Luc Besson et la BNP financent Arthur 2&3

Maud Desmet | 27 mars 2008
Maud Desmet | 27 mars 2008

La suite d'Arthur et les Minimoys, Arthur et la vengeance de Maltazard, qui sortira en France le 9 décembre 2009, va être co-produit par la banque BNP Paribas. Luc Besson réalisera cette suite, annoncée comme l'un des plus gros budgets en Europe avec 96 millions de dollars, soit 15% de plus que le premier film qui a couté 84,6 millions. Ce partenariat donnera le droit à la BNP de se servir de la franchise pour son développement commercial et publicitaire. La banque ne prend  pas un gros risque en investissant dans le dessin animé puisque le budget dépensé sur Arthur et les Minimoys était déjà récupéré à 100% avant sa sortie en salle. À la manière d'un George Lucas frenchie, Besson a énormément développé sa franchise, notamment par le merchandising. Rien de nouveau donc, Arthur et compagnie, c'est bien une affaire de gros sous ! Et ce n'est pas BNP Paribas qui dira le contraire.

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire