Powers Boothe, l'un des plus grands méchants du cinéma américain, est mort

Jacques-Henry Poucave | 15 mai 2017
Jacques-Henry Poucave | 15 mai 2017

Il était l’une des trognes les plus mémorables du cinéma américain, un de ses méchants les plus magnétiques. Powers Boothe s'est éteint à l’âge de 68 ans.

Dès que son visage impassible apparaissait à l’écran, il impressionnait la pellicule et la mémoire du spectateur. Imberbe ou ponctué d’une moustache qui semblait vibrer de la colère minérale qui habitait nombre de ses personnages, son visage est progressivement devenu un véritable accessoire hollywoodien, pourvoyeur de frissons sans cesse renouvelés.

 

extreme prejudice

Boothe dans Extreme Prejudice

 

Immortalisé par les rôles de Cy Tolliver dans Deadwood ou encore par celui du sénateur Roark dans Sin City, toute sa carrière regorge de performances impressionnantes. La première d’entre elle, qui lui valut un Emmy Award fut sans doute le rôle du pasteur Jim Jones dans la mini-série de CBS diffusée en 1980.

Véritable bloc de charisme vénéneux, il devait rapidement s’imposer comme un bad guy à la puissance phénoménale. On se souviendra bien sûr de lui dans Extreme Prejudice, bijou colérique de Walter Hill qui lui doit énormément, tout comme U-Turn, Nixon, Mort Subite ou encore Tombstone.

Plus récemment, Powers Boothe avait raffermi son emprise sur la télévision américaine, qui sut lui offrir quelques rôles de choix dans 24, Nashville ou encore Les Agents du S.H.I.E.L.D. de Marvel.

 

Tombstone

Boothe dans Tombstone

 

sin city

Boothe dans Sin City

 

Photo officielle

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

the défenders
17/05/2017 à 16:47

je vois qu il y a des connaisseurs cela fait plaisir... ENFIN !!!

Robert Paulsen
17/05/2017 à 10:56

Une des dernières "gueules" d'Hollywood, une présence et un charisme incroyable...
Inoubliable dans Emerald forest et Southern comfort
Glacant dans Frailty, avec Bill Paxton, lui aussi disparu trop tôt...beaucoup trop tôt

RIP

Solo seul
16/05/2017 à 16:52

La première fois que je l'ai vu c'était dans Rapid Fire ..... Avec Brandon Lee.. Ça date oooouuu la la.
RIP.. Il est allé le rejoindre.
Good bye Man !

LaTeub
16/05/2017 à 11:54

La Forêt d'émeraude pour moi aussi, mais tant d'autres... RIP l'ami.

the défenders
16/05/2017 à 10:04

superbe acteur... EXTREME PREJUDICE avec NICK NOLTE... mythique...

corleone
15/05/2017 à 23:24

Tres charismatique aussi dans le rôle du vice-president va-t'en-guerre dans la 6e saison de 24.

Rip

Matt
15/05/2017 à 19:00

Il était épatant aussi en sheriff trouble dans U-Turn d'Oliver Stone.
Ca tombe comme des mouches en ce moment... RIP Cash Bailey.

Mordhogor
15/05/2017 à 18:43

Zut alors, il était encore jeune... Je l'avais retrouvé très récemment dans la saison 3 des Agents du Shield. Pour moi, je l'ai découvert dans la peau du détective Philip Marlowe (83-86), avec son chapeau, son flegme et ses phrases inimitables !!! "il faisait tellement chaud qu'avec la sueurs qui coulait de son front on aurait pu repeindre les murs de la ville" (ouais, je sais, ça m'a marqué !). J'ai le blu-ray de L'Aube Rouge de Milius qui attend son visionnage, je vais pouvoir le revoir. Il était magnétique ! RIP !

Hasgarn
15/05/2017 à 18:36

Comme beaucoup, c'est pour la forêt d'émeraude que je me souviendrai de lui.
Sans oublier son rôle dans Emprise d'un autre grand du cinéma partir trop tôt.

Zumbi
15/05/2017 à 18:27

J'ai regardé La Forêt D'Emeraude ce week-end.

RIP

Plus

votre commentaire