06/2016 à 17:37

Merci pour ces articles, qui changent de la course aux news et toute l'actu du jour. C'est à ça qu'on mesure la qualité d'un site pour moi...
En espérant maintenant que ça intéresse suffisamment de monde pour que ça continue (parce que je pense malheureusement que ça clique moins que la moindre info sur n'importe quel blockbuster, sur lequel on pourra lire un ras-le-bol dans les commentaires...)

Annatune
01/06/2016 à 10:44

@Louig

Justement j'ai revu toute la série et j'essaie d'aller au-delà des épisodes adorés de tous et cités à chaque fois. Project Arctique est ainsi très bon, mais est loin d'être selon moi LE meilleur épisode. Je suis pour ma part étonné qu'on puisse s'en contenter.
Mais cela dit je suis loin d'être le seul à apprécier Spore et Détour, de nombreux gros fans de X-Files les tiennent parmi les épisodes mémorables (et scénario abracadabrantesque, si on s'aventure sur ce terrain...)

Louig
01/06/2016 à 09:38

Disons que de toute façon la première saison est exceptionnelle et les 3 premières sont la base inaliénable de la série.

Je suis quand même étonne de voir citer spore et détour (ce doit être la première fois) avec leur scénar abracadabrantesque ;o)

Annatune
31/05/2016 à 16:29

@Louig @Paehon

Je les classe parmi les meilleurs aussi, mais aux côtés d'autres comme les Tooms, et quelques autres moins réputés mais que je trouve remarquables - Détour, Folie à deux et Spores.

Paehon
31/05/2016 à 16:12

@Louig

Complètement d'accord, ce sont vraiment les deux meilleurs.

Louig
31/05/2016 à 15:10

Assurément le meilleur d'x-files avec "quand vient la nuit".

votre commentaire