Call of Duty : pourquoi le rachat de la licence par Microsoft fait peur à Sony

JL Techer | 2 août 2022 - MAJ : 02/08/2022 11:17
JL Techer | 2 août 2022 - MAJ : 02/08/2022 11:17

Suite au rachat d'Activision-Blizzard par Microsoft début 2022, Sony craint de perdre une grande partie des fans de Call of Duty.

Le rachat de l'éditeur Activision-Blizzard par le géant Microsoft a marqué l'actualité économique et commerciale mondiale bien au-delà de la sphère du jeu vidéo. Et pour cause, Xbox a acquis la firme à l'origine des licences Diablo, StarCraft, Warcraft et Call of Duty pour la modique somme de 68,7 milliards de dollars. Un accord historique dont les répercussions ne sont pas encore pleinement perçues à l'heure actuelle, mais qui pourrait affecter l'équilibre commercial du monde vidéoludique à long terme.

Sony en est parfaitement conscient, et dans une interview donnée à un organisme de réglementation brésilien, dont la mission consiste à valider l'accord commercial entre Microsoft et Activision-Blizzard, les représentants de la firme japonaise n'ont pas caché leur inquiétude concernant cette transaction. La principale source d'inquiétude de PlayStation s'appelle Call of Duty.

 

Call of Duty : Vanguard : photoLa machine de guerre commerciale Call of Duty

 

Dans l'interview entre l'autorité de réglementation commerciale du Brésil et Sony, dont la restitution a été faite sur le site ResetEra, les cadres de Sony expliquent craindre le fait que si Microsoft développait des exclusivités Call of Duty pour les machines Xbox, cela pousserait les joueurs à abandonner la plateforme PlayStation. Sony qualifie même CoD de "jeu essentiel : un blockbuster, un jeu de type AAA qui n'a pas de rival".

Les cadres de Sony ont rappelé que Call of Duty est l'une des rares licences à pouvoir rivaliser avec les mastodontes du cinéma en termes d'aura culturelle :

"Selon une étude de 2019, l'importance de Call of Duty pour le divertissement, en général, est indescriptible. La marque a été la seule propriété intellectuelle de jeu vidéo à entrer dans le top 10 de toutes les marques de divertissement parmi les fans, rejoignant ainsi des puissances telles que Star Wars, Game of Thrones, Harry Potter et Le Seigneur des Anneaux."

 

Call of Duty : Vanguard : mode zombie 3Call of Duty, c'est aussi la bagarre contre des zombies

 

Call of Duty est l'une des séries de jeu les plus vendues de l'histoire du jeu vidéo, avec plus de 400 millions d'unités écoulées à travers le monde, tous matériels confondus. Suivie par une communauté de joueurs fidèles, CoD est une machine de guerre inarrêtable, qui peut compter sur les ressources humaines colossales d'Activision-Blizzard pour pouvoir continuer à croître. Sony est également revenu sur les conditions de conception des jeux de la franchise, expliquant que peu d'éditeurs peuvent rivaliser contre Activision-Blizzard.

"Chaque sortie annuelle de Call of Duty prend environ 3 à 5 ans à développer. Comme Activision sort un jeu Call of Duty par an, cela équivaut à un investissement annuel de centaines de millions de dollars. Environ 1 200 personnes travaillent sur chaque version et 1 500 autres sont impliquées dans l'édition et la distribution. Ainsi, Call of Duty compte à lui seul plus de développeurs que la plupart des sociétés de jeux n'en emploient dans l'ensemble de leur portefeuille de développement, y compris les studios AAA."

 

Call of Duty : Vanguard : mode zombie 4Comment Sony voit Activision-Blizzard

 

Entre la puissance financière de Microsoft, la machine à produire des superproductions qu'est Activision-Blizzard et l'aura de la saga Call of Duty, Sony craint que si un jour les CoD ne venaient à ne sortir qu'en exclusivité sur Xbox, cela vienne bouleverser les rapports de force entre les constructeurs de hardware. Et ce, même si Microsoft a insisté sur le fait que CoD ne deviendrait pas une exclusivité Xbox du jour au lendemain.

Sony a déclaré que si jamais cela arrivait, même en déployant un maximum d'effort, la course au FPS AAA serait perdue d'avance :

"Call of Duty est si populaire qu'il influence le choix des utilisateurs en matière de console, et sa communauté d'utilisateurs fidèles est suffisamment ancrée pour que même si un concurrent avait le budget nécessaire pour développer un produit similaire, il ne pourrait pas rivaliser avec lui."

 

Call of Duty : Vanguard : photoSony qui prépare la contre-attaque

 

À l'heure actuelle, Sony n'a rien à craindre puisqu'un contrat d'exploitation commerciale de la marque Call of Duty court encore pour trois ans entre PlayStation et Activision-Blizzard. Mais d'ici à 2025, Xbox pourrait bien mettre un terme à cette entente, et récupérer l'exclu CoD

Du côté de la course à l'armement, Sony n'est pas en reste, puisqu'après avoir annoncé le rachat de Bungie (Halo, Destiny) pour 3,6 milliards de dollars, d'autres studios majeurs pourraient être acquis par PlayStation. Certaines rumeurs évoquent même des noms comme Capcom, Sega, Bandai Namco ou Konami au titre de candidats potentiels.

Tout savoir sur Call of Duty : Vanguard

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Tomugame
06/08/2022 à 03:22

Complètement faux ! Sony a un contrat uniquement pour 3 jeux ! Donc pas de 2025 dans l'histoire ! 1 en 2022 et 2 en 2023 ! Ensuite ya plus de contrat et si Microsoft a envie de les mettre exclu il le fera point !

Bilbo
02/08/2022 à 19:10

@Plus d espoir : le retour de bâton niveau exclues oui ! Et ça faire mal !

Plus d'espoir...
02/08/2022 à 18:57

Tu parles de la Xbox de Microsoft ou de la PS de Sony avec ses jeux exclus depuis des années et dont les joueurs les plus attardés et toxiques de Sony harcelent les vrais joueurs ? Je pense qu'en terme d'exclus non accessible aux joueurs d'Xbox, Sony achète aussi des licences que pour sa PlayStation ! Alors pour une fois que le contraire arrive ça fait peur à Sony ! Non mais incroyable cette mauvaise foi !. En plus Microsoft va partager cette licence en permettant aux joueurs playstation l'acheter à 80 euros, prix normal pour un jeu PS5 ! Alors pourquoi se plaindre ?.

Wokistan
02/08/2022 à 12:29

Je trouve ça dommage mais bon... C'est presque une atteinte à la libre concurrence !

votre commentaire