Qui va interpréter Sarkozy ?

Didier Verdurand | 9 mars 2007
Didier Verdurand | 9 mars 2007

Après Casablanca Driver et Papa, Maurice Barthélémy prend tout le monde par surprise en s'attaquant pour son troisième film à la reconstitution de la prise d'otages à l'école maternelle de Neuilly-sur-Seine. Human Bomb racontera cet événement qui avait tenu la France en effroi pendant 48 heures en mai 1993 : 21 enfants et leur institutrice étaient sous l'emprise d'un psychopathe qui réclamait 100 millions de francs. Le maire de Neuilly à l'époque, Nicolas Sarkozy, avait directement participé aux négociations, obtenant la libération progressive des écoliers. Le RAID était intervenu en tirant trois balles dans la tête d'Eric Schmitt (surnommé « Human Bomb » parce qu'il portait des bâtons de dynamite), alors qu'il ne restait que six otages.

Qui pourrait incarner Nicolas Sarkozy sur grand écran ? Quatre noms nous viennent à l'esprit. Christian Clavier n'aurait pas de mal à préparer son rôle en profitant des confidences de son ami personnel. Trois ans plus jeune que Sarkozy, Clavier possède aussi un avantage physique sur ses concurrents. Philippe Torreton pourrait néanmoins s'inspirer de son interprétation de Napoléon pour s'offrir une nouvelle nomination aux César – d'autant plus qu'il a le même âge, à peu près, que Sarko, au moment des faits.

 


De leur côté, Mathieu Kassovitz et Dieudonné ont peut-être une chance d'obtenir ce rôle. Le premier parce qu'il a échangé des mots doux sur son blog avec Nicolas Sarkozy, et le second parce qu'il a joué dans le premier film de Maurice Barthélémy. On ne sait jamais, par piston...

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire