Steve Jobs : Kate Winslet avoue que le film de Danny Boyle n'est pas conforme à la réalité

Christophe Foltzer | 19 octobre 2015
Christophe Foltzer | 19 octobre 2015

Le prochain film de Danny Boyle, le très attendu Steve Jobs risque de proposer un débat de fond assez récurrent mais qui pourrait prendre de l'ampleur vu le sujet : Pour mieux raconter la réalité, la fiction doit-elle s'en écarter ou lui être fidèle ?

Une question qui revient souvent mais qui prend tout son sens lorsque l'on parle de biopics. Pour raconter une personnalité ayant réellement existé, faut-il lui inventer des péripéties pour mieux l'appréhender ? C'est un peu la problématique qui se pose avec Steve Jobs, depuis que Kate Winslet a avoué que le film ne respectait pas vraiment la véritable histoire.

Dans un entretien accordé à Cinema Blend, la comédienne a en effet précisé que le film s'était permis quelques changements vis-à-vis de ce qui s'était réellement passé :

"Oui, nous jouons avec la vérité. Dans la réalité, par exemple, Steve Jobs et John Scully ne se sont jamais revus après que Steve ait été viré d'Apple mais dans notre film, ils se fréquentent encore pendant 14 ans. De la même manière, mon personnage Joanna n'a en réalité travaillé pour Jobs que durant 5 ans et dnas le film, elle est là tout le temps."

Et de nous apprendre que son personnage, Joanna Hoffman (chargée du développement du Macintosh en 1984) est en réalité la somme de plusieurs femmes de la vie du gourou d'Apple.

"Il était important à mon sens de permettre au public de décourvir une facette de la personnalité de Steve Jobs beaucoup plus attentionnée, plus humaine que ce que nous en avons vu jusque là. Et je pense que le spectateur est capable d'atteindre ce côté chez lui à travers les dialogues d'Aaron Sorkin et les actions de Joanna."

On le voit, un biopic n'a pas forcément l'obligation d'être conforme à la réalité des évènements pour atteindre le plus important, l'authenticité humaine de ces personnages. C'est en tout cas le point de l'équipe du film et il nous tarde de découvrir s'ils ont eu raison de pervertir légèrement la vérité pour nous rapprocher un peu plus du gourou du cool.

 

commentaires

Zanta
20/10/2015 à 00:34

@Hasgarn.
Tout à fait d'accord.
Tant qu'on précise en ouverture "basé sur des faits réels".... ils peuvent y aller.
Pour la réalité, un documentaire sous-titré "the man in the machine" est sorti le mois dernier aux States.

Hasgarn
19/10/2015 à 16:26

Il est temps de faire des bons films, pas des films parfaitement conforme à la réalité. C'est parfois très chiant la réalité, c'est pour ça que la fiction est si cool ^^
Dans le cas de Jobs, il y a tellement de chose à raconter qu'il valait mieux trahir un peu, probablement. J'ai hâte de voir ce film.

votre commentaire