Stephen King revient encore avec l'angoissante bande-annonce de Gerald's Game pour Netflix

Christophe Foltzer | 7 septembre 2017
Christophe Foltzer | 7 septembre 2017
Photo Gerald's game
357

Décidément, Stephen King a bien la côte en ce moment et ce n'est pas nous qui allons nous en plaindre, même si on attend le moment où on arrivera à saturation. Mais d'ici là, on aurait tort de bouder notre plaisir.

Maintenant que l'on sait que l'univers étendu de Stephen King (le KINGdom) est en train de se mettre en place, il faut s'attendre à une déferlante d'adaptations du Maître. Bien entendu, la plus évidente est évidemment Ça, qui sort enfin dans 13 jours chez nous (et que nos amis Belges peuvent déjà aller voir), oui il y a eu le problématique La Tour Sombre le mois dernier, et on attend toujours des nouvelles de l'ambitieuse série Castle Rock. Mais il y a également un autre film qui nous fait de l'oeil, Gerald's Game, adapté du roman Jessie, l'un des plus terribles et des plus complexes de l'auteur. 

 

Photo Carla Gugino

 Carla Gugino

 

Comme on vit quand même dans un monde formidable, c'est Mike Flanagan qui s'est occupé de l'adaptation, ce qui tombe plutôt bien vu que c'est l'un des artisans les plus intéressants du moment. Après ses très bons Oculus et Ouija 2, son joli Before I Wake et avant son remake de La Maison du Diable, le réalisateur ne choisit pas la facilité puisque Gerald's Game nous raconte grosso modo l'histoire de Jessie, une femme qui se retrouve attachée à un lit dans une maison isolée avec le cadavre de son mari à ses pieds. Livrée à elle-même, elle va devoir s'en sortir alors que son cerveau lui joue des tours à mesure que la peur s'installe et que l'épuisement se fait. 

 

Photo Carla Gugino

 

Un livre à la base totalement anti-cinématographique et un gros défi pour le réalisateur qui s'est entouré des bonnes personnes apparemment, puisque l'on retrouve Carla Gugino dans le rôle de Jessie et Bruce Greenwood dans celui du mari. Le film arrivera sur Netflix le 29 septembre et la première bande-annonce vient enfin de tomber. Et dire qu'elle est prometteuse est un euphémisme. Si la première partie du trailer n'est guère rassurante, la suite nous plonge dans le vif du sujet et tendrait à prouver que Flanagan a réussi à retranscrire parfaitement le parcours psychologique et halluciné de son personnage principal.

Bien entendu, le film semble édulcoré par rapport au roman qui, dans nos souvenirs, ne faisait pas de pitié, et n'a résolument pas encore montré ses scènes les plus perturbantes, mais ce que l'on ous en montre laisse penser que tout a été fait sérieusement et dans le plus grand respect de l'oeuvre originale. En tout cas, on croise les doigts, Gerald's Game, on y croit et on n'a pas envie d'être déçus.

 

commentaires

MystereK
08/09/2017 à 09:21

"pas les défauts du King,pas de diarhés verbales qui racontent la vie de tout le monde"

En même temps c'est ce qui fait le style, apprécié par beaucoup, de SK. Un défaut pour vous, une qualité pour beaucoup d'autres.

blue dragon
07/09/2017 à 20:15

Bruce greenwood dans n'importe quel film même si c'est une enième adaptation de stephen king, je suis preneur.

Après sa série the myst qui est vraiment mauvaise et celle de mr mercedes du même niveau ainsi que son adaptation de la tour sombre, il faudrait peut être avoué qu'il y a un problème avec Stephen King, Pour ma part il y a un auteur de la même trempe de Stephen king qui s'appelle Bentley Little qui conviendrait d'adapter tant ses livres ont les qualités mais pas les défauts du King,pas de diarhés verbales qui racontent la vie de tout le monde, une efficacité dans le suspense et l'horreur, des idées originales comme rendre effrayant des choses aussi banales que les grands magasins, les facteurs , les residences privés, les campus. Il a juste un défaut ces fins sont assez moyennes.

votre commentaire