Sacha Baron Cohen sème la zizanie

Thomas Messias | 26 mars 2008
Thomas Messias | 26 mars 2008

Dans le Kansas, on leur avait dit qu'une équipe allait débarquer pour tourner un documentaire sur la culture à l'américaine, destiné à être projeté en Europe. À Wichita puis à Topeka, on a vu débarquer une sorte de grande folle à crête, très très très fashion victim, qui n'est autre que Bruno, présentateur TV allemand et ultragay qui sert de héros au nouveau film starring Sacha Baron Cohen. Tourné selon les mêmes principes que Borat (beaucoup d'improvisation, caméras cachées ou non), Bruno semble avoir semé un bazar pas possible dans cet état considéré par les américains comme le territoire des ploucs.

 

Les responsables de l'aéroport de Wichita (355.000 habitants) ont vu arriver quelques énergumènes assez excentriques, qui n'ont pas tardé à se dévêtir en partie pour se retrouver simplement vêtus d'un mini-short. Quelques gros baisers bien baveux entre mâles et pas mal de chamailleries (bon enfant mais pas loin du touche-pipi quand même) ont également choqué plus d'un voyageur présent dans l'aéroport. « Les autorités n'ont rien pu faire étant donné qu'aucune de leurs actions n'était répréhensible. », raconte un très sérieux journaliste du Wichita Eagle.

Les dirigeants de l'aéroport ont longtemps hésité avant de demander aux intrus d'évacuer, puisque l'équipe du pseudo-documentaire avait obtenu toutes les autorisations nécessaires au tournage, s'étant même acquitté d'un bon millier de dollars pour cela. Les agents de sécurité ont tout de même fini par exfiltrer les indésirables, après ce qui semble constituer pour beaucoup d'habitants du Kansas une prise de conscience de l'existence d'êtres homosexuels.

 

C'est ensuite l'église de Topeka (122.000 habitants) qui fut la cible de Sacha Baron Cohen et sa bande. Conviés par le pasteur local à assister à la traditionnelle représentation théâtrale donnée pour Pâques, les joyeux drilles ont été empêchés in extremis par un autre pasteur plus futé, plus homophobe ou peut-être juste fan d'Ali G d'entrer dans l'église et de saccager la pièce. Tentant ensuite d'entrer dans une autre église, ils ont été refoulés aussi sec grâce à une bonne soeur... qui avait vu Borat

Qu'à cela ne tienne : la bande à Cohen s'est ensuite dirigée vers l'aéroport de Topeka et a recommencé le même manège qu'à Wichita. Moins patients que leurs voisins, les dirigeants de l'aéroport ont rapidement fait évacuer cette bande de types à moitié à poil.

 

 

Au cas où vous ne connaîtriez pas encore Bruno, faites connaissance avec lui en regardant les deux vidéos ci-dessous : 

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire