Grand Theft Auto VI aurait une héroïne et serait plus politiquement correct

JL Techer | 28 juillet 2022 - MAJ : 28/07/2022 12:15
JL Techer | 28 juillet 2022 - MAJ : 28/07/2022 12:15

Les premières informations concernant Grand Theft Auto VI ont fuité : retour à Vice City, une femme pour personnage principal et un jeu politiquement correct...

Après avoir plombé le moral des adeptes de la Force en annonçant que Star Wars : Knights of the Old Republic Remake était reporté aux calendes grecques, Jason Schreier, journaliste toujours bien informé travaillant pour le très sérieux site Bloomberg, a révélé au public plusieurs informations concernant le futur GTA 6.

Alors que le premier Grand Theft Auto fêtera ses 25 ans en octobre 2022, les bruits de couloir vont bon train concernant le sixième opus majeur de la saga. Et si aucune date officielle de sortie n'a encore été annoncée, Rockstar étant particulièrement avare en information, Schreier a tout de même pu obtenir des renseignements au sujet de GTA 6, grâce à l'interview d'une vingtaine de salariés.

 

Grand Theft Auto V : photoContempler Los Santos en attendant GTA VI

 

La première information a trait aux héros de ce prochain opus. Après le trio de Grand Theft Auto V, GTA 6 mettrait en scène un duo de personnages inspiré du mythe de Bonnie Parker et Clyde Barrow. Exception faite du tout premier GTA et de GTA Online où il est possible de sélectionner une femme comme personnage de départ, ce sera la première fois qu'un jeu GTA mettra en scène une héroïne. D'après les sources de Bloomberg, cette dernière serait d'origine latine, et le jeu proposerait une alternance entre le héros masculin et cette héroïne. 

GTA 6 devrait marquer le retour de la série à Vice City, puisque Jason Schreier a évoqué que le prochain jeu de la saga se déroulerait dans une "version fictive de Miami et de ses environs". La période historique où se passera le jeu n'a pas été stipulée. Vice City Stories et GTA Vice City se déroulant dans les années 80, il est tout à fait probable que GTA 6 suive cette ligne directrice, d'autant plus que la nostalgie des 80's est plus vivace que jamais. 

Par ailleurs, les sources issues de Rockstar Games ont révélé que la carte de ce prochain terrain de jeu devrait être évolutive. Ce qui signifie que le titre pourrait bénéficier de plusieurs mises à jour ou DLC afin d'agrandir la map, et de révéler de nouvelles zones à explorer. 

 

Grand Theft Auto : Vice City : photoInsérer musique issue de "Nostalgie Génération 80"

 

La raison de cette volonté de carte évolutive serait liée au changement de politique interne chez Rockstar Games. Les têtes pensantes du studio auraient tenté d'endiguer le phénomène de crunch, et donc auraient échelonné le développement du jeu sur une plus longue période, allant jusqu'à privilégier un développement a posteriori du jeu plutôt que des heures de crunch en amont de sa sortie. 

La firme soutient également avoir fait le ménage dans ses rangs, et s'être affranchie de la culture Frat-Boy toxique qui gangrénait l'entreprise. Dans cette politique de refonte de la culture interne, Rockstar aurait également agi pour réduire le gap qui existe entre les salaires de leurs employés hommes et femmes. 

Last but not least, Rockstar Games avait édulcoré son propos suite à la réédition de GTA V sur PS5 et Series X|S, en ôtant du jeu des lignes de dialogues jugées offensantes envers certaines minorités ethniques et de genre. Jason Schreier a rapporté que "les développeurs font également attention à ne pas faire de blagues sur les groupes marginalisés, contrairement aux jeux précédents". 

 

Grand Theft Auto V : photoRéaction des fans à l'évocation des termes "politiquement correct"

 

Ce dernier point n'a pas manqué de faire réagir une partie de la fanbase de la série, qui craint d'ores et déjà un propos édulcoré et beaucoup moins politiquement incorrect que pour le reste de la saga. Même au sein des rangs de Rockstar, la question se pose. Certains employés se demandent si l'adoucissement de la politique d'entreprise peut permettre à Rockstar de reproduire le succès de GTA V, monstre vidéoludique aux 160 millions de ventes.

GTA V se moquait de tout et de tout le monde, dans une ambiance nihiliste décomplexée totalement assumée. Des hommes politiques aux tenanciers de clubs de strip-tease, le jeu n'épargnait personne, et cela a très largement contribué à son succès colossal. GTA VI pourra-t-il reproduire un tel exploit en adoucissant son propos ? Il faudra patienter au moins jusqu'à 2025 voire 2026 afin d'en avoir le cœur net.

Tout savoir sur Grand Theft Auto VI

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
GTB
29/07/2022 à 10:11

@Simon Riaux - Rédaction> Sans vouloir prétendre qu'il faut prendre ce qu'il dit pour argent comptant, je tiens à préciser tout de même de Jason Schreier est probablement le journaliste spécialisé le plus fiable qui existe, l'un des mieux renseignés et respectés. Il est particulièrement investi (notamment sur tout ce qui concerne les conditions de travail), il a de très nombreuses et fiables sources (qu'il protège, bien évidemment), et il est prudent et ne prend la parole que lorsque ce qu'il dit est assez solide.
Est-ce que ça veut dire que GTA VI sera comme décrit? Pas forcément, comme il le rappelle régulièrement, les choses changent souvent au cours d'un développement.

@RobinDesBois> L'irrévérence ça se travaille, et ça n'est pas un bouclier magique qui justifierait tout. Rockstar ont déjà fait part de leur difficulté à pondre GTA VI dans la mesure où habituellement c'est une exagération de la réalité (américaine surtout) mais qu'aujourd'hui la réalité est tellement ridicule d'elle-même et évolue tellement vite que ça en devient compliqué de faire un GTA qui ne devienne pas obsolète rapidement . D'autant qu'un certain nombre de têtes pensantes ont quitté le studio (notamment l'un des fondateurs et scénaristes). Et l'ombre de GTA V plane également, il est l'aboutissement de la recette GTA et son succès sera bien difficile à reproduire.
On verra ce qui en sera, mais Rockstar cherche une nouvelle voie pour la licence et c'est une excellente chose. Attendons au moins de voir ce qu'ils proposent, ce me semble être le minimum avant de leur tomber sur la tronche.

Vc gehexrhrg
29/07/2022 à 01:50

Hdbdfrxndgdxzrjdgrx

Le-Realiste
28/07/2022 à 23:32

@La Redac

Ah d'accord, merci !

orteils
28/07/2022 à 22:01

si GTA cède au puritanisme ambiant c'est la fin des haricots

c'est 1984 en vrai

Magnitude
28/07/2022 à 21:06

Trop hâte d'y respecter le code de la route.

ZakmacK
28/07/2022 à 20:54

Ce qui me choque dans tout ça, c'est surtout la sortie super tardive ! Pour le personnage féminin, ils auraient dû le faire dès le 5, ça aurait eu de la gueule. Trois personnages et trois mecs, ça m'avait bien saoulé à l'époque.

Wokistan
28/07/2022 à 20:54

...

Simon Riaux - Rédaction
28/07/2022 à 18:46

@Le-Realiste

Je ne suis pas sûr que toute la rédac ait un avis sur la question, ni même que tout le monde s'intéresse à GTA.

A titre strictement perso, mon opinion serait, en premier lieu : "pas d'opinion". Il s'agit de témoignages indirects et non-sourcés, de personnes qui ne sont pas à priori décisionnaires sur les sujets qu'elles abordent. Donc, vraiment, rien qui mérite qu'on se forge une opinion sur le jeu.

Maintenant, si on part du principe qu'il faut prendre ces déclarations pour argent comptant...

- Je ne vois pas en quoi le fait qu'une entreprise travaille à améliorer en interne les rapports entre ses membres masculins et féminins comme une mauvaise chose.

- l'ADN de GTA n'a jamais eu le moindre rapport avec le racisme ou le sexisme. Je ne crois pas que personne ait jamais revendiqué acheter ces jeux parce qu'on y maltraitait les femmes ou parce qu'on y traiterait "mal" (pour le dire en un mot) tel ou tel groupe. Par conséquent, je ne vois rien d'inquiétant ou de problématique dans le fait que l'équipe décide d'être plus vigilante sur ces questions, et s'interroge dessus. Et je ne vois pas à vrai dire en quoi ce genre de préoccupation nuirait aux jeux.

- l'ADN de GTA n'a jamais été liée à l'identité sexuelle des personnages, et je ne vois pas en quoi une satire de l'Amérique via son milieu criminel ne pourrait pas passer par un personnage féminin. J'y vois même un potentiel renouvellement de l'écriture et des mécaniques du jeu ou des archétypes de seconds couteaux que l'on y croise.

- l'ADN de GTA (qui est vital économiquement pour Rockstar) a toujours été un discours agressif dans la forme et un esprit relativement sale gosse, mais certainement pas la subversion en général. Le succès des jeux me paraît indiquer clairement combien ils ne sont pas subversifs. C'est à peu près antinomique. Donc je ne vois pas en quoi GTA irait "s'adoucir", au risque de se retrancher de son public. A bien des égards, GTA V fut un des plus radicaux en termes de discours, et c'est l'opus le plus rentable et de loin pour Rockstar. Je serais donc assez surpris que le studio oublie cette donnée.

Bref, pour l'instant, rien qui me fasse lever un sourcil, ni me m'inquiète.

Mais je ne peux pas parler au nom de mes petits camarades.

Le-Realiste
28/07/2022 à 18:32

Quel est l'avis de la Redac ?

The Poulpix
28/07/2022 à 18:31

Triste époque!

Plus
votre commentaire