Spectre : Daniel Craig n'aimerait pas être 007 dans la réalité

Jacques-Henry Poucave | 2 septembre 2015
Jacques-Henry Poucave | 2 septembre 2015

Daniel Craig, l’actuel James Bond, et de l’avis de beaucoup, l’un des meilleurs, c’est entretenu au micro d’Esquire. Et à priori, il n’aimerait pas du tout être 007 dans la réalité.

Si conduire des voitures de sports, exécuter plein de vilains espions et fricoter avec de splendides femmes de par le monde fait rêver une partie non négligeable de la gent masculine, pour l’acteur, c’est très loin de représenter un idéal.

« Il est vraiment putain de seul. Il baise ces femmes magnifiques, et puis ils se séparent et c’est… Triste. Et au moment où un homme commence à vieillir, ce n’est pas un tableau enviable. C’est peut-être un fantasme – on peut en débattre – mais en vrai, après quelques mois… »

Daniel Craig semble parfaitement en phase avec l’orientation du personnage qui prédomine depuis Casino Royale, à savoir celle d’un homme en proie au doute et aux questionnements existentiels. Depuis Skyfall, il est évident que Sam Mendes en a fait un personnage rongé par ses démons et la colère, qui ne se retrouve pas nécessairement dans les stéréotypes passés.

Une remise en cause assez maline, qui ne renie pas le personnage des précédentes époques, mais le nuance et l’interroge. On est très curieux de voir ce qu’il adviendra de lui dans Spectre, attendu chez nous pour la fin de l’année.

Tout savoir sur Spectre

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Marty
02/09/2015 à 14:07

"l’un des meilleurs, c’est entretenu"

S'est entretenu :)

votre commentaire