Un des acteurs de Blade Runner 2049 parle de la grande paranoïa qui entoure le film

Christophe Foltzer | 22 janvier 2017
Christophe Foltzer | 22 janvier 2017

Si le film sortira le 4 octobre prochain et que nous avons déjà eu droit à un merveilleux teaser, il faut bien avouer que nous ne savons pas grand chose du prochain Blade Runner réalisé par Denis Villeneuve.

Et on pense bien que donner une suite à un film aussi culte astreint à un certain secret, histoire de ne pas crâmer ses cartouches et lui porter préjudice avant sa sortie. Si les autres studios font généralement du secret entourant leur tournage un élément de leur stratégie marketing à coups de photos supposément volées sur le plateau pour émoustiller les fans (salut Marvel et DC), Blade Runner 2049, lui, ne plaisante pas quand il s'agit de sécurité et prend la chose très au sérieux.

 

Harrison Ford Ryan Gosling

 

Et s'il fallait encore vous en convaincre, le comédien Lennie James vient de nous en donner la preuve au micro de NewsWeek. Celui qui interprète Morgan dans Walking Dead s'est en effet confié sur le dispositif implacable qui avait été mis en place par la production pour que rien ne fuite, et c'est quelque chose :

"Ils m'ont offert le travail, c'est sorti d'un peu nulle part et je leur ai demandé de lire le scénario. Ils m'ont envoyé 20 pages se situant avant l'arrivée de mon personnages, et 20 pages lorsqu'il avait disparu de l'histoire, c'était via une application que je ne pouvais ouvrir que sur un seul appareil. Je ne pouvais pas en faire de capture d'écran, ni aucune photographie et je ne pouvais pas le sauvegarder. Ils m'ont juste dit que j'avais 36 heures. 36 heures plus tard, tout avait disparu et je devais donner ma réponse. Lorsque j'ai accepté, ils m'ont enfin envoyé le scénario en entier."

 

Photo Lennie James

 

 

Des mesures drastiques qui ne se sont pas uniquement limitées à la circulation contrôlée du scénario, mais qui se sont également étendues au tournage lui-même, à Budapest, comme le comédien le précise :

"Ca ne m'était jamais arrivé avant. Vous deviez signer un papier pour qu'ils vous donnent vos pages de scénario de la journée et vous deviez de nouveau signer lorsque vous les rendiez. Et vous ne pouviez pas repartir du plateau avant d'avoir rendu les pages. C'était affolant. Quand j'ai fini ma partie, je me suis dit que j'allais pouvoir m'asseoir avec le scénario pour le lire tranquillement et le ramener chez moi. Non, neuf heures après ma dernière prise, il avait mystérieusement disparu de mon iPad."

On le voit, ça ne déconne pas du côté de Blade Runner 2049. Et si l'on frôle clairement la grosse paranoïa, il faut peut-être bien ça pour nous donner une suite digne du chef-d'oeuvre de Ridley Scott. En tout cas on espère très fort que le film sera au final à la hauteur de toutes les mesures qui ont été prises pour le protéger.

 

Ryan Gosling Bande-annonce Harrison Ford

Tout savoir sur Blade Runner 2049

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Roukesh
23/01/2017 à 13:32

2010 était un bon film, même si bien moins spectaculaire que 2001. Je reste confiant, Villeneuve est talentueux, j'essaye de ne pas avoir trop d'attentes, histoire de ne pas être déçu.

Caca
22/01/2017 à 18:09

Je sens que ça va être du même niveau que "2010".

Faboloss
22/01/2017 à 11:38

Mis à part cette histoire de paranoïa, j'adore cet acteur et c'est une très bonne nouvelle que d'apprendre qu'il sera dans ce film !

votre commentaire