Fargo saison 3 épisode 1 : Ewan McGregor, ce dieu

Christophe Foltzer | 23 avril 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58
74
Promotion Saison 3

Si nous pensions, il y a encore quelques années, que le film Fargo ne fonctionnerait jamais en série télé, l'Histoire nous a prouvé le contraire avec brio. Plus que que ça, même, on en redemande. Ca tombe bien. Attention SPOILERS.

Toujours implantée dans un Minnesota enneigé, cette saison 3 de Fargo se passe donc en 2010. Nous y découvrons deux frères jumeaux, Emmit et Ray Stussy, l'un a réussi dans l'immobilier et est à la tête d'un petit empire, tandis que l'autre est contrôleur judiciaire, perd ses cheveux et fréquente une reprise de justice dont il s'occupe.

Enfin, pas vraiment. En effet, la première scène étonne car elle prend place en plein Berlin Est en 1988, lorsqu'un officier interroge un quidam sur une affaire de meurtre qui, à priori, ne le concerne pas. D'emblée, le ton est donné, il y sera question d'usurpation d'identité, de nécessité de plier la réalité pour la faire entrer de façon absurde dans une vérité officielle et de lourd secret intime. Et déjà, on se dit que l'on va assister à quelque chose de spécial.

 

Photo Fargo Saison 3

 

La suite ne nous donne pas tort en nous présentant nos nouveaux "héros". Les frères Stussy certes, la délinquante Nikki Swango, qui projette de devenir en compagnie de Ray une championne de bridge pour s'enrichir, et la policière Gloria Burgle, qui s'occupe à la fois de son fils et de son beau-père Ennis Stussy (aucun lien).

S'incrustant dans la fête en l'honneur des 25 ans de mariage de son frère, Ray n'arrive pas à obtenir d'Emmit qui lui donne de l'argent et sa colère se cristallise sur un vieux timbre, encadré dans le bureau, qu'Emmit lui aurait volé lorsqu'ils étaient enfants et qui aurait été à l'origine de sa fortune. Ray, frustré, jaloux et envieux, se met en tête de faire voler le timbre par un autre de ses "clients" pour conjurer le sort. Malheureusement, le cambrioleur, très à l'ouest , perd l'adresse sur le chemin et se trompe de ville, de maison et d'homme. Il arrive chez le vieil Ennis Stussy et lui vole des timbres, causant la mort du malheureux.

 

Photo Fargo Saison 3

 

De retour face à Ray, il tente de le faire chanter mais c'est sans compter sur Nikki, manipulatrice en diable, qui laisse partir le vaurien avant de le tuer lorsqu'il sort de son immeuble, en lui lançant son climatiseur sur la tête. De son côté, Gloria découvre le cadavre de son beau-père, appelle des renforts et commence son enquête. Elle ne met pas longtemps à trouver de vieux livres de science-fiction cachés sous le plancher....

 

REDNECK KENOBI

Cette nouvelle saison de Fargo commence sur les chapeaux de roue et nous promet déjà un grand moment d'absurdité et d'humoir noir. En effet, dès le départ, nos pauvres habitants du Minnesota répondent aux critères de base de cet univers, à savoir qu'ils sont perdus dans leur frustration et leur bêtise humaine, que chacun est investi des meilleures intentions mais que leur caractère et leur pulsions condamnent à vriller rapidement et à s'entretuer au final. 

 

Photo Carrie Coon

 

En effet, nous sommes face à la structure classique du McGuffin instauré par Alfred Hitchcock, cet élément déclencheur qui n'a finalement que peu d'importance dans la véritable intrigue mais qui permet surtout aux événements d'empirer et de pousser nos personnages dans un cercle infernal. Et infernal, il le sera très certainement lorsque l'on découvre les deux frangins Stussy, remarquablement interprétés par Ewan McGregor qui semble s'éclater comme un fou. Accompagné d'une Mary-Elizabeth Winstead en état de grâce, trouble et vénéneuse en diable, ils sont à la tête d'une galerie de personnages tous plus débiles les uns que les autres mais terriblement attachant.

 

Photo Mary Elizabeth Winstead

 

Comme d'habitude dans la série, nous avons notre idiot central (ou plutôt nos deux idiots en l'occurrence), innocent et naïf, qui va se retrouver le jouet des manipulations de chacun. Et cela fonctionne toujours aussi bien. On a hâte d'ailleurs de voir la situation dégénérer. Comme en plus, l'épisode est un modèle de rythme, d'écriture, d'interprétation et de réalisation, passer à côté serait un vrai crime. Bref, Fargo revient et sa saison 3 commence très, très bien.

 

Rien ne semble pouvoir arrêter Fargo, qui nous ravit de saison en saison. Et cette nouvelle cuvée semble encore meilleure que les précédentes, servie qui plus est par Ewan McGregor probablement dans son meilleur (double) rôle. Immanquable.

 

Photo Ewan McGregor

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires lecteurs votre commentaire !
Stumi
24/02/2018 à 17:58

Les deux frères ne sont pas jumeaux; 2 ans d'âge les sépare

votre commentaire