Cyberpunk 2077 : le jeu revient sur PlayStation avec un "niveau satisfaisant" selon CD Projekt

JL Techer | 29 juin 2021
JL Techer | 29 juin 2021

Après de multiples déboires, Cyberpunk 2077 revient sur le Playstation Store, plus de six mois après sa suppression. Et CD Projekt se dit "plutôt satisfait" de la stabilité actuelle de son titre.

Quel beau roman que celui de Cyberpunk 2077 ! Amour, attente, surprise, Keanu Reeves, haine, trahisons, déceptions... On pourrait en faire une saga Netflix digne des plus grands soap-opéras. Ou le produire en version papier avec un beau nom en lettres d'or sur sa couverture, et un auteur mâchonnant la branche de ses lunettes, le regard perdu vers l'horizon (prix Goncourt garanti). 

Rarement un jeu vidéo n'aura connu un lancement aussi difficile. Après une arrivée en fanfare en décembre 2020, et la vague de haine des joueurs consoles (les heureux possesseurs de PC de compétition ayant échappé au pire) concernant l'état désastreux du titre à sa sortie, Cyberpunk 2077 a fini par être retiré du PlayStation Store, alors que les joueurs Xbox se voyaient proposer des remboursements sans poser de questions.

 

photoTu veux de mon nouveau patch 1.23 ? 

 

Depuis le 21 juin dernier, le jeu est de retour sur les magasins en ligne et les procédures de remboursement sont interrompues, le studio CD Projekt RED ayant déclaré qu'il était "assez satisfait" des performances et de la stabilité actuelles du jeu. Le PDG du studio, Adam Kicinski a déclaré au site polonais d'information en continu TVN24

"Nous avons déjà atteint un niveau satisfaisant. Nous avons également travaillé sur l'efficacité globale, ce dont nous sommes assez satisfaits. Bien sûr, nous avons également supprimé les bugs et les problèmes et nous continuerons à le faire."

Il faut dire que le jeu revient de loin, vu son état au jour J de son lancement, et que les correctifs et patchs continuent à mobiliser à temps plein la plus grande partie des effectifs de CD Projekt RED. En effet, bien que le studio soit satisfait de l'état actuel du jeu, les aléas sont encore nombreux, au point que même Sony conseille aux joueurs de ne pas se procurer le jeu sur PS4 ! Une véritable première dans l'histoire du jeu vidéo...  

 

 

Parallèlement à cela, CD Projekt RED communique sur le fait que la mise à jour pour la nouvelle génération de consoles (Xbox Series et PS5) serait en approche, sans pour autant fournir de date de sortie précise. Une fenêtre de lancement aurait été envisagée pour fin 2021, soit plus d'un an après la sortie de la version d'origine. Mais bien entendu cette période pourrait être sujette à changement. 

La saga Cyberpunk 2077 est loin d'être terminée, et il faut avouer que c'est avec une certaine curiosité mêlée d'une pointe de dépit que nous continuons à suivre ses tribulations. Le lancement si particulier du titre, ayant déchainé les passions, a créé un précédent dans le monde vidéoludique, de nombreux journalistes ayant appelé à boycotter les précommandes de tous les autres triples A par mesure de précautions. 

 

photoLa solitude du développeur face à la masse de bugs à corriger. 

 

De nombreux éditeurs en ont également pris la mesure, en particulier sur les conséquences financières et en termes d'image publique. De même, beaucoup d'insiders et de journalistes soupçonnent que la vague de reports de dates de sortie pour de nombreux jeux attendus début 2021 (Returnal ou Outriders pour ne citer qu'eux) soit consécutive au battage médiatique autour du titre de CD Projekt. 

Et si en définitive, cet effet Cyberpunk 2077 n'était pas si négatif que cela ? Si cela peut permettre aux joueurs d'avoir des produits mieux finis, ce ne pourrait être que positif... Ne vaut-il mieux pas patienter quelques mois de plus et pouvoir profiter d'un jeu sans encombre ? Et nous n'abordons même pas les questions du crunch pour les développeurs, soumis à des rythmes de travail effrénés, tout ça pour finir par jeter aux lions des jeux à peine jouables... Toute la polémique pourrait donc mener à une amélioration bienvenue dans l'industrie du jeu vidéo.

Tout savoir sur Cyberpunk 2077

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Ankytos
29/06/2021 à 23:34

@Kyle Reese
Je comprends et je ne suis pas non plus aussi vertueux que j'aimerais. Je ne compare pas la chose avec les autres secteurs que vous citez (labos, banques, l'agroalimentaire,...) qui font pourtant encore pire mais... il faut bien vivre et c'est un peu illusoire de penser y échapper (même ceux qui pensent y parvenir).
Je compare plutôt avec les autres secteurs du divertissement et de l'art : cinéma, littérature, etc. On peut se permettre de discriminer.
Et, en l'occurrence, il ne s'agit pas de réprimander un comportement supposé ou n'ayant pas de rapport direct avec moi (le client) mais bien une pratique commerciale directement adressée aux joueurs et visant à les escroquer : dans n'importe quelle autre circonstance, on ne fait plus confiance à celui qui nous a fait un tel coup et on ne l'encourage surtout pas à recommencer. Mais l'industrie du divertissement semble fonctionner différemment. Trop peu de place ici pour se lancer dans une analyse de la chose.
Encore une fois, je ne suis pas en position de donner des leçons mais je pense que les joueurs ne se rendent pas service en acceptant trop de la part des studios on pourrait au moins être un peu plus prudent et circonspect (style : votre jeu sera complet et correct dans 6 mois, un an ? Parfait, je l'achèterai à ce moment là).

Kyle Reese
29/06/2021 à 21:27

@Ankytos

Je suis d'accord avec toi dans l'absolu. Mais faudrait faire ça aussi pour le reste, les Gafa, les labos, les politiques, les banques, les marques automobiles (diesel gate), l'industrie alimentaire, les cosmétiques, les marques de vêtements, les crypto monnaies etc etc... enfin bref tous ceux qui mentent, ou manipulent ou sont complices de maltraitance et sont prêt à tout pour nous faire acheter leurs produits avec une marge conséquente. (tient les films fait par des réalisateurs tyrans, comme James Cameron par ex ? :))

Mais ... j'ai craqué. Toutes les "petites mains" qui ont contribué aux qualités du jeu, car celles-ci l'emportent face aux défauts et bugs aimeraient qu'on y joue malgré tout non ? (je me dis ça pour me donner bonne conscience ? ou je suis naif ?)
Je pense que CD Projekt a compris la leçon vu l'étendu du scandale et leur réputation ternie comme jamais. Sinon perso je ne joue pas au free-to-win, ni aux jeux avec micro transactions etc. Je suis un joueur à l'ancienne, je ne joue même pas en ligne.

Mais je le répète, je suis d'accord dans l'absolu, Après chacun voit midi à sa porte, on ne peut pas avoir de comportement vertueux à chaque fois, et Cyberpunk me parlait beaucoup trop personnellement, j'y aurai joué de toute façon. Mais je ne crois pas que les joueurs valident ce genre de comportement. Beaucoup de joueurs de base ne s'informent surement pas de ces choses là, ça leur passe au dessus de leur tête.

Ankytos
29/06/2021 à 17:10

@Kyle Reese
"Malgré toute la polémique, les boss de CD Projekt ont clairement déconné, et les défauts (il y en a pas mal) et bugs du jeu, ça vaut le coup d'y jouer."
Je ne peux pas juger du jeu lui-même, je n'y ai pas joué et ne le ferai probablement pas. En revanche, je pense que les joueurs (moi y compris) devraient se comporter en citoyens utilisant leur "vote" (c'est-à-dire, dans ce contexte ,l'action d'acheter ou ne pas acheter) pour signifier aux professionnels ce qu'on est prêt à accepter ou pas. En l'occurrence, je n'accepte pas qu'on me mente aussi frontalement et dans de telles largeurs sur le contenu du jeu ou sa qualité technique, qu'on pratique une telle dissimulation jusqu'au dernier moment. Pour moi, cela ne vaut pas que pour CD Projekt mais pour tous ceux qui pratiquent les promesses excessives non tenues, le pay-to-win, le contenu recyclé, les micro-transactions en général, etc.
Bien sûr, cela implique d'arrêter de précommander les jeux pour prendre un peu de recul.
Ou alors je délire et les joueurs sont très contents de valider ce genre de pratiques. C'est possible.

Kyle Reese
29/06/2021 à 12:18

Malgré toute la polémique, les boss de CD Projekt ont clairement déconné, et les défauts (il y en a pas mal) et bugs du jeu, ça vaut le coup d'y jouer.
J'ai joué sur pc avec petite carte RTX et rien que pour l'ambiance, l'immersion du joueur totale, la qualité graphique avec des textures, des lumières, des décors de la ville avec une multitude de détails incroyables façon Blade Runner / Ghost in the Shell / Dredd (du jamais vu à ce niveau), des personnages variés et originaux et un Keenu Reeves excellent en Johnny Silverhand, personnage mémorable marquant, et une histoire principale au poil pour qui aime la SF cyberpunk. J'ai fait toutes les fins mais pas tout fini, les missions annexes à faible danger ou les achats de caisses ne m'ont pas intéressé. Vivement les DLC et une éventuelle suite. Il n'y a pas d'équivalent à Night City, il faut y plonger pour comprendre. Elle me manque déjà. Mais j'y reviendrai d'une façon ou d'une autre.

votre commentaire