Red Notice : Ryan Reynolds a obtenu son rôle dans le film Netflix grâce à Hobbs & Shaw

Raphaël Iggui | 15 novembre 2021
Raphaël Iggui | 15 novembre 2021

C'est grâce à son caméo dans Hobbs & Shaw que Ryan Reynolds a obtenu son rôle dans le blockbuster Netflix, Red Notice.

Ryan Reynolds, c'est le genre de sauvetage de carrière dont on ne sait plus s'il est un cadeau ou une malédiction. Jeune premier des années 2000 passé par des productions studios pas fameuses (AmityvilleBlade : Trinity), une comédie American Pie-ienne (American Party - Van Wilder relations publiques), une comédie romantique avec Sandra Bullock (La Proposition) puis deux tremplins vers la gloire qui l'emmèneront tout droit dans le mur puisque X-Men Origins : Wolverine et Green Lantern peuvent aujourd'hui prétendre au titre des adaptations de comics les plus détestées. 

Désormais, il s'agit de rationner le premier degré. Reynolds entame sa mue en clown blanc rigolard, décidé à ne prendre au sérieux que le fait de ne pas se prendre au sérieux. Son personnage grinçant et détaché de tout, trouvera son paroxysme dans Deadpool (2016) véhicule de sa rédemption ciné qui l'a installé en trublion en chef jusqu'à l'overdose. Même son caméo de cinq minutes en agent des services secrets américains dans Fast & Furious : Hobbs & Shaw donnait la sensation d'une glace au diabète.

 

photo, Ryan ReynoldsIl avait le crâne pour s'entendre avec Vin Diesel et The Rock

 

Ironiquement, c'est grâce à cette scène partagée avec Dwayne Johnson que le plus pinçant des Canadiens a obtenu son rôle dans Red Notice, dernier blockbuster estampillé Netflix, le film-algorithme ultime selon la rédac et surtout meilleur mauvais film de la plateforme. Co-producteur de plusieurs films de The Rock, Hiram Garcia est revenu sur ce casting un peu particulier pour Screen Rant

« Je pense qu'on dit toujours qu'en tant que producteur, on rêve d'avoir une super-méga star dans son film. Donc, en avoir trois, c'est vraiment un honneur, et d'ailleurs, ironiquement, Rawson [Marshall Thurber, réalisateur de Red Notice, ndlr] avait toujours envisagé Gal pour le personnage du Bishop. Elle était sa référence, lorsqu'il pensait au Bishop, il disait : "Imagine Gal Gadot venir et faire ce qu'elle fait". Et pour le personnage de Booth, nous étions tout le temps en train de réimaginer comment devait être le personnage. Nous savions que nous avions le partenaire idéal pour le personnage de Hartley [The Rock dans le film, ndlr], mais nous cherchions encore comment il devait être joué.

 

photo, Dwayne Johnson, Ryan ReynoldsIndiana Jokes

 

Alors qu'on commençait à l'affiner, Dwayne Johnson et moi nous sommes retrouvés à tourner Hobbs & Shaw à Londres, où Ryan venait faire un caméo. Et je me souviens les regarder jouer ensemble et me dire : "Oh mon dieu, ces mecs seraient géniaux ensemble." Juste une seule scène assise l'un face à l'autre dans un restaurant, c'était déjà excellent. Je me souviens avoir appelé nos partenaires et seulement leur dire : "Je crois qu'on a trouvé le bon gars."

Ce que ces deux-là sont en train de faire ensemble est tellement génial. Et Dwayne était tellement chauffé par ce caméo qu'il a directement rejoint mon idée. C'était donc Ryan dans notre ligne de mire désormais.On a été vraiment chanceux, quand on lui a fait lire le script, il a immédiatement accepté. Pareil pour Gal, habituellement il faut toujours finasser quand vous traitez avec une star d'un tel calibre, mais le script et le concept étaient tellement amusants qu'ils sont tous les deux montés à bord sans perdre de temps.

 

photo, Dwayne Johnson, Ryan Reynolds, Gal GadotComme les trois doigts du moignon

 

Dès qu'ils sont rentrés sur le projet, les choses sérieuses ont pu commencer. Ça a été un laps de temps très court entre le moment où on a commencé à imaginer le film et celui où on a pu entamer la production. Parfois, certains films ont juste une très bonne énergie. Parfois, vous pouvez aussi vous retrouver à passer 10 ans rien que sur l'élaboration du film. Heureusement, ce n'était pas une de ces situations et ça s'est finalement bien goupillé. »

On n’a pas trop envie de briser les rêves d'Hiram Garcia, notamment parce que vu son cou, il pourrait facilement briser le nôtre, mais c'est sans doute l'équation gagnante des trois stars réunies et le paquet de dollars miroitant dans les yeux des producteurs qui a motivé l'aboutissement de Red Notice. Une équation que Dwayne Johnson veut répéter avec un crossover DC/Marvel, qu'on va poliment décliner vu l'overdose de produits préfabriqués de cette fin 2021.

Tout savoir sur Red Notice

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Simon Riaux - Rédaction
24/11/2021 à 14:22

@X-or

Mais les productions Europacorp, à l'unique exception de Valerian (et encore, dans un genre très différent), n'ont absolument jamais visé ce niveau ou ce type de divertissement.

Europacorp produisait à la chaîne des séries B, sortes de DTV sur-gonflés où venaient cachetonner pour des tournages express des comédiens américains, généralement pas ou plus dans la A-list. Rien à voir donc.

Concernant Red Notice, ce n'est pas honteux. C'est l'exacte moyenne du blockbuster moyen contemporain.

X-or
24/11/2021 à 13:34

Le format se prête aux affirmations péremptoires. Dont acte.

Néanmoins,par exemple, les productions Europa Corp ne sont pas à ce niveau.

Réussir un bon film pop corn, de pur divertissement n'est pas chose aisée de mon humble avis.

C'est tout ce que je voulais dire considérant que Red Notice n'est pas honteux.

Simon Riaux - Rédaction
24/11/2021 à 10:42

@X-or

C'est déjà le cas.

X-or
24/11/2021 à 10:41

Si tous les films pop corn étaient comme Red Notice, le cinéma se porterait mieux.

Tomtom45
21/11/2021 à 10:09

C est vrai que le scénario est basique etc. Mais quand même, je me suis bien marré. Quand je vais voir fast and furious, je ne m attend pas à voir le film de la décennie. Avec Red notice, c est pareil. Pour un dimanche tranquille c est parfait.

cracra mimi
16/11/2021 à 21:28

je dois être un des seul type qui à aimé le film et qui c'est marrer devant ... Alors oui c'est du déjà vu tout est prévisible , les blagues sont parfois lourde , the rock joue toujours le même personnage dans tout ses films mais étrangement j'ai trouvé ça moins naze que l'ensemble des critique et des spectateurs qui crient tous au navet , au film pourrave ... c'est un pur produit de consommation et du coup et bien je l'ai consommé comme tel sans rien en attendre et au final un dimanche après midi pluvieux ça glisse et je pense que c'est fait pour en faite .

Garamante
16/11/2021 à 18:49

Il joue toujours la même personnage en fait: celui des bonnes (mouaii) blagues. Faudrait le voir dans un autre registre.

Castor
16/11/2021 à 13:21

Acteur pourrave dans un film tout aussi pourri

JR
15/11/2021 à 19:01

@zeta, je suis (hélas) d'accord... Le cinéma reste un magnifique (et triste) reflet de l'époque, ce qui reste passionnant à étudier, mais difficile artistiquement à subir.

zetagundam
15/11/2021 à 18:41

"Je pense qu'on dit toujours qu'en tant que producteur, on rêve d'avoir une super-méga star dans son film. Donc, en avoir trois, c'est vraiment un honneur". Je n'ai pas eu le courage d'aller plus loin.
Quant je compare à ce qu'on a eu à ce niveau jusqu'à la fin des années 80/début 90 (le dernier des derniers étant pour ma part Di Caprio même si je ne suis pas spécialement fan du monsieur) je me dit qu'il y a eu un gros bug dans la matrice.

Plus
votre commentaire