Grace de Monaco : Le scénariste tacle Olivier Dahan et dévoile les coulisses du désastre avec Nicole Kidman

Geoffrey Crété | 27 mai 2015
Geoffrey Crété | 27 mai 2015

En mai 2014, Grace de Monaco, le biopic réalisé par Olivier Dahan avec Nicole Kidman, recevait une pluie de critiques désastreuses en ouverture du Festival de Cannes. Plus d'un an après, le scénariste Arash Amel lève le voile sur ce désastre artistique.

Rien n'est garanti à Hollywood et Grace de Monaco en est la preuve. Considéré comme un écrin à Oscars lorsqu'il a été annoncé, le biopic sur Grace de Monaco, chapeauté par Harvey Weinstein et le réalisateur de La Môme, a finalement connu une carrière désastreuse, qui s'est terminée par la diffusion d'une version remontée à la télévision américaine, où le film n'est pas sorti en salles.

Le scénariste Arash Amel s'est ainsi lancé dans un livet weet lors de sa diffusion sur Lifetime, révélant ainsi quelques informations sur la production du film. Morceaux choisis : 

"Le but de ce live tweet est de corriger le récit, offrir une explication, des excuses et surtout un peu d'humour"

"En gros, Grace de Monaco a été mon Vietnam cinématographique. J'ai survécu, mais je ne serai plus jamais le même"

"Ce film a vraiment eu plus de montages que j'ai eu de scénarios produits"

"C'est vraiment meilleur que la version montrée à Cannes. Si vous pouvez le croire. Plus tendu, mieux monté"

"Leçon pour les étudiants en cinéma : voilà comment emporter ce qui était une superbe performance avec de la musique inutile"

"Personne ne savait ce qu'on faisait ce jour-là"

"Harvey a été super du début à la fin. Il m'a donné des monteurs et à essayé de rattraper la catastrophe"

"Au fait, le régisseur a disparu la troisième ou quatrième semaine. Je l'ai jamais revu"

"Dans le scénario, le discours de fin était censé être métaphorique. Ce n'était pas censé mettre fin à la guerre, juste avoir un impact"

"Dans ma tête le film s'est terminé il y a deux minutes"

"J'ai appris que la célébrité et l'infamie étaient interchangeables. Le seul crime à Hollywood c'est d'être anonyme. Aussi le scénario avait des fans"

"J'ai gardé ça soft ce soir. Je garde les gens qui partent en trombe du plateau, les jours où on tourne 3h et les décors manquants pour mes mémoires"

 

 
 
Sans surprise, Olivier Dahan, qui s'est battu pour défendre une version finalement considérée comme une catastrophe, a pris quelques coups :
 

"Le réalisateur a boycotté la collaboration. J'ai été appelé par Harvey pour réparer le film en "writer's cut' " 

"Après avoir vu le film fini, je me suis plaint à Harvey. Mais selon la loi française, le réalisateur a toujours le dernier mot"

Néanmoins, le scénariste ne tarit pas d'éloges sur Nicole Kidman et les comédiens :

"Je pense que Nicole est éblouissante dans certains de ces plans. C'était fantastique de travailler avec elle, elle a été un vrai soldat malgré le chaos"

"Nicole a été sensationnelle à tous les niveaux"

"Nicole a fait tout ce discours d'une traite, trois ou quatre fois pour les angles. C'était incroyable"

"Milo Ventimiglia m'a permis de rester sain d'esprit. Aussi, il m'a soutenu quand l'un des producteurs français a essayé de m'affronter"

"Parker Posey n'a jamais été autant sous-utilisée dans l'histoire du cinéma"

De quoi offrir à Grace de Monaco une grande réputation de mystérieux film malade, à défaut d'en avoir fait une oeuvre mémorable.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Ann Perkins
28/05/2015 à 10:37

Oui enfin ça c'est pas un vrai problème dans l'absolu. Après tout ils avaient embauché Jessica Chastain pour Diana au début... Elle a finalement dit non. Et aujourd'hui elle a remplacé Watts dans le biopic Blonde sur Marilyn Monroe, qu'Andrew Dominic doit réaliser depuis des années

nicolas
28/05/2015 à 04:41

on peut mettre dans le lot le réalisateur stupide du film Diana qui s'est fait du fric sur son dos, Le plus con dans ce film était Naomi watts qui ne ressemble en RIEN à diana question physique.

Nope
27/05/2015 à 22:54

@dark locutus : il n'existe pas de Director's Cut pour Alien 3 (c'est d'ailleurs le seul de la saga à ne pas en avoir, c'est un montage fait par la Fox) et le résultat est disons... Du calibre de ce que fait Dahan. La boucle est bouclée......

Rt
27/05/2015 à 22:48

Alien 3 n'est absolument pas une directors cut c'est une version longue du studio à laquelle Fincher n'a absolument pas participé, et c'est pour ça qu'il ne la présente pas.

dark locutus
27/05/2015 à 20:50

reponse pour sylvinception : je suis plutôt ouvert au débat, mais comparer fincher et olivier Dahan ! ? ! Là faut développer ! A moins que tu penses à l'accouchement d'alien 3 ( qui est supérieur en version director's cut ! )

sylvinception
27/05/2015 à 15:14

Dahan, notre Fincher à nous.

(ps inutile: on a aussi nos michael bay rien qu'à nous, les Pittof et autres Mégaton...)

votre commentaire