Vikings - Saison 6B : que valent les deux premiers épisodes du sprint final de la série ?

Lino Cassinat | 3 janvier 2021 - MAJ : 03/01/2021 17:44
Lino Cassinat | 3 janvier 2021 - MAJ : 03/01/2021 17:44

Vikings arrive enfin à son ultime terme avec cette saison 6B. On a vu deux épisodes sur dix, on vous dit tout ce qu'on en a pensé.

ATTENTION SPOILERS DE LA SAISON 6A

Petit rappel des faits : la première partie de la saison 6 voyait de nombreux changements advenir à un rythme... plutôt lent. Ivar a trouvé une sorte de refuge chez les Rus auprès du prince Oleg, qui entend se servir d'Ivar pour envahir la Norvège et faire d'Ivar un souverain fantoche lui obéissant. Mi-prisonnier, mi conseiller, Ivar aide l'invasion d'Oleg, tout en préparant la chute de ce dernier en pactisant avec le prince Dir, frère ennemi d'Oleg, pour avoir les mains libres une fois la guerre terminé. Il accroît également son influence sur le jeune prince Igor, espérant en faire un allié pour le futur.

En fin de saison, Ivar et Oleg étaient rejoints par Hvitserk, grâce à un tour de magie de scénario opportun que l'on a encore du mal à comprendre, puisque c'est à cause d'Ivar que Hvitserk est devenu une épave hantée par le spectre de son amour brûlée vive par... Ivar. Sans compter qu'il a accidentellement tué Lagertha dans un accès de rage hallucinatoire dû à son état causé par Ivar et s'est retrouvé indirectement banni également par sa faute, mais admettons cette énième traîtrise de la part du fils de Ragnar.

 

 

photo, Marco IlsøHvitserk en plein mauvais coton

 

Pendant ce temps en Norvège, Harald a été élu roi au nez et à la barbe de Bjorn grâce à une manipulation politique, mais se révèle être un piètre dirigeant. N'ayant pas réussi à fédérer les Vikings contre la menace Rus, il se retrouve dramatiquement en sous-nombre contre l'armée d'Oleg et Ivar, puisque seuls deux chefs ont répondu à son appel militaire : Bjorn et Thorketil.

Jaloux du charisme de Bjorn, il viole sa seconde femme Ingrid, et passe donc officiellement d'opportuniste un peu minable mais sympathique à énorme ordure. Écrasé par l'invasion Rus dans une bataille finale, il est gravement blessé, mais pas autant que Bjorn, transpercé par Ivar et dont la survie était incertaine. Ah, et sinon, Kjetill et Ubbe font des trucs en Islande pour meubler entre deux évènements vraiment importants.

 

photo, Georgia Hirst, Jordan Patrick SmithUbbe et Torvi, perdus pour la cause

 

Vous l'aurez compris, malgré une bataille finale de grande envergure et un sentiment de danger prenant, la première moitié de la saison 6 nous avait laissé sur notre faim, la faute à un rythme très inégal, un ventre très très mou et des personnages en manifeste descente de charisme. On attend donc de cette seconde partie qu'elle profite de l'accélération du récit et de la croissance des enjeux de l'épisode 10 pour se hisser à la hauteur des plus beaux moments de Vikings, et pour être honnête, on a failli y croire pendant les cinq dernières minutes de l'épisode 11.

Mais il nous faut être honnête : ces cinq dernières minutes ont pour but de faire avaler une grosse couleuvre qui passe difficilement, et globalement, les épisodes 11 et 12 ont tout du soufflé qui retombe, en plus de faire des choix d'écriture sérieusement handicapants pour la suite. Attention désormais, vous entrez en zone SPOILERS de la saison 6B.

 

 

photo (Ragga Ragnars)SUS AUX SPOILERS

 

DERNIER AVERTISSEMENT : SPOILERS DE LA SAISON 6B

 

BJORN TO BE ALIVE

Il aura mis du temps à caner, mais cette fois c'est vraiment terminé : Bjorn est mort, condamné par la blessure fatale infligée par Ivar en fin d'épisode 10.  Et quand on dit qu'il aura mis du temps, on le dit littéralement : une large partie de l'épisode 11 est consacrée à son agonie et c'était long. Certes, cela débouche sur un acte héroïque final épique, mais tout de même, beaucoup de palabres pour en arriver là. D'autant que cet acte final pose de sérieuses questions : à moitié mort, il revêt une dernière fois son armure, il se met à cheval et mène son armée au combat dans une ultime bataille perdue d'avance pour son camp, très largement dominé par l'armée Rus, innombrable...

Sauf qu'il impressionne tellement les Rus que ceux-ci s'enfuient immédiatement quasiment sans combattre. Mais comprenez bien : les Rus s'enfuient non pas du champ de bataille de Kattegat, non non. Oleg et son armée se tirent de la Norvège entière et rentrent la queue entre les jambes jusqu'à Kiev, et concèdant la défaite sur toute la guerre, et abandonnant l'intégralité du plan de conquête.

On pourra parler de superstitions religieuses et de la couardise des officiers pour justifier cet évènement, mais malgré tout, c'est très difficile à intégrer juste pour un type qui a fait le mariole à cheval. Sans parler du fait que désormais, tous les enjeux repartent à zéro, puisqu'il n'y a plus d'invasion Rus à l'horizon : Oleg choisit en effet de se tourner vers Constantinople et de laisser tomber pour de bon. Pour un show qui met en avant le réalisme historique, c'est tout de même assez peu réaliste.

 

photo, Alexander LudwigAdieu Bjorn

 

Tout cela a donné un final grandiose pour Bjorn (même si privé de vraie bataille), personnage extrêmement populaire auprès des spectateurs, mais cela n'augure rien de bon pour la suite : Vikings a tout simplement défait son intrigue principale, et les différent arcs narratifs sont désormais complètement déconnectés, tant et si bien qu'après ces deux épisodes, l'on n'a absolument aucune idée de ce vers quoi on se dirige pour clôturer la saga, et qu'il ne reste que des intrigues de cours assez peu prenantes pour finir, menés par des personnages de surcroît de plus en plus corrompus par leurs turpitudes et donc assez désagréables à suivre.

Kattegat en est le plus triste exemple : sans roi, la ville doit élire un nouveau dirigeant (la deuxième élection de la saison...). On aurait pu penser qu'en tant que femme de Bjorn et guerrière extrêmement respectée, Gunnhilde accède au trône directement, mais c'était sans compter les scénaristes, qui ont décidé au dernier moment que, en fait, Erik, jusqu'ici un homme loyal et droit, allait devenir un comploteur de plus, et encourager Ingrid, deuxième épouse de Bjorn, à prétendre au trône, tout en affirmant son soutien à Gunnhilde (et pourquoi pas la saillir également), transformant leur entente cordiale en compétition politicienne. Tout cela probablement pour épouser la gagnante quelle qu'elle soit et devenir roi de Kattegat, mais ce n'est pas encore confirmé.

 

photo (Ragga Ragnars)Gunnhild, auparavant bad-ass

 

"COMPLOTISTE ! (BRÛLÉ ! SUR LE BÛCHER !)"

Pendant ce temps, le complot de Kiev évolue également, mais là encore dans un sens déconcertant. Katia parvient en effet grâce à sa ressemblance naturelle avec Freydis, la femme décédée d'Ivar, et deux trois contractions du périnée, à convaincre ce dernier qu'elle veut véritablement trahir Oleg. Devant une preuve aussi tangible et la terrible fermeté de son popotin, Ivar, en bon personnage caractérisé comme le plus fin stratège et le plus haut quotient intellectuel de la série, décide donc tout naturellement... de lui balancer bêtement tout son plan de révolte fomentée en secret au creux de l'oreille après une séance de galipette.

Alors, on ne sait pas encore, peut-être que Katia est réellement du côté d'Ivar (mais vu l'ultime plan de l'épisode 12 bien menaçant, on en doute), mais quand bien même, on ne peut s'empêcher de fulminer devant tant de naïveté et de manque d'inspiration. D'ailleurs les scénaristes ont tellement d'idées originales qu'ils se sont dit que Hvitserk allait ENCORE devenir un junkie sous l'influence d'Oleg, histoire de défaire là encore les enjeux dessinés pour ce personnage au cours de la saison 6A et provoquer une nouvelle redondance. Mais on n'a pas fini de se plaindre.

 

photo, Alicia AgnesonFreydis, pas Freydis ?

 

Car en effet, pendant ce temps en Islande : c'est encore un autre proto-complot qui se met en place, avec Ubbe/Torvi d'un côté, et Kjetill/Othere de l'autre, mais celui-ci est encore plus bizarre que les deux autres, puisque Ubbe connaît déjà la vérité sur les meurtres de Kjetill, et que personne ne bénéficierait d'une animosité ambiante dans le cadre d'une expédition vers une terre inconnue. D'ailleurs en fait, tout le monde s'en rend compte, et finalement tout le monde semble enterrer la hache de guerre. Cool. Heureusement, Floki est enfin réapparu, et grâce à une révélation monstrueuse, le récit repart de plus belle et... non désolé. Floki est toujours disparu.

 

photo, Alex Høgh AndersenIvar, en pleine fuite de matière grise et blanche

 

Le démarrage de cette saison 6B n'est donc pas très reluisant, et on craint pour la suite, mais le plus douloureux dans tout cela est de voir le vide héroïque laissé par la mort de Bjorn. Ubbe et Torvi ont beau être charismatique en diable, ils sont enfermés dans leur monde à part et dans une intrigue d'une mollesse rare. Ivar, anti-héros magnétique et mastermind machiavélique a découvert que finalement, penser avec ses parties génitales c'était quand même beaucoup plus reposant que d'utiliser son cerveau. Et les nobles Ingrid, Gunnhild et Erik s'abaissent dans un début de querelle intestine dont aucun des trois ne ressortira grandi

En l'état, difficile de trouver un personnage auquel se raccrocher ou à soutenir et Vikings se retrouve tout simplement en mal d'histoire à raconter. Tout au plus s'amusera-t-on de voir Oleg à l'écran, antagoniste bizarre dont la constance dans les pétages de câbles et la cruauté vient colorer un peu ce début de saison 6B en forme de faux départ, malgré une conclusion satisfaisante du destin de Bjorn. Floki, Floki, Floki, reviens parmi les tiens, ça urge.

Tout savoir sur Vikings

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Jean Marc
08/01/2021 à 12:24

J'ai pas trop aimé la saison 6B parce qu'ils n'ont pas rempli la mission de son père.

Pat le Bouledogue
07/01/2021 à 10:11

Fin de visionnage saison 4 ,je m'éclate toujours autant, j'adore vraiment cette série Vickings, un véritable régale...

Marc
07/01/2021 à 02:05

J'ai vu toute la saison 6B. Un bide complet. Quel déception.

neuneu
05/01/2021 à 17:20

@ Linot Cassinat

Merci du conseil. J'y jetterai un oeil à l'occasion, alors. @+

Nesse
05/01/2021 à 16:04

J ai Beaucoup aimé, surtout la partie centré sur Ubbe et son voyage dans le nouveau monde, (le personnage le plus intéressant) Bjorn (snif, snif) Ivar m'insupporte toujours autant, Hvitserk influençable et con comme ses pieds. Une fin satisfaisante pour ma part.
Vivement la suite Valhalla sur Netflix.

Lino Cassinat - Rédaction
05/01/2021 à 15:21

@neuneu

Pour vous encourager un peu, j'ai personnellement trouvé la saison 5 très réussie, probablement une des meilleures du show et en tout cas bien au-dessus de la 4, qui m'a un poil déçu. À vous de voir ;)

neuneu
05/01/2021 à 14:23

Et encore une victime du syndrome "Walking dead", ou comment ne pas savoir s'arrêter à temps et rallonger la sauce ad vitam eternam. Rien que déjà le passage à 20 épisodes par saison ne me disait rien de bon. Quel intérêt de doubler les saisons ? J'ai donc lâché après la fin de la saison 4 (après l'évènement que ceux qui suivent connaissent, pour pas spolier ) et tous ces avis plus que mitigés ne me donnent pas envie de reprendre et boucler. On a tellement d'autres trucs à regarder maintenant. @+

Terminéator
04/01/2021 à 10:12

@EL regardez toute la saison avant de faire une critique car celle ci ne sert vraiment pas à grand chose . Il faut voir cette 2ème partie comme un (presque) tout . Même si je vous rejoins sur certains points que je viendrais détailler quand vous aurez fini la saison ;) Pour ma part c’est pas la conclusion que j’attendais. Pas à la hauteur de la série dans sa globalité même si ça reste tout de même bien supérieur à d’autres shows du même genre bien entendu. Beaucoup trop d’histoires se sont terminées en eau de boudin , trop vite expédiées . Peut-être aurait-il fallu 2 ou 3 épisodes de plus pour finir en beauté . Bon par contre il y’a quand même une sacrée réjouissance qui vient un peu rattraper le tout mais ça je vous laisse le découvrir 13/20 .

Eddie9Felson
04/01/2021 à 07:07

@Fraise
Tu aurais pas éviter de la ramener.....
Merci pour ce spoil majeur

Jcl
04/01/2021 à 03:32

J'ai b ien aimé très bien pour tout

Plus

votre commentaire