Boruto Naruto Next Generations - critique qui a du mal à digérer sur Netflix

Flavien Appavou | 24 septembre 2020 - MAJ : 25/09/2020 18:08
Flavien Appavou | 24 septembre 2020 - MAJ : 25/09/2020 18:08

La franchise Naruto s'est terminée en apothéose avec la saison 20 de Naruto Shippuden, même si certains détracteurs ont trouvé cette série un peu trop longue. Voici venir après le film Boruto, Naruto the Movie, et la série Boruto Naruto Next Generations avec Masashi Kishimoto en consultant/écriture du manga. Après 166 épisodes (et la série continue encore) sur la plateforme Anime Digital Network, la série arrive avec ses trois premières saisons sur Netflix. Retour sur cette œuvre qu'on a bien du mal à digérer ici.

Boruto, le fils de

À l'aube des années 2000, nous avons vu la ré-émergence du manga en France, portée notamment par un trio d'honneur qu'était Bleach, One Piece et bien sûr, ce très cher Naruto. Commencée en 2002 en France, la série se fit rapidement une place dans les tops de ventes aussi bien en manga qu'en DVD. Depuis, l'animé est toujours diffusé sur certaines chaînes de télé, mais aussi sur la plateforme ADN et sur Netflix. Bref, pour ceux qui n'ont toujours pas vu la série, il y a des heures à rattraper.

Et c'est en 2016 que naissent les aventures du Boruto. Précédemment vu dans le film qui fait office de présentation des personnages et de l'univers (Boruto, Naruto the Movie), le fils de notre Hokage préféré commence à se faire une place dans notre esprit, comme suite officielle de la série originale. Le manga est écrit par Ukyo Kodashi et dessiné par Mikio Ikemoto, sous la supervision de Masashi Kishimoto himself ; quant à la réalisation de l'anime c'est toujours le studio Pierrot qui est aux manettes.

 

Boruto et MitsukiBoruto découvre l'herbe

 

L'histoire est assez simple : on suit les aventures du jeune blondinet Boruto à l'académie des ninjas, pour devenir lui aussi le meilleur des ninjas, mais pas comme son père. Car oui, l'ombre de son père est grande et le blondinet est le fils de. Et c'est là tout l'attrait de Boruto : il est en lutte perpétuelle pour avoir la reconnaissance (qu'il a déjà, mais ne s'en rend pas compte) de son père, peu présent à la maison.

Naruto est devenu l'Hokage le plus respecté, ayant mis fin aux guerres ninjas fratricides. Grâce à lui, le monde est désormais en paix. La technologie se développe de plus en plus. Le monde de Boruto n'est pas le même que dans nos précédentes aventures, et il est empreint de la modernité que nous connaissons bien - le burger supplante le Ramen d'Ichiraku, les écrans sont présents et il existe même des outils technos spécifiques aux ninjas.

Bref, un nouvel univers qui vient se coller à l'ancien. D'ailleurs, dès le début de l'animé, on voit le village de Konoha complètement détruit où on retrouve notre héros plus âgé confronté à son rival/ennemi, toujours dans cette lutte duelle entre l'Ancien Monde, celui des ninjas et le nouveau, celui de shinobis.

Boruto Naruto Next Generations veut dès le début contraster avec la série originelle, tant au niveau du caractère spécial du héros, qu'au niveau de la technologie, de l'univers, des rapports sociaux, mais aussi dans l'apprentissage. Et c'est peut-être en ça que le bât blesse.

 

Boruto AdulteBoruto toujours en dualité

 

Adolescence programmée

Comme le veut le titre de la série, on est sur la nouvelle génération. Pour ceux qui ont vu Boruto, Naruto the Movie, la série ne commence absolument pas par ce passage-là de l'histoire (qui est retracé dans le manga). Elle débute bien avant cet arc, pour planter le décor, les personnages et les enjeux.

L'univers posé pousse à la curiosité, car elle est en décalage avec ce que nous avions initialement connu. Plus jeune, avec des problématiques actuelles, donc pouvant totalement être en contraste et créer une opposition Ancien Monde / Nouveau Monde. OK.

 

La classeWingardium Leviosa

 

Pour les enjeux, on comprend qu'il va y avoir des problèmes avec la technologie, toujours dans cette dualité. Est-ce qu'un ninja utilise ses propres techniques et ses armes, ou des instruments et outils technos pour y arriver ? Peut-on atteindre ses objectifs soit même, ou grâce à l'innovation, même quand on est un ninja ? Doit-on suivre la voie tracée par nos parents qui sont des héros, ou créer nous-mêmes notre chemin ? De grosses et épineuses questions.

On est ici dans quelque chose d'intéressant à suivre, tant par la complexité des réponses, que les dénouements de chaque questionnement. La question du Karma et de l'obéissance aux ainés peut aussi se poser, et c'est un thème cher aux animés. Tous les enjeux sont lisibles dès le début de l'histoire. En revanche, les personnages évoluent, mais seulement un tout petit peu, et on se rend compte très rapidement qu'ils sont vraiment insipides.

 

Naruto et ShikamaruNaruto a atteint son but : serrer des mains

 

FAMILLES JE VOUS AIME

Dans Boruto, l'état des lieux des anciens personnages n'est quand même pas génial sur le début : Naruto est devenu un "salary men", il ne fait que travailler et effectivement il protège la famille de Konoha au détriment de sa famille. Par contre, Hinata est presque devenue une femme au foyer s'occupant de Boruto et d'Himawari, sa soeur. Elle comprend et supporte son mari dans toutes les décisions et on comprend aussi que c'est elle qui tient le foyer. Un peu cliché, mais très empreint de la culture japonaise, hélas. 

Sakura travaille à l'hôpital et se languit de Sasuké (encore), car il n'est jamais présent. Il travaille dans l'ombre de Naruto et s'occupe des besognes un peu sales et du renseignement. Toujours en vadrouille, il ne s'occupe pas non plus de sa fille Sarada. On est donc sur une famille quasi-mono parentale, avec Sakura qui s'occupe de tout. Pour les autres, ils sont quasi inexistants à part pour Shikamaru qui est le bras droit de Naruto, lequel le force à bosser et à rester au bureau, tandis que lui peut profiter de sa vie de famille avec son fils Shikadai (ah c'est beau l'amitié !). Bien évidemment, on caricature un peu, mais on ne va pas se mentir, on est plutôt léger.

Un autre personnage inexistant dans Naruto fait son apparition et perd toute sa crédibilité (qu'il n'avait que peu acquise) : Shino (vous l'aviez oublié lui hein ?!). Le ninja du clan Aburame maitrisant les insectes est devenu prof dans l'académie des ninjas. Il est donc tourné en bourrique par Boruto et consort.

Et les autres héros, on les voit de temps en temps, mais c'est vraiment du second plan, car ce qui nous intéresse, c'est la next génération ! Et comment est-elle, celle-ci ? Névrosée.

 

Boruto et son mentor SasukeBoruto et son mentor en manteau

 

On est en plein dans l'âge de la préadolescence pour tous les personnages principaux, c’est-à-dire l'âge chiant. Le refus d'autorité et la pression familiale sont les moteurs des histoires.

Boruto est en constante rébellion contre son père, ce qui en fait un personnage insupportable dès le début de la série - même Naruto n'était pas comme ça au début. C'est ici une boule de nerf en puissance, ce qui est un peu exaspérant à la longue. Il ne fait que bêtise sur bêtise au détriment de ses amis. Ce qui l'intéresse, lui, c'est de montrer qu'il peut évoluer différemment de son père et c'est tout. Par contre, il y a quand même du positif dans ce personnage, c'est le choix de son mentor qui est Sasuke, toujours pour embêter son père. Et ça, c'est drôle.

Sarada, elle, est en questionnement perpétuel sur ses capacités, et vient même à se demander si son père existe vraiment (c'est pour dire la présence de Sasuke). Du coup, mine de rien, elle devient une héroïne intéressante à suivre, car derrière ses lacunes, elle essaye toujours de les surmonter. Enfin, le troisième larron, Mitsuki, est le "fils" d'Orochimaru - un des grands méchants/gentils/psychopathe de la série précédente. Il crée un fils pour lui passer ses capacités et qu'il ne fasse pas les mêmes erreurs que lui. Mitsuki n'a, hélas, pas trop de personnalité. Il ne fait que suivre Boruto qu'il considère comme son soleil, car lui est libre de faire ce qui lui chante, quand ça lui chante.

On est donc avec une équipe 7 un peu borderline au niveau des personnalités, pas très dégourdi et qui est très revancharde. On ne va pas faire l'état des lieux des autres personnages, car c'est à peu près le même rapport à peu de chose prêt.

 

la nouvelle team 7 - Sarada, Mitsuki et BorutoOù est donc ma personnalité ? Pauvre Mitsuki

 

Et l'animation dans tout ça ?

Vous l'aurez compris, les personnages ne donnent pas trop envie de suivre l'histoire. Malgré ça, l'animation est confiée au studio Pierrot, que l'on a déjà vu à l'œuvre avec le padre Naruto. Les épisodes sont donc de bonnes factures... avec parfois quelques loupés. On n'est pas au niveau des loupés de Dragon Ball Super, mais on s'en rapproche pour certains et ce n'est vraiment pas une bonne chose.

Pourtant, certains épisodes sont excellents. Comme l'épisode 14, Le chemin que voit Boruto, incroyable au niveau du découpage du combat, avec une animation fluide et une impression de caméra embarquée dans les actions du jeune Blondinet. Ça va vite, on comprend les impacts et les coups, les dimensions sont folles... c'est du grand art. On commence à percevoir le potentiel de la série à ce moment-là, côté animation.

 

SaradaEt la lumière fut

 

Car avant ça, l'ensemble sera resté très plan-plan, et l'animation très classique dans sa présentation des héros. D'autant que ces personnages ne sont pas mis en valeur du fait de leur personnalité, et d'une narration un peu tordue qui pêche au niveau du rythme. Les expressions sont un peu figées et il y a peu de mouvement, et les couleurs sont un peu ternes, ce qui n'aide pas du tout à l'appropriation de l'histoire pour les spectateurs.

Par contre, une fois que l'histoire a rattrapé l'originale (celle du manga et donc celle du film), qui est autour du 50e épisode, la barre est redressée. Presque comme si des leçons avaient été tirées du passé.

Est-ce parce qu'on a été habitué à voir par le passé des scènes d'anthologies dès le début, que Boruto déçoit ? La question est posée. Il faut dire que le studio Pierrot est également à la production du fantastique Black Clover. Du coup, on y retrouve des cinématiques impressionnantes et très visuelles, mais pour l'instant encore peu exploitées dans Boruto.

 

Himawari, la petite soeur de BorutoElle court la petite Himawari, comme l'animation

 

Digestion lente

L'histoire de Boruto se fait vraiment progressivement, on peut dire que la production ne se presse pas du tout. Ils y vont tranquillement pour que le public comprenne vraiment tous les enjeux de chaque personnage pour la suite de l'histoire, quitte à en faire des caisses.

Elle tourne principalement autour de l'académie de ninjas et de la classe de Boruto qui en plus d'être farfelue, ne sont pas non plus des flèches. Plus passionnés par les jeux vidéo et par les héros de films, les petits ne s'intéressent pas forcément aux études. On peut sourire face aux facéties et se rappeler les moments de notre jeunesse par leur prisme, mais mine de rien, la sauce a du mal à prendre. Les thématiques traitées sont très basiques : mauvaise écoute, rivalité mal placée, etc.. Par contre, ce qu’il est important de noter, c'est que le monde est en paix, mais cela ne veut pas dire qu'il l'est totalement. Les anciennes rivalités entre pays ou groupes deviennent plus importantes, cachées et dissimulées aux yeux de tous, mais elles existent.

Et c'est aussi en ça que Boruto, Next Generations est intéressant, car ce qui a été posé par leurs parents est un socle fragile dont les petits n'ont pas forcément conscience qu'il l'est à ce point. Il est de même pour le grand méchant que la team 7 a anéanti, des adeptes de Kaguya existent et ils sont encore une menace. Petit à petit dans les épisodes, cette menace grandit et c'est l'enjeu principal de la série qui a été assez maline pour mettre la destruction de Konoha en toile de fond et ainsi intriguer et susciter l'envie de regarder les épisodes.

Boruto est comme son quasi-homologue mexicain : il se mange, se digère mal et pourtant, on n’arrête pas d'en manger.

La série continue en simulcast sur ADN et les 3 premières saisons sont sur Netflix.

 

Affiche Officiel

Résumé

Boruto : Naruto Next Generations est vraiment une série en demi-teinte. Parfois touchante, drôle et incroyablement bien animée et en même temps insupportable, insipide et mal réalisée. Mais la curiosité et l'attachement qu'on peut avoir pour les personnages originaux et leur avenir l'emportent. Ou alors c'est qu'on est trop faible.

Lecteurs

(2.4)

Votre note ?

commentaires

Ogbass
12/10/2020 à 00:16

Je vais juste dire un truc pour toutes les personnes qui kiff boruto et le défendent, je comprend mais en vrais entre nous arrêtez de cacher la vérité Naruto c’était bien et c est fini Boruto c’est juste une tentative raté de vouloirs continuez le manga c est bien dommage il y avais des bonne idée mais bon sa reste éclaté comparé à Naruto et petit message pour les personnes qui marque si vous aimez pas il faut pas regardé mdrrrrrrr eux c est les pires on a le droit de marqué notre avis à se que je sache mais où va le monde avec des réflexions stupide comme sa bon bref voilà conclusion boruto pour les gosses c est sympa mais pour les fans de Naruto je vous conseille vraiment de passez à côté après si vous voulez vous faire votre propre avis essayer sa peut peut plaire à certain sait-on jamais ;)

Yarsouu
30/09/2020 à 21:48

Franchement j’adore l’anime boruto cela dit je trouve quand même que l’histoire a du mal à démarrer car il y a beaucoup d’épisode hors série mais sinon l’anime reste bien en scan ça va plus loin et il y’a pas les hors série du coup la suite ça promet vraiment c’est super interessant mais en anime c’est un peu lent je trouve c’est dommage

Hermétique
28/09/2020 à 01:40

Je lis les commentaires et je suis estomaqué.
Moi perso je trouve l'anime boruto très intéressant.
Tous ceux qui se plaignent sont des mythos.
S'ils n'aiment pas qu'ils arrêtent de regarder.

Btich
27/09/2020 à 20:35

Perso pour moi il fallait pousser plus l'histoire de naruto avec pour but les origine de kaguya au lieu de ça c'est boruto puffff

Xrk
27/09/2020 à 15:55

Quand j ai regardé naruto et boruto Le changement sa n a rien à voir les combats comment l esprit ninja évolue.
C est des gamins ils pensent qu a s amuse naruto la guerre, boruto monde des bisous nours c abusé
Il y a la technologie ninja, les enfants connaissent aucune techniques ils ont rien nul à chier
Ils connaissent pas l histoire d avant les enfants dans boruto madara 4 guerre ninja akatsuki.
Ils veulent rien savoir. Il y a aucun ennemi dans boruto sauf otsutsuki gang des nuits blanches en 165 épisodes c abuse

La fille de assure c est même pas que sasuke a du frère, elle sais même pas pourquoi ils ont 2 dans le clan même pas elle demande à son père son sharingan a 1 tomui sasuke a son chidori raiton katon boule de feu parfait kunai observation du combat marque maudite.

Personne connais les anciens hokage leurs histoires, personne connais le père de naruto, obito et rin dans boruto bas les couilles il y a même plus de cimetière de rin et obito de minato, neji, jiraya.

Les enfants connaissent pas les trois ninja légendaires la Racine force spéciale, ils ont aucune techniques ninja ils sont nul à chier.
Pauvre danzo il aurait pu être 6 eme hokage dans boruto on s en fous.
Il aurait pu laisse le restaurant ichiraku comme avant la petite échoppe un petit souvenir d avant.
Orochimaru personne le connais dans boruto se traite, il aurait aussi pu dire la vérité sur le clan Uchiwa les 2 derniers conseille de danzo sont dans boruto ( ils ont quelle âge) 80 ans
Le monde myobuku naruto y va jamais, il peut y aller avec son fils pour l entrainer quand il est libre, Sarada elle connais pas la stèle des uchiwas elle connais pas son clan d ou 1 uchiwa lis des livres itachi sasuke obito a la guerre et la Sarada qu il s entraine jamais, elle fait que cuisinier avec sa vraie ou fausse mère sasuke sa se trouve c karin, il faut pas oublier Karin c uzumaki une uchiwa avec uzumaki sasuke et naruto sont dans la même famille maintenant peut-être .

Moi j espère y a kabuto qu il utilise la réincarnation des âmes y a minato iruzen 3eme hokage itachi jiraya même si je pense c impossible

Boruto fast
27/09/2020 à 15:40

Boruto Next Génération n'est plus Naruto comprenez cela arrêtez de comparer le fils au père. Pour parler des combats souvenez vous que Naruto a évolué en période de guerre donc les combats sont plus présent et pour lui c'est quasi habituelle alors que Boruto pas du tout c'est une nouvelle génération donc plus de guerre et logiquement les combats sont moins spectaculaires. Même si certains points que vous avez énoncé sont tous à fait juste je pense que vous devez vraiment comprendre que c'est "Next Génération".

mister fan
27/09/2020 à 13:36

boruto est trop lent, ca deviens chiant a supporter et ca va causé la perte de ce manga, les histoire n'ont rien a voir avec le manga qui est deja lent a sortir, une fois par mois, et la version animé, bien qu'elle reprend les cotexte sont trop long, et ne va pas droit au but, leur pensé duré 12 heure etc... sincerement on se force a suivre a force et ca vz causé la perte du manga

Kev-9793
26/09/2020 à 18:21

Personnellement, pour moi, le manga Boruto n’aurait jamais dû voir le jour où du moins, pas ce personnage en particulier. Je suis prêt à être fusillé par toute personne contre cet avis. Mais pour moi, Naruto n’aurait jamais dû terminer avec Hinata et pareil pour Sakura et Sasuke. Quand on suit un minimum les Shippuden on peut qd même voir à quel point la relation entre Naruto et Sakura va évoluer et pour moi ils auraient dû finir ensemble. Mais non on a préféré utiliser Sakura ( qui est un personnage que j’affectionne particulièrement) comme bouche trou pour que Sasuke ne se retrouve pas seul et rien que ça m’a fait pas mal regretté les choix de Kishimoto. Mais bon chacun ses choix mais je sais que moi j’aurais tourné la fin différemment.

Socrate
26/09/2020 à 10:30

Reprocher à une génération de ne pas être comme la précédente ça relève d'une sacrée immaturité !
Chaque époque à son lots d'avantages et de défauts.
De mon côté je trouve cette suite très intéressante. En adéquation avec les jeunes d'aujourd'hui, très capricieux et égocentrique mais comme toujours, ils iront plus loin que nous.

Wattzy
26/09/2020 à 09:35

Boruto est pas mauvais si on exclu totalement que c'est une suite de Naruto.

Car clairement Naruto n'est plus le Naruto qu'on a connu. Sasuke est devenu Rogue et est sûrement absent pour donner cours à Poudlard. ( Nan sérieux le type il engrosse la meuf qu'il a voulu tuer pour lui donner zéro soutient pendant que sa fille grandit)

Boruto est juste débile et relou. Hinata est un gros cliché pour quelqu'un qui voulait rendre honneur a Neji.

C'est simple tous les persos féminins, on leur a donner leur crush avec lesquelles y avait zéro développement pour jeter tout leur développement personnel à la poubelle.

Mais si on enlève tout ce qui est lié au personnages précédents en se disant qu'on a jamais connu la vie des parents, ça passe.

Après ce n'est que mon avis

Plus

votre commentaire