Demon Slayer : The Hinokami Chronicles - les démons débarquent sur consoles dans une bande-annonce survoltée

JL Techer | 25 juin 2021 - MAJ : 25/06/2021 16:19
JL Techer | 25 juin 2021 - MAJ : 25/06/2021 16:19

SEGA a annoncé que le jeu de combat Demon Slayer : The Hinokami Chronicles sortirait bien en Occident sur PC, Xbox One et Series, PS4 et PS5 au mois d'octobre 2021.

Demon Slayer : Le Train de l'infini a créé la surprise lors de sa sortie au cinéma, faisant salles combles (façon de parler, avec les restrictions sanitaires et un siège sur deux...) lors de sa sortie en France le 19 mai 2021, et rapportant plus de 500 millions de dollars dans le monde. De quoi confirmer son statut de manga culte, au même titre que les mastodontes de la nouvelle garde du shonen L'Attaque des TitansFire Force ou One-Punch Man.

Cependant, même si nous avons eu la chance de pouvoir bénéficier d'un excellent long métrage pour Demon Slayer, du côté du jeu vidéo, il faut avouer que c'était le vide. Sega avait annoncé que l'adaptation du titre sous format d'un jeu de combat par les toujours très bons CyberConnect2 (déjà responsable du portage vidéoludique des licences Dragon Ball Z ou Naruto) sortirait au Japon en octobre 2021, mais rien pour nos latitudes. 

 

photoAprès son succès au cinéma, voilà l'univers sur les consoles

 

Mais réjouissons-nous, car Sega ne nous a pas oubliés ! En effet, la firme a annoncé que l'adaptation allait bénéficier d'une sortie occidentale parallèlement à ses débuts au Japon : The Hinokami Chronicles fera officiellement ses débuts en Amérique du Nord et en Europe le 15 octobre 2021. Cette annonce a été accompagnée d'une bande-annonce survoltée, qui retrace l'histoire de la première saison de Demon Slayer et donne un premier aperçu de l'aventure à venir dans cet épisode console.

Comme ceux qui ont regardé la série le savent déjà, le jeu suit l'histoire de Tanjiro Kamado, un jeune épéiste qui se lance dans une quête pour venger sa famille et guérir sa sœur après que des démons aient ravagé sa maison. Il semble que la plupart des moments marquants de l'anime seront jouables tout au long de la campagne principale du jeu Demon Slayer, notamment le face-à-face de Tanjiro contre Sabito, la sélection finale de la Demon Slayer Corp, et même son affrontement épique avec Rui le démon pendant l'arc du Mont Natagumo. Le studio de développement a également confirmé que les fans pourront incarner d'autres personnages de la série, dont Nezuko, Inosuke et Zenitsu.

 

 

SEGA compte bien vendre des palettes entières du jeu, que ce soit au format numérique ou physique, et a détaillé les trois versions de The Hinokami Chronicles que les fans pourront acheter. Outre les éditions physique et numérique standard, vous pourrez profiter d'une Digital Deluxe Edition, qui comprendra des tonnes de bonus supplémentaires. Elle comprendra 8 000 "points de massacre" (la monnaie in-game), 3 skins Butterfly Mansion, 12 avatars de personnages pour les joueurs sur PS4, PS5 ou Steam, 4 clés de déverrouillage de personnages et un thème PS4 personnalisé. 

Cette adaptation de Demon Slayer semble avoir tout ce qu'il faut pour séduire les fans de la franchise, grâce au savoir-faire de CyberConnect2 qui n'est plus à démontrer, à une qualité graphique qui s'annonce de très haut vol et à une campagne qui ravira les connaisseurs. En attendant le jeu, les joueurs peuvent (re)regarder l'adaptation cinématographique de Demon Slayer : Le Train de l'infini qui a récemment dépassé Le Voyage de Chihiro pour devenir le film le plus rentable de tous les temps au Japon. Notre critique est toujours disponible.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Blockbuster
25/06/2021 à 19:12

Le jeu a l'air beau, fun et fidèle, mais ressemble un peu trop aux jeux du studio, à savoir les ninja storm. Le plus flagrant sont les arènes, toujours aussi vides.
Il s'annonce sympathique tout de même :)

Blockbuster
25/06/2021 à 19:07

Le jeu a l'air fun, beau et fidèle comme l'ont été tous les ninja storm, sauf que ca y ressemble même un peu trop, le plus flagrant à mes yeux sont les arènes, toujours aussi vides.
Mais il s'annonce malgré tout sympathique :)

votre commentaire