What If...? saison 1 épisode 7 : please don't stop the Marvel

Arnold Petit | 22 septembre 2021 - MAJ : 29/09/2021 11:35
8
photo

What If...? s'écarte des histoires de fin du monde et de destins brisés pour un épisode totalement burlesque autour d'une version alternative de Thor plus occupée à faire la fête qu'à régner sur Asgard.

Attentions, spoilers !

 

photoIl dit quoi le Baron Zemo ?

 

EVERYDAY I'M SHUFFLING

Entre la mort des Avengers, les Marvel Zombies ou encore Killmonger qui devient le nouveau Black Panther, les précédents épisodes de What If...?, même teintés d'humour, développaient des histoires sérieuses et dramatiques, voire tragique dans le cas de la version maléfique du Docteur Strange, avec des morts, des larmes et une vilaine menace à affronter.

Changement d'ambiance radical cette semaine, avec un épisode qui montre ce qu'il serait advenu si Thor n'avait pas grandi aux côtés de Loki. N'ayant pas appris à se méfier des manigances de son frère, le Dieu du Tonnerre serait donc devenu encore plus bête et insouciant que dans Thor et aurait rejeté son héritage pour organiser les plus grosses fêtes des Neuf Royaumes.

 

photoBordel, quand on rentre sur la piste

 

Le scénario reprend évidemment des éléments du premier film consacré au prince d'Asgard, réalisé par Kenneth Branagh, avec l'apparition de Thor sur Terre et sa rencontre avec Jane, qui l'attendait. L'astrophysicienne reste cette jeune femme sérieuse qui craque pour le beau blondinet aux cheveux longs et lui fait prendre conscience de ses actes tandis que le Dieu du Tonnerre découvre un monde inconnu, avec ses codes, sa technologie et ses soirées à Las Vegas.

À l'instar de l'épisode consacré à T'Challa en Star-Lord, de nombreux personnages de l'univers étendu comme Nebula, Skurge l'Exécuteur ou le Grand Maitre sont présents en dépit de toute cohérence, simplement pour le plaisir ou pour être utilisés comme ressort comique. Mais contrairement aux répliques lourdingues habituelles des autres épisodes, l'humour est efficace et poussé jusqu'à l'absurdité dans un croisement délirant entre Projet X, les comédies romantiques et Gatsby le Magnifique.

 

photoLa bêtise trouve toujours un chemin

 

LE CHOC DES TITANS

Et puis vient le moment où la série se sent obligé de se raccrocher au reste du MCU par n'importe quel moyen pour continuer d'amuser la galerie, en dépit de toute logique. Alors que Nick Fury avait attendu qu'au moins la moitié de l'univers disparaisse avant d'envoyer un signal de détresse à Captain Marvel, cette fois, le S.H.I.E.L.D. l'appelle à l'aide seulement à cause de Thor qui fait un peu trop de grabuge. En bonne gardienne de la paix intergalactique, l'héroïne intervient pour arrêter les festivités et Marvel peut ainsi assouvir un autre fantasme de fan en organisant un combat entre les deux personnages pour déterminer lequel a la plus grosse (force, bien sûr).

Si l'animation est toujours aussi tristement lourde et générique, la série se décide enfin à lui donner une utilité pour mettre en scène un combat spectaculaire et à grande échelle, avec des héros qui s'affrontent en passant d'un pays à un autre, dans un esprit purement cartoonesque. Les couleurs sont plus éclatantes, plus travaillées, tout comme le son, qui restitue la violence et l'impact des coups échangés entre Thor et Captain Marvel entre Paris, Stonehenge et un désert américain.

 

photoOn m'a appelé pour un tagape nocturne ?

 

Il n'était pas nécessaire d'inscrire "FRANCE" ou "ROYAUME-UNI" en gros sur une carte pour reconnaître les endroits par lesquels passent Thor et Captain Marvel, mais la capitale française étant représentée comme à peu près n'importe quelle grande ville d'Europe avec la Tour Eiffel derrière, la précision n'était peut-être pas de trop.

Contrairement aux autres épisodes, dans lesquels les acteurs et actrices du MCU se contentaient de débiter leurs lignes dans les temps, le casting vocal contribue largement à cette légèreté qui se dégage durant l'épisode. La complicité évidente entre Chris Hemsworth et Tom Hiddleston et le plaisir qu'ils ont pris à doubler ces versions de Thor et Loki se retrouvent dans leurs échanges et Kat Dennings continue d'insuffler son trop-plein d'énergie au personnage de Darcy, toujours aussi géniale grâce à l'actrice. Et même si Brie Larson manque pour la voix de Captain Marvel, Alexandra Daniels s'impose naturellement dans le rôle de la super-héroïne, qu'elle s'approprie à merveille.

 

photoQuand tu ne peux plus accuser ton demi-frère


Malheureusement, alors que l'épisode aurait pu se conclure sur une fin satisfaisante et définitive, il a fallu qu'un nouveau cliffhanger vienne tout gâcher, simplement pour rajouter de l'enjeu avec un gros méchant et adresser un énième clin d'oeil à Thanos et ses Pierres d'Infinité, auxquels Marvel se rattache désespérément au lieu de s'en libérer. Et finalement, ce qui aurait pu être un épisode génial n'est plus qu'un chouette moment, mais par rapport à ce que What If...? a proposé auparavant, ce n’est déjà pas si mal.

What If...? est diffusée depuis le 11 août sur Disney+, avec un nouvel épisode chaque mercredi

 

affiche française

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires lecteurs votre commentaire !
Young
24/09/2021 à 20:11

J'aime bien cette série je l'attend toujours avec impatience

Cat24
23/09/2021 à 14:23

Délirant, du fan service...justement très contente d'entendre la voix suave de Tom Hiddleston ;-)

Momo
23/09/2021 à 12:01

Une oeuvre "drole", sans conséquence, sans enjeu , "fun" (comme dirait les "influenceurs " achetés)

Du Disney quoi..

brucetheshark
23/09/2021 à 09:29

C'est moi où chaque épisode est pire que le précédent ?

Arnaud (le vrai)
23/09/2021 à 04:38

Perso j’ai bien aimé, ça se prenait pas une seconde au sérieux, un gros délire assez fun à regarder
J’ai passé un bon moment :p

MoiMoimoimoi
23/09/2021 à 00:26

Clairement l'un des pires épisodes diffusés jusqu'à présent. En fait j'ignore lequel est le pire entre celui-ci et le tout premier

Archangel
22/09/2021 à 21:27

Le fond du trou de Marvel qui n'a plus aucune idées pour avancer ....

Gégéleroutier
22/09/2021 à 20:34

Facepalm pendant tout l'épisode, le pire de tous. Ils ont dû utiliser le générateur de scénarios aléatoire de Luc Besson, je ne vois pas autre chose.

votre commentaire