Trois mille ans à t'attendre : une bande-annonce hallucinogène pour le retour du réalisateur de Mad Max

Mathieu Victor-Pujebet | 20 mai 2022 - MAJ : 20/05/2022 18:56
Mathieu Victor-Pujebet | 20 mai 2022 - MAJ : 20/05/2022 18:56

Après Mad MaxGeorge Miller est de retour à la réalisation avec Trois mille ans à t'attendre, un conte dément qui se dévoile dans sa première bande-annonce.

Il n'a pas fallu attendre trois mille ans (heureusement) pour que George Miller soit de retour sur nos grands écrans... mais c'est tout comme. Après avoir mis une déculottée intersidérale au cinéma de divertissement en 2015 avec son immense Fury Road - dont on attend encore son prequel Furiosa - le cinéaste derrière la saga Mad Max, les manchots de Happy Feet et le cochon de Babe est de retour avec un nouveau long-métrage, Trois mille ans à t'attendre.

Présenté à Cannes en hors compétition, et avec en tête d'affiche les passionnants Idris Elba et Tilda Swinton, ce retour du cinéaste dans les salles obscures a tout d'un évènement. En parallèle de sa projection sur la Croisette, une première bande-annonce vient de dévoiler la folie de ce conte qui s'annonce dément.

 

 

Dans ces premières images, nous découvrons le personnage de Tilda Swinton, Alithea, qui fait la rencontre du génie Idris Elba. Le bonhomme va se mettre à lui conter des récits extraordinaires pour la convaincre de faire trois voeux. Ce qui aurait pu être un conte doux et réflexif se dévoile alors à travers une bande-annonce hallucinogène, à l'ampleur visuelle aussi folle que le rythme du montage est effréné.

Le tout est accentué par les étonnantes sonorités de la musique 2020 de Suuns et par quelques visuels grotesques qui s'amusent à travailler sur l'extravagance des corps, les visages déformés et quelques effets kaléidoscopiques. À en juger par cette simple bande-annonce, George Miller ne semble en rien avoir perdu de sa fougue et de son énergie, malgré ses 77 ans.

 

Trois mille ans à t'attendre : photoUne ampleur visuelle assez dingue

 

Notons que ce nouveau film a été co-écrit par Augusta Gore, dont il s'agira du premier scénario de long-métrage. Ajoutons à ça la présence de John Seale (Rain Man, Harry Potter à l'école des sorciers, Mad Max : Fury Road) en tant que chef opérateur et celle de Junkie XL à la musique originale, et ce Trois mille ans à t'attendre a largement de quoi exciter et intriguer.

Pour savoir ce qu'il en sera, il faudra découvrir le long-métrage dans les salles de cinéma françaises le 24 août prochain. En tout cas, on vous en parle très (très) vite sur Ecran Large.

Tout savoir sur Trois mille ans à t'attendre

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Julien
23/05/2022 à 09:07

Quand on commence ainsi à lécher la distribution, la lumière, les couleurs, la musique et le Cadrage, c'est qu'on voit toute la volonté artistique du réalisateur. Ensuite c'est une question de goût pour le scénario ;-)

Bilbo
21/05/2022 à 14:22

@sanchez : c est celui qui dit qu'il y est ! (désolé je me mets à ton niveau)
Si c était pas marqué Miller tout le monde aurait dezingué ce truc tout moche...nan mais la tronche de Elba avec les oreilles pointues lol

Roukesh
21/05/2022 à 13:47

Ça à l'air dingue, puissant, jusqu'au boutiste. Viv

Sanchez
21/05/2022 à 10:24

@bilbo
Regarde toi plutôt dans un miroir

Sanchez
21/05/2022 à 10:23

La claque visuelles qu’on attendait pour avatar 2 c’est ici qu’on là.
Tonton George en pleine possession de ses moyens. Et désormais le film le plus excitant de cette année

Bilbo
21/05/2022 à 10:19

Mais qu'est-ce que c'est que cette merde ?

fuck
21/05/2022 à 09:32

C'est avec ce genre de film que le public va retourner dans les salles. Avec aussi Top Gun 2 et Avatar 2.
Pour le moment on ne compte pas trop sur le ciné français.

L'indien Zarbi.
21/05/2022 à 04:31

Je prends.
Mais tellement.

Max Zander
20/05/2022 à 23:16

J'aime beaucoup Monsieur Elba, probablement parce qu'il possède un certain charisme, une présence... Finalement assez peu récompensé dans ces choix cinématographiques, en tout cas moins que pour ses quelques séries.
Il aurait pu être un très bon James Bond, mais malheureusement relancer une franchise de plusieurs films en tablant sur un acteur à l'aube de la cinquantaine... En lui souhaitant toute la réussite possible pour ce film et les prochains.

Le trailer esquisse quelques idées à la Doctor Strange dans certains visuels, Miller sait plutôt bien bosser, encore récemment...à minima intrigant, si les FX suivent ça peut vraiment se révéler sympathique.

Saiyuk
20/05/2022 à 23:09

Si c est ne serait-ce qu'à moitié aussi fort que fury road ça sera déjà une claque...

Plus
votre commentaire