Bobbypills : des Kassos à Crisis Jung, le studio français qui dynamite l'animation

Flavien Appavou | 30 novembre 2019 - MAJ : 02/12/2019 14:20
Flavien Appavou | 30 novembre 2019 - MAJ : 02/12/2019 14:20

Il y a quelque temps naissait une boîte de production appelée BobbyProd connue pour la série Les Kassos diffusée sur YouTube. Mais depuis, la petite soeur Bobbypills a pris le relais pour créer des contenus spécialement pour adultes, dont Peepoodo & The Super Fuck Friendssur feu la plateforme Blackpills. Retour sur leurs créations complètement déjantées et politiquement incorrectes.

BobbyProd, créé par David Alric, était (à l'époque) une société de production de dessin animé tournée jeunesse. Eh oui ! Un des projets de cette société était Blurp, un dessin animé pour enfant imaginé par David Alric et pour lequel Alexis Beaumont commençait à travailler sur le pilote. Mais vu qu'ils ne trouvaient pas de distributeurs, David a alors décidé de transformer la série en dessin animé pour adultes. Il fait donc appel aux géniaux Balak et El Diablo, connu pour Les Lascars, pour transformer l'essai. Après quelques mois de galère, Les Kassos naissaient.

 

Bobbypills

 

LES KASSOS : L'INNOCENCE DE NOS PERSOS DE JEUNESSE DÉZINGUÉE

Le principe des Kassos est simple : défoncer nos personnages de jeunesse. En les mettant dans la vraie vie et au contact d'une assistante sociale qui est un peu notre oeil sur leur existence complètement foutraque, ces héros mal dans leur peau deviennent un peu les dindons d'une farce ridicule.

Ainsi les Schtroumpfs deviennent les Proumfs, des sortes de hippies qui ne veulent plus être dans leur "secte", Candy devient Sandy, une nymphomane, Le Lapin du Métro est un masochiste... Bref, toutes nos figures "héroïques" en prennent pour leurs grades.

Cette série créée par David Alric, réalisée par Alexis Beaumont ne fonctionnera qu'après la diffusion de la première saison sur Canal Factory (sur le web). Produite avec les moyens du bord, elle a vraiment un succès lorsque deux épisodes de la seconde saison feront le buzz : Le Lapin du Métro et les Teleboubizes, mettant en scène dans le premier notre cher Lapin du Métro qui aime coincer les parties de son corps en prenant un malin plaisir et dans l'autre les Télétubbies en pleine crise de démence post-fumette.

 

le lapin du métroLe Lapin du Métro prêt à souffrir pour la bonne cause

 

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Accèder à tous les
contenus en illimité

Sauvez Soutenez une rédaction indépendante
(et sympa)

Profiter d'un confort
de navigation amélioré

commentaires

Sascha
01/12/2019 à 20:26

Peepodoo : le dessin animé qui a pu me faire pleuré de rire et limite faire dans ma culotte

votre commentaire