Chine vs jeux vidéo en ligne : une nouvelle loi va réduire le temps de jeu des moins de 18 ans (de beaucoup)

Antoine Desrues | 31 août 2021 - MAJ : 31/08/2021 14:12
Antoine Desrues | 31 août 2021 - MAJ : 31/08/2021 14:12

Alors que le temps de jeu en ligne des mineurs était déjà fortement contrôlé, la Chine s'apprête à faire passer une nouvelle loi restrictive. Explications.

Alors même que Hong-Kong est en train de subir une nouvelle proposition de loi venue du gouvernement chinois en ce qui concerne la censure au cinéma, c'est désormais le jeu vidéo, et plus particulièrement le jeu vidéo en ligne, qui est dans le viseur des instances officielles du pays.

En effet, ce lundi 30 août 2021, le régulateur de l'audiovisuel, de l'édition et de la radiodiffusion (connu sous le nom NAAP) a annoncé de nouvelles restrictions sur le dixième art pour les moins de 18 ans. Pour faire simple, les mineurs seront désormais limités à trois heures de jeu en ligne par semaine. Si ce petit chiffre vous donne des palpitations, le détail de cette prise de position est encore plus dérangeant.

En réalité, les gamers ne pourront se connecter qu'une heure les vendredis, samedis et dimanches, entre 20 heures et 21 heures, sauf en cas de vacances scolaires, où cette heure unique a été étendue à chaque jour de la semaine.

 

Photo Mark RylanceÇa critique moins la fin de Ready Player One maintenant...

 

La cause de cette restriction soudaine ? L’Economic Information Daily, un quotidien officiel chinois, qui a publié le 3 août un article à charge contre les jeux vidéo en ligne, les accusant d'être "de l'opium pour l'esprit" et des "drogues électroniques".

Pour autant, il faut bien comprendre que la Chine n'était déjà pas très flexible quant à la liberté de jeu des mineurs. En 2019, le gouvernement avait déjà serré les vis, en interdisant aux moins de 18 ans de jouer plus d'une heure trente par jour en semaine (et trois heures le week-end), et surtout de se connecter la nuit (plus précisément entre 22h et 8h du matin).

Ces régulations seront ainsi mises en place dès le 1er septembre, et auraient été pensées, selon un rapport officiel, pour combattre l'addiction aux jeux vidéo chez les plus jeunes. Si les pseudonymes étaient déjà impossibles à utiliser, les mineurs devront se connecter via un compte possédant toutes les informations sur leur personne, et même une copie de leur carte d'identité.

 

photoHonor of Kings (ou Arena of Valor dans nos contrées)

 

À vrai dire, il est évident que le jeu vidéo en ligne est concerné parce qu'il est beaucoup plus simple à contrôler via la connexion à Internet et les identifiants dont chaque joueur a besoin. Est-ce à dire que le jeu solo va connaître un nouveau regain d'intérêt dans l'Empire du Milieu ? Peut-être.

En tout cas, les conséquences de ce point de vue inquisiteur se sont fait sentir, et ce dès la parution de l'article de l'Economic Information Daily, dont les accusations ont fait chuter en Bourse le géant Tencent. La multinationale, aujourd'hui tournée vers l'international et de grands studios américains (comme Activision-Blizzard ou Ubisoft), possède l'un des jeux en ligne les plus populaires de la Chine, à savoir Honor of Kings (adapté dans la reste du monde sous le nom Arena of Valor), qui rassemble chaque jour plus de 100 millions d'utilisateurs.

En juillet dernier, face aux précédentes restrictions sur le jeu en ligne pour les mineurs, ce mastodonte de la technologie a annoncé utiliser un outil de reconnaissance faciale pour empêcher les jeunes de dépasser leur limite de temps.

 

photoLa joie des MOBA...

 

En réalité, il est même étonnant de voir le gouvernement chinois attaquer aussi ouvertement un marché aussi lucratif, puisque le jeu vidéo a généré à lui seul 17 milliards d'euros de bénéfices sur le territoire durant le premier semestre de 2021. Tencent a d'ailleurs déclaré que selon leurs derniers bilans financiers, les moins de 16 ans représentaient 2,6 % de leurs recettes brutes sur leurs jeux.

Et en soi, si cette prise de décision semble déjà hautement discutable, c'est surtout l'impact conséquent de la presse d'opinion officielle qui tend à piquer nos petites fesses d'Occidentaux habitués à passer la journée à jouer aux meuporgs. Reste maintenant à voir de quelle manière ces restrictions vont impacter le marché, et la manière dont les jeux en ligne vont être (re)pensés en Chine.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Kyle Reese
01/09/2021 à 18:47

maître mot et pas mètre mot …

Kyle Reese
01/09/2021 à 18:46

@Morcar

Le truc avec les jeux vidéos c’est que c’est fait pour durer des heures du coup très frustrant pour le joueur d’arrêter par lui même. Un film ça dure 2 heures. L’enfant comprend, il est satisfait (enfin ça dépend), il sait qu’il ne va pas embrayer sur un deuxième. C’est d’ailleurs pour ça entre autre que je ne joue pas à des jeux multi en ligne. Si ces jeux avaient existé avant, je n’aurai même pas eu mon bac.
Plus tard j’ai été accros à Unreal tournament et Quake arena et là tu comprend à un moment que tu perd ton temps des heures à fragger comme un malade à faire des head shot à la chaîne et tu peux vriller, car plus rien d’autre ne compte, et ta vie n’avance plus, tu ne prend même plus plaisir.
Du coup fort de ce constat j’ai laissé tombé du jour au lendemain les jeux réseaux. En France on laisse faire un peu trop je trouve, que ce soit jeux vidéos inadaptés à l’âge des joueurs ou même site porno accessible à tous sous couvert de liberté et responsabilité des parents qui font preuve de laxisme (qui devraient s’informer avant tout) mais surtout parce que l’état ne veut surtout pas se mouiller. Le porno s’est interdit aux -18 ans non ? … quelle rigolade !
Après on se rend compte de toutes ces problématiques qu’une fois devenu parents. Et l’impact négatifs des écrans divers et variés, si utilisé trop précocement ou trop souvent est largement sous évalués. Rien que la tv fait baisser des points de niveaux dans les classes. (Études statistiques à l’appuie lu dans TV lobotomie).
Modération est le mètre mot, mais il existerai un gène de l’addiction, certains sont plus prédisposés que d’autres. Bref je trouve que ce que fait la chine est intéressant de voir quel impact cela aura dans quelques années.. Déjà que le niveau des étudiants asiatiques est plus élevés que de part chez nous …
Et on me traite de progressiste … lol

Morcar
01/09/2021 à 11:56

@Kyle, ça fait plaisir de lire des propos un peu sensés et modérés à ce sujet, et de la part d'une personne qui connait le sujet. Combien de fois me suis-je fait traiter de tous les noms de manière égale par ceux qui, sans avoir jamais joué à un jeu, me disent que les jeux rendent violent, et par ceux qui ne comprennent pas non plus que comme pour tout il faut de la modération.
Les jeux, comme le cinéma ne rendent pas violent, pas plus que l'alcool ne rend alcoolique. C'est l'ABUS qui est mauvais. Le tout est donc de savoir se modérer, ou de savoir modérer.

Je suis moi-même joueur, et je regarde tous types de films, et pourtant je limite le temps de jeu de mes enfants, et ne leur laisse pas regarder n'importe quel film selon leur âge, et surtout en les connaissant. Même à 14 ans, il y a certains films pourtant seulement interdits aux moins de 12 ans que je n'ai pas encore fait voir à ma plus grande fille, car je la connais et sais comment elle réagit face à tel ou tel film. Elle a vu "6è sens", mais pas encore "Scream", pour citer deux exemples.
Mais en toute logique, c'est aux parents de modérer leurs enfants. Le problème chez nous aujourd'hui est que beaucoup de parents n'assurent pas leur fonction de parents à ce niveau là, donc si le problème est le même en Chine, pas étonnant que l'état se retrouve à devoir légiférer pour ce genre de chose dans un tel pays.
Chez nous, le pays des libertés, on laisse chacun faire comme il veut, mais après on se retrouve avec des parents qui se plaignent que leurs enfants décrochent à l'école, se comportent mal etc... alors que ce sont eux les premiers responsables.

Alainsecte
01/09/2021 à 00:05

Au nom de la liberté continuons à abrutir nos enfants.

Kyle Reese
31/08/2021 à 22:26

@yep

Oui et puis L’addiction c’est aussi une fuite pour ne pas affronter le réel. Y-a les jeux vidéo, le surf intempestif, les réseaux sociaux, le porno, la tv, même le sport peut être addictif, voir le travail. Mais les écrans c’est un truc un peu à part ça capte l’attention des jeunes d’une manière quasi immédiate. Quand je vois des bambins encore dans leur poussettes avec le tel de maman ou papa ça me rend trite. Sinon pour mes yeux, PAS encore besoin de lunettes. Pour le coup c’est une idée reçu que les jeux vidéos abîment les yeux. (Y a des études la dessus)

Yep
31/08/2021 à 20:51

@Kyle Reese
Exactement. Le jeu vidéo est une addiction psychologique et aussi biologique dans une certaine mesure via la dopamine etc. Pas pour tout le monde bien sûr, pour certains oui. Mais surtout le manque de sommeil et d'activité physique (dopamine again) déglingue complètement les enfants.
Les restrictions que met en place le gouvernement chinois sont simplement une réaction typiquement chinoise d'un réel problème qu'ici en Europe on traite complètement par-dessus la jambe. C'est du ressort des parents de combattre la racine du problème, mais le gouvernement Chinois étant ce qu'il est...

Jo le clodo.
31/08/2021 à 17:11

Quelle bande de...@
Les horaires pour pisser, ca fait un moment que c'est en place là bas.

Quelle bande de...
31/08/2021 à 16:13

Bientôt ils imposeront des horaires pour aller pisser.

Ce régime chinois...Ça doit faire fantasmer pas mal de politiciens en France...

Jo le clodo.
31/08/2021 à 15:39

Au moment de l'explosion du jeu en ligne tout les gars du magasin se fichait de moi en m'appelant le mec qui n'a pas d'amis parce que je préférerais le jeu solo.

Kyle Reese
31/08/2021 à 14:27

Ils ne sont pas bête loin de là. Qui dit moins d’heures de jeux dit plus d’heures pour étudier, s’occuper de soit ou des autres, bosser et être productif. Pour un pays qui veut être number one c’est tout à fait compréhensif.
Le jeu vidéo c’est comme tout, a consommer avec modération et c’est un ancien hard core gamer qui dit ça.
J’ai raté ma seconde à cause de mes priorités défaillantes à l’époque. Par contre mes yeux vont très bien, toujours besoin de lunettes.

votre commentaire