Patty Jenkins n'est pas encore sûre de réaliser Wonder Woman 2

Christophe Foltzer | 9 juin 2017
Christophe Foltzer | 9 juin 2017

C'est peut-être le premier film DC depuis fort longtemps qui arrive à accorder le public et une grande partie des critiques. Si nous n'avons pas été totalement transportés par Wonder Woman, il faut quand même saluer l'effort.

Ah ça, on peut dire que le DCU revient de loin. Et si rien n'est encore gagné et que le tir n'est pas parfait, il faut quand même reconnaitre que Warner et DC ont su prendre en compte les plus grosses critiques dont faisaient l'objet leurs productions précédentes et que cette fois nous avons affaire à un vrai film qui prend le temps de s'intéresser à ses personnages. Après, que l'on accroche ou pas, c'est une autre histoire.

 

Photo Gal Gadot, Chris Pine, Saig Taghmaoui

 

Et le plus grand mérite dans cette histoire revient à Patty Jenkins, la réalisatrice, qui a su insuffler sa vision et sa personnalité dans un projet sur lequel on ne pariait pas vraiment à la base. Maintenant que le film est sorti et qu'il est déjà un succès, il est plus que temps de s'attaquer à sa suite, pas encore annoncée mais d'ores et déjà prévue. Parce qu'il était plutôt clair que DC n'allait pas lâcher la réalisatrice dans la nature après cela et qu'ils avaient déjà signé pour au moins deux films sur Diana Prince. Sauf qu'en fait, pas du tout.

 

Photo Patty Jenkins

Patty Jenkins sur le tournage de Wonder Woman

 

Tandis que Patty Jenkins a évoqué à de multiples reprises ces derniers jours les pistes pour Wonder Woman 2, nous apprenons via le Hollywood Reporter qu'elle n'est en fait liée par aucun contrat qui l'obligerait à rempiler. Ce qui pourrait avoir de grosses conséquences sur ce qui va arriver. En effet, alors que l'on pensait que son contrat stipulait au minimum deux films, elle n'aurait signé que pour un seul. Une procédure des plus normales ceci dit chez Warner, surtout dans le cas d'un premier gros blockbuster dans une carrière.

 

Photo Gal Gadot, Patty JenkinsPatty Jenkins et Gal Gadot

 

Puisque seule Gal Gadot s'est engagée sur plusieurs films au sein du DCU, cela signifie que le studio et la réalisatrice vont devoir négocier un nouveau contrat et que cette fois c'est Patty Jenkins qui aura le pouvoir puisqu'elle pourra se servir des excellents chiffres de son film pour obtenir un salaire plus conséquent. Si l'on voit mal Warner se séparer de Jenkins en ce moment, il n'est pas dit cependant que ses prétentions salariales soient du même ordre que celles envisagées par le studio. Les négociations devraient également concerner le contenu du film et la liberté dont elle disposera s'ils parviennent à un accord.

On le voit, le vrai combat ne fait peut-être que commencer mais, si les executives de Warner et DC ne sont pas stupides, ils sauront faire le bon choix et ne pas tourner à l'économie. Ouais, c'est pas le moment de faire son pingre.

 

Affiche

 

Tout savoir sur Wonder Woman

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Colonel Stuart
10/06/2017 à 10:03

Ah faut ABSOLUMENT la garder!
On parle bien de la Patty qui vient de nous donner un des meilleurs films de super héros de ces dernières années, non?
Patty, reste!

Manontherun33
10/06/2017 à 09:11

@ Starfox
Pour avoir utilisé une métaphore aussi idiote que drôle, je peux dire sans me tromper que toi, t'es le gland dans l'histoire. Wonder woman, film a voir pour Gal Gadot en tenue sexy certainement. Après, je ne pense pas qu'on tombe dans une grande finesse scénaristique. L'univers d'un super héro est somme toute très difficile à réaliser. Batman begins est très bon, Iron man aussi (je ne parle que des premiers volets). Après, c'est limite pour le dernier superman voir mauvais pour Thor, Captain America et consorts

LaTeub
09/06/2017 à 16:30

Non seulement il faut la garder mais l'augmenter en plus!!! Bonne réalisatrice et en plus belle femme (avis personnel n'ayant rien a voir)...

Starfox
09/06/2017 à 14:32

Reviens Patty ! Reviens ! Ahhh non, nous laisse pas tomber tel le chêne qui fait tomber ses glands à l'automne !

Deckard
09/06/2017 à 14:32

Moi je dit on se sépare de Jenkins et on embauche Lexi Alexander pour réaliser la suite.

corleone
09/06/2017 à 13:28

Se separer de Patty Jenkins serait se tirer une balle dans le pied pour le DCCU. Elle monte de plus en plus dans mon estime, cette dame… .

votre commentaire