C'est donc le réalisateur de Deadpool qui adaptera le cultissime Neuromancer de William Gibson

Christophe Foltzer | 10 août 2017
Christophe Foltzer | 10 août 2017

L'adaptation de Neuromancer, le chef-d'oeuvre de William Gibson, on en rêve depuis tellement longtemps qu'on ne sait plus exactement le nombre précis d'années. Mais cette fois, c'est bien partie pour devenir une réalité.

Parce qu'il faut bien trouver un avantage dans la période que nous vivons actuellement, où tout semble au minimum destiné à être refait, c'est que les vieux projets impossibles à monter refont surface et que cette fois, ils semblent bien partis pour se réaliser. Alors évidemment, dans le tas, il y a un paquet de trucs qu'on n'a probablement pas envie de voir sur nos écrans, mais il y a aussi de vieux rêves violentés par la dure réalité et qui retrouvent un nouveau souffle.

 

Livre

 

Car, voyez-vous, Neuromancer, ce n'est pas un livre de SF écrit par William Gibson en 1984. Non, Neuromancer, c'est l'une des pierres fondatrices de la SF moderne, comme Dune ou Fondations. Neuromancer a carrément inventé un genre littéraire à lui tout seul, le CyberPunk, qui a énormément influencé les studios dans les années qui ont suivies puisque sans lui, pas de Matrix, ni de Ghost in the Shell. Bon, pas de Johnny Mnemonic non plus, on ne peut pas tout avoir.

 

Matrix Revolutions

 

La dernière fois que nous avions parlé du projet de cette adaptation, c'était il y a un peu plus de deux ans et les informations restaient très vagues. Après des mois et des mois de silence, nous sommes plutôt ravis d'apprendre que le dossier avance plutôt bien puisque, si l'on en croit Deadline, le film a même trouvé son réalisateur en la personne de Tim Miller, l'homme derrière le premier Deadpool. C'est la 20th Century Fox qui le produira et le distribuera, et Simon Kinberg en particulier. On se rappelle qu'il avait été question pendant très longtemps que ce soit Vincenzo Natali, le réalisateur de Cube qui devait adapter Neuromancer, mais ce n'est évidemment plus le cas.

 

Photo

 

Nous allons donc enfin découvrir au cinéma les aventures technopunks de Henry Dorsett Case, l'un des plus grand hackers du monde, qui décide de doubler son employeur et se fait injecter une neurotoxine qui lui détruit progressivement les neurones, l'empêchant de se connecter au cyberespace. En échange de sa guérison, des types bien louches lui demandent de hacker le serveur d'une multinationale.

Malheureusement il va falloir prendre son mal en patience parce que Tim Miller est déjà très occupé, ne serait-ce que par le prochain Terminator. Mais ça reste une excellente nouvelle. Oh que oui.

 

Photo

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

STEVE
10/08/2017 à 20:08

Ce réal m'inquiète pour le prochain Terminator vu la mise en scène de Deadpool...

john
10/08/2017 à 19:09

Dead pool le film le plus surestimé de ces dernières années ...
Du cul , du sang , du super heros? et ? le neant niveau scnenar etc...
Film sympas entre potes avec une pizza ... mais vraiment pas plus...

CyberDwarf
10/08/2017 à 13:45

Un article qui parle de Cyberpunk sans cité Blade Runner ???? Même si le bouquin (de 68) peut être considéré comme de la SF pure, le film (de 82) est clairement une des premières œuvres Cyberpunk.
Pour être complètement impartiale, il faut noter que même si Neuromancer est sorti en 84, l'idée trainait dans la tête de Gibson depuis bien plus longtemps.

Thorfinn
10/08/2017 à 13:24

Roman que je suis jamais arrivé à finir car illisible à mon goût... Je saurais enfin de quoi ça parle exactement avec le film !

votre commentaire