Daredevil : Jon Bernthal nous promet que nous n'avons pas encore vu le vrai Punisher

Christophe Foltzer | 30 juin 2016 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 30 juin 2016 - MAJ : 09/03/2021 15:58

La série Daredevil constitue mine de rien une date dans l'histoire des super-héros à la télévision. A des années-lumière d'un traitement comic-book un peu facile, elle n'hésite pas à plonger dans les zones les plus sombres de l'humain. De quoi attendre Punisher avec impatience.

Si jusqu'à présent dès qu'on parlait de Daredevil, on pensait au film avec Ben Affleck, la série de Netflix est venue nous rappeler à l'ordre de bien belle manière tout en nous montrant enfin un Matt Murdock à la hauteur de ses meilleures aventures sur papier. Loin du traitement grotesque et sous influence Spider-Man de sa précédente apparition, le justicier aveugle s'y montrait fragile, torturé, déchiré. Bref, un vrai être humain lancé dans une quête extraordinaire et qui le dépassait.

Alors que l'on se disait que cela ne pouvait pas durer, le miracle s'est encore produit lors de la saison 2 et, en une poignée de scènes, les showrunners ont imposé une nouvelle Elektra et un Punisher qui nous semble plutôt définitif. Et nous ne sommes pas les seuls à le penser puisque le network a commandé une série dédiée au personnage de Frank Castle.

Photo Saison 2 Punisher

Si pour tout le monde, le Punisher est maintenant Jon Bernthal, le comédien vient de nous prévenir que nous ne devrions pas tirer de conclusions hâtives, tant nous n'aurions rien vu du personnage. En effet, comme il l'a déclaré au micro de Amazing Daily, le Punisher aperçu dans Daredevil n'était pas le personnage sous sa forme finale :

"Je pense que lorsque vous parlez d'un personnage pareil, il est important de parler de la raison de son combat, sa motivation. Frapper quelqu'un pour l'amener en prison est très différent que de passer sa colère sur les gens. Le Frank Castle que vous avez vu dans la série n'est pas le Punisher. Il est animé par la colère, la perte de sa famille, il s'est fixé pour mission de retrouver les coupables et de le faire aussi brutalement que possible."

Doit-on comprendre que le personnage subira des modifications une fois sa quête terminée et qu'il retournera vers un code d'honneur un peu plus convenable ? Si l'on espère que non, il faut bien avouer que rester uniquement sur un désir de vengeance ne constitue pas une base suffisamment solide pour une série dédiée à ce personnage et qu'il faudra le faire évoluer pour qu'il puisse vivre de nombreuses aventures.

Mais, étrangement, on a plutôt confiance. Réponse l'année prochaine.

Daredevil

Tout savoir sur Daredevil

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Flash
30/06/2016 à 20:51

La vraie satisfaction de cette saison 2 un peu décevante.

Euh
30/06/2016 à 17:25

Les intro sur les news de Dardevil ca devient vraiment redondant tout ca pour meubler et faire de la ligne.
C'est bon!
La séries Dardevil a maintenant 2saisons derriere elle, tres peux de gens connaisse le Dardevil de Ben Affleck encore moins de personnes l'ont vu.
Alors oui on revient de loin! oulala qu'est ce qu'on revient de loin!
Mais on a compris maintenant!
Et on a eut l'excellent Jessica Jones aussi!
Donc arretez de nous racontez du vent et soyez plus concret, plus direct!

champy
30/06/2016 à 15:06

Par contre, je trouve que ce jon bernthal est l'une des meilleures recrues de marvel(ceci est un meaculpa, car je l'avais trop critiqué au départ) ! Il est fantastique en big pun, j'attend son "one man show" avec impatience et vivement un long métrage rien que pour lui!

REA
30/06/2016 à 14:13

J'aime bien les titres de vos articles. Le mot "promesse" revient souvent.
Les créateurs, les acteurs, les auteurs promettent. 9 fois sur 10, ils promettent du vent pour du buzz.

Paehon
30/06/2016 à 11:21

J'attends cette série avec beaucoup d'impatience

votre commentaire