Ant-Man : Peyton Reed dévoile la fin alternative

Christophe Foltzer | 22 juillet 2015
Christophe Foltzer | 22 juillet 2015

Maintenant qu'Ant-Man est sur tous les écrans du monde, il est temps de discuter fin alternative. Comme chaque film Marvel, plusieurs conclusions ont été tournées et c'est au tour de l'homme-fourmi de révéler la sienne. Attention, SPOILERS.

S'il y a bien un personnage qui intrigue dans Ant-Man, c'est Mitchell Carson, interprété par Martin Donovan, adversaire d'Hank Pym du temps où ce dernier bossait encore pour Stark et qui voulait s'approprier sa formule. Un coup de poing bien placé l'ayant remis à sa place dans les années 80, il ne fallait pas s'étonner qu'il lui mette des bâtons dans les roues par la suite.

Si ce personnage intrigue autant c'est parce qu'il semble avoir une grande importance dans le passé de tous les super-héros, du S.H.I.E.L.D. et que nous ne savons pas grand chose de lui. Mais, si l'on ne doute pas une seconde qu'il se dévoilera un peu plus à nous dans les prochaines productions MarvelPeyton Reed vient de révéler à CinemaBlend qu'il était au coeur de la fin alternative de son film.

"A la fin du film, il s'échappe avec les particules de Cross. Et il y avait une séquence où il se retrouvait face à face avec Ant-Man. Mais, pour différentes raisons, j'ai senti qu'on devait laisser les particules disparaitre dans la nature. A l'origine, Scott Lang attrapait le personnage de Martin Donovan et récupérait les particules."

Une séquence qui aurait évidemment changé la suite de l'histoire puisqu'un tel postulat remettait en cause un possible futur conflit. Si l'on peut se demander laquelle de ces deux versions est au final la meilleure, le fond n'en change pas pour autant le concernant. Mitchell Carson représente toujours une menace pour les super-héros et on ne sait pas encore à l'heure actuelle, quelle importance il aura par la suite. 

Par contre, si on pouvait avoir cette fameuse séquence en bonus dans l'édition vidéo du film, ce serait super sympa. On dit ça, on ne dit rien hein...

 

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire