Marc Forster, réalisateur de World War Z, s'attaque à The Downslope de Stanley Kubrick et en fait une trilogie

Christophe Foltzer | 23 juin 2015
Christophe Foltzer | 23 juin 2015

Lorsque l'on parle des projets avortés du maître Stanley Kubrick, on pense immédiatement à son ambitieux Napoleon, qu'il n'a jamais pu monter et qui a donné naissance à Barry Lyndon. Mais ce n'était pas le seul. Et de loin.

Dans ces jeunes années de réalisateur, Stanley Kubrick a passé un long moment à étudier et développer un ambitieux projet intitulé The Downslope, situé en pleine Guerre de Sécession et qu'il envisageait comme un brûlot anti-guerre, à l'image de ses futurs Sentiers de la gloire. Il n'a malheureusement jamais pu le faire et le projet est retourné dans ses cartons.

Le co-producteur de Full Metal Jacket, Phil Hobbs, vient donc de le ressortir des archives et prévoit d'enfin lui donner naissance. Mais à sa manière. On apprend en effet qu'il envisage d'en faire une trilogie dont le premier film serait réalisé par Marc Forster, réalisateur malchanceux de World War Z, et il ne voit personne d'autre capable d'y arriver :

"Un scénario de Stanley Kubrick mérite un réalisateur particulier, doué pour travailler avec de prestigieux acteurs. Nous sommes plus qu'excités à l'idée de collaborer avec Marc Forster sur ce projet unique."

 

 

De son côté, le metteur en scène, bien qu'emballé, semble très conscient de la grosse pression qui vient de lui tomber sur les épaules :

"Je dois beaucoup à Kubrick et à ses films visionnaires. Accepter ce projet est un grand honneur et une énorme responsabilité et nous remercions sa famille pour son soutien. C'est une histoire épique, puissante avec un paysage psychologique conséquent où des hommes se retournent contre leurs propres frères. Nous sommes convaincus que cela donnera lieu à une trilogie incroyable et une grande expérience qui nous permettra de communiquer notre grande passion de la vision de Kubrick."

A noter toutefois que le scénario original de Kubrick ne concernera que le premier volet de cette future trilogie. Nous attendons maintenant d'en savoir plus, avec toutes les précautions qu'une telle nouvelle impose. 

 

commentaires

neo
24/06/2015 à 11:19

Marc Forster et Stanley Kubrick dans la même phrase c'est déjà un affront.
Chez Forster, James Bond devient Chuck Norris, et World War Z devient une mauvaise pub de 2H... Ce mec est une blague.

Dirty Harry
23/06/2015 à 19:31

Projet peu connu du Maitre, bien que l'on comprenne que son oeuvre tourne autour de la guerre. Néanmoins cette guerre est peu disposée à réussir au Box Office, car tous les films à propos de la guerre de sécession furent de vastes échecs (sauf pour Le Bon La Brute et le Truand qui est l'exception qui confirme la règle).

votre commentaire