Resident Evil : The Mercenaries 3D

Raphaël Carlier | 8 août 2011
Raphaël Carlier | 8 août 2011

Avis aux amateurs de challenge et de high score, le mode Mercenaries qui a fait le bonheur (ou pas) des joueurs de Resident Evil 4 et 5 débarque sur 3DS dans un jeu qui lui est entièrement dédié. Bonne nouvelle ?

 

 

Le mode Mercenaire des deux derniers Resident Evil invitait le joueur à éliminer un maximum d'ennemis dans un temps imparti, seul ou en coopération dans le cadre du cinquième volet. Résolument arcade et parfois bien hardcore, The Mercenaries déboule dans une version simplifiée, sans aucune narration mais diablement jouissif. Si l'Intelligence Artificielle et l'agressivité des infectés font un sérieux bond en arrière, la prise en main se voit optimisée. Car oui, il est désormais possible de viser et de se déplacer dans Resident Evil (clap, clap, clap). Cette nouvelle mouture propose également au joueur de choisir entre une vue par dessus l'épaule ou à la première personne pour mieux viser. Cette dernière étant redoutable. Au final le jeu est plus accessible et plus dynamique que sur consoles de salon, et bien plus grisant aussi. Du côté des ajouts on apprécie sérieusement les "perks" démocratisés par Call of Duty. Ces compétences ou atouts, permettent d'infliger plus de dégâts au corps à corps ou avec certaines armes, de se régénérer plus vite ou de disposer de temps bonus par exemple. En revanche seulement trois atouts sont attribuables à votre personnage afin de ne pas trop déséquilibrer l'expérience de jeu. Du côté des personnages, les fans auront le plaisir de découvrir huit personnages jouables : Chris et Claire Redflield, Jill Valentine, Barry Burton, Krauser, Hunk, Wesker et Rebecca Chambers. Chacun disposant de coups qui lui sont propres. Un regret néanmoins concernant les options d'armement, il est possible de personnaliser l'arsenal de votre personnage, mais seulement par lot de trois armes imposées. Impossible de combiner certains pétoires dans un même inventaire, donc.

 

 

Quitte à aborder les défauts, autant s'attarder sur le manque de variété des environnements. Ce sont des reprises de niveaux du mode Mercenaire de Resident Evil 4 et 5, en général de taille plus réduites et sans surprise pour les connaisseurs. Dommage. Et concernant l'apport de la 3D, sachez qu'il est inexistant. L'auteur de ces lignes étant un fervent amateur de cette technologie, la prise en main du jeu s'avère plombée par une 3D qui gâche même la visée. On se console devant une réalisation de tout premier ordre qui fait office de vitrine technologique pour la console portable de Nintendo. Et avant de finir, sachez que la fonction Wi-Fi est un ajout plus qu'indispensable et que jouer en coopération à deux joueurs transforme complètement l'expérience de jeu. Heureusement les serveurs sont bien remplis et il est possible de trouver rapidement une partie.

 

Si certains y voient une arnaque, Resident Evil : The Mercenaries 3D est destiné à un public très ciblé. Et en dépit de certains défauts, le jeu garde un côté arcade et jouissif plutôt sympathique, ce qui est déjà pas mal pour une console au catalogue plutôt convenu. Pour les amateurs de Resident Evil dans la tradition des premiers volets, une démonstration jouable de Resident Evil Revelations est incluse dans la cartouche et augure le meilleur pour ce prochain volet solo à destination de la 3DS.

 

Retrouvez le test de Resident Evil 5 sur consoles de salon en cliquant ici

Resident Evil Revelations :

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire