Une call-girl de luxe pour Soderbergh

Maud Desmet | 29 avril 2008
Maud Desmet | 29 avril 2008

À l'automne prochain, Steven Soderbergh devrait tourner le second des six films à petit budget prévus pour être simultanément diffusés à la télévision, au cinéma, et en DVD, Girlfriend experience. Le premier film de ce type était Bubble, un film expérimental, mi-fiction mi-réalité, sur une enquête dans une fabrique de poupées. Ici, il s'agira de plonger dans l'expérience d'une call-girl de luxe, et, en particulier, dans le nouveau business, assez étrange, qui consiste pour elle à jouer pour une soirée, ou plus, la petite amie idéale de son client.

 

On sera, pourtant, bien loin, comme on peut s'en douter avec Soderbergh, de Pretty Woman, le film prenant volontairement une direction très réaliste, avec des acteurs inconnus, beaucoup d'improvisation et une ligne narrative principale inspirée de l'expérience d'une vraie call-girl, qui gagne 1 million de dollars par an, avec laquelle le réalisateur s'est entretenu pour le film. Girlfriend experience se tournera en 14 jours exactement, laissant le temps à Soderbergh de finir d'abord le tournage de The Informant avec Matt Damon.

 

 

 


 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire