Mystère à Saint-Tropez : une bande-annonce un peu bête pour la comédie avec Christian Clavier

Maeva Antoni | 8 juin 2021
Maeva Antoni | 8 juin 2021

Nouvelle comédie signée Nicolas Benamou, Mystère à Saint-Tropez s'est dévoilée dans une bande-annonce digne d'un cartoon. 

Si les Américains sont les fers de lance du cinéma d’action musclé et décomplexé, l’Hexagone s’est fait une place au soleil dans le genre de la comédie subtile. Avec les merveilleux Les TucheQu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ? ou Camping, la France pays du cinéma sait faire rire avec beauté, non ? Porté par Christian ClavierFranck Dubosc ou Philippe Lacheau, la comédie à la française brille avec un certain standing, non ?  

Eh bien non. Régulièrement racistes, misogynes voire scatophile ou juste souvent très bête, ces dernières années les grosses comédies françaises populaires ont manqué la cible du bon goût (même si on a eu le droit aussi à de jolis morceaux comme Le Sens de la fête ou En liberté !). Mais bref, belote et rebelote, une nouvelle comédie avec les fleurons du genre arrive à grands pas et risque de confirmer la difficulté du cinéma français à redorer le genre de la comédie. En effet, la bande-annonce de Mystère à Saint-Tropez annonce de la bêtise bien lourde.  

 

 

L’inspecteur Christian Clavier mène l’enquête sous le soleil de Saint-Tropez. Avec son air de lourdaud pas très malin, le héros a pour acolyte le Baron Tranchant campé par un Benoît Poelvoorde qui tente l’élégance désuète d’un OSS 117 sans jamais la toucher du doigt. La bande-annonce offre alors un florilège de gags douloureux comme celui du râteau presque aussi subtil que dans Tom et Jerry. Une petite galette de vomi plus tard, car il ne faut pas oublier les classiques, Mystère à Saint-Tropez s’annonce comme une capsule temporelle tapissée d’humour tout droit sorti des années 80.  

La bande-annonce expose l’inspecteur Jean Boullin comme un mélange dilué de Daniel Craig dans À couteaux tirés et de tous les personnages de Pierre Richard, sans la finesse de ce dernier. Mais au moins, ça le change des rôles de bourgeois acariâtres. Aux côtés de Clavier et Poelvoorde, on retrouve la fine équipe du cinéma comique français avec entre autres Thierry Lhermitte, Jérôme Commandeur, Virginie HocqVincent Desagnat et Gérard Depardieu.  

 

photo, Christian ClavierL'humour français au fond du trou

 

Le film de Nicolas Benamou, déjà responsable de Babysitting (pas mal), Babysitting 2 (très bof) et surtout de l'étron (on pèse nos mots) À fond, semble cocher toutes les cases de la comédie bien lourde, bourrée de situations forcées où le loufoque risque, encore une fois, de glisser sur une peau de banane afin de tomber inlassablement dans le ridicule si ce n’est le malaise. Reste toutefois l'espoir que la bande-annonce ne soit pas le reflet exact du long-métrage.

Après tout, il y a Jean-François Halin à l'écriture, soit le scénariste des excellents OSS 117 : Le Caire, nid d'espions et OSS 117 : Rio ne répond plusmais aussi de l'amusante série Au service de la FranceOn se doit donc de supposer que tout n'est pas perdu. Une chose est sûre, ce nouveau grand monument du rire va débarquer en salles le 14 juillet, soit le même jour que Fast & Furious 9. A vous de voir quelle cascade en voiture vous choisirez de découvrir sur grand écran (oui les deux en contiennent).

En attendant de découvrir Mystère à Saint-Tropez, vous pouvez toujours retrouver notre dossier sur les comédies françaises.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Simon Riaux - Rédaction
10/06/2021 à 14:35

@On se calme et on tente de boire frais a saint Trop, derniere cuvée

Je ne sais pas où vous avez lu que je défendais qui que ce soit. Je notais juste que vous affirmiez des choses que vous n'étiez pas en mesure de démontrer, comme vous venez à nouveau de l'illustrer.

Quant à la carte de presse, c'est en effet une niche fiscale très discutable. Il ne vous a donc pas échappé que son registre est public. Il vous sera donc très facile de vérifier si j'en suis récipiendaire. Et donc d'assumer qu'à nouveau, vous avez affirmé n'importe quoi, sur un sujet que vous ne maîtrisez pas.

Déso.

On se calme et on tente de boire frais a saint Trop, derniere cuvée
10/06/2021 à 14:22

le Riaux il joue les naifs, heureusement que vous avez une carte de presse ( =niche fiscale a retoquer),j'ai cru que vous êtiez militant gauchiste progressiste a defendre l'indefendable
le Cinoche et la Musique( pas clasisque ) sont les 2 mega instruments pour le Social Ingineering, dont c'est l'Etat qui pilote tout çà
ces taxes sont des impôts indirects s, on a pas le choix se s'y soustraire si on achete sa place, cela est imposé, mais aucun droit de regard des spectateurs sur les choix ideologiques, culturels du CNC...
il ya le Monde reel et le monde auto normé offciel...
les rapports entre CNC et ministere de la culture sont bien connus,le cnc n'est qu'un fromage de la Republique, ils se sucrent allegrement, moi je me souviens de l'affaire Azoulay hein? et d'autres types du cnc genre un Boutonnat mis là, car pote de Macron pour leur cause mdr
la Republique des Copains of Course
Toujours

des youtuber aussi qui ont fait jouer leurs reseaux pour se sucrer, tout cela est bien connu, vous defendez des organisation marrons comme tout, ils font pas plus pas moins que les deputes, senateurs et autres Republicains qui emploient leurs proches dans des emplois fictifs, hein,?
mais je suis content que teniez à votre Republique, les autres aussi, qu'ils a l'adorent leur Republique de copains et de coquins lol
mais il est prevu que cett 5 eme tombe debut 2022, ...

Kyle Reese
10/06/2021 à 10:25

Mr Riaux a écrit:

"C'est même le contraire, puisque le CNC est régulièrement pillé par l'Etat pour remplir ses caisses, notamment celles du ministère de l'Intérieur (grâce à une directive adoptée par Nicolas Sarkozy en 2007)."

Non mais c'est dingue ça ! Allez hop on pioche dans la caisse comme ça impunément avec une petite directive sortie de nulle part. Non mais je te jure.

Simon Riaux - Rédaction
09/06/2021 à 18:50

@On se calme et on boit a Saint Trop ( I love Max Pecas)

Lire ces documents et rapports fait partie intégrante de notre métier.

Poursuivons donc la mise au point.
Les taxes ne sont pas des impôts. Quoi que vous fassiez, vous ne pouvez pas vous soustraire à l'impôt. Si vous n'achetez pas de ticket de cinéma, vous n'êtes pas taxé. Ce sont donc deux choses radicalement différentes et vous n'êtes pas taxé en qualité de contribuable.

Ensuite, les fonds dont bénéficient le CNC ne proviennent évidemment pas que des usagers des cinémas, mais bien de tous les mouvements et flux de l'industrie (achats, copro, droits tv, etc etc).

Vous écrivez " polique publique dit Contribuable" : je suis au regret de vous apprendre que... non. Vous croyez énoncer une évidence, mais il s'agit en fait d'un contresens. Relève de la politique publique ce qui n'est pas de la stricte initiative privée mais dépend directement des choix du législateur. C'est le cas du CNC, qui ne fait pas partie du budget de l'état (et n'a donc rien à voir avec les contribuables).
C'est même le contraire, puisque le CNC est régulièrement pillé par l'Etat pour remplir ses caisses, notamment celles du ministère de l'Intérieur (grâce à une directive adoptée par Nicolas Sarkozy en 2007).

"ce sont des emplois où ils se sucrent, bien evidememnt comme tout ce qui ressort du public ou du de mission delegiuee au prive ou pseudo prive a visée publique"
>>>> 0 source, 0 chiffre. Chacun ses fantasmes.

Du reste, le CNC rêverait de faire partie et des finances publiques, et d'avoir un rapport avec les contribuables. Il serait beaucoup plus riche.

On se calme et on boit a Saint Trop ( I love Max Pecas)
09/06/2021 à 18:42

@ mr Riaux:
vous plaisantez cher mr, Riaux;indirectement c'est de l'argent du contribuable via les taxes ....
vous allez sur le site CNC, et vous telecharger le Pdf de de238 pages mdr..
page 201:"chapitre 6: action publiquesommaire6.1 Les financements publics "
666,2 M€ de soutiens aux filières du cinéma, de l’audiovisuel et du multimédiaLe CNC soutient le dynamisme des secteurs du cinéma, de l’audiovisuel et du multimédia grâce au fonds de soutien dont il assure la gestion. La politique publique qu’il conduit ..."
donc qui dit polique publique dit Contribuable, vous jouez sur les mots ou l'esprit ...
ce sont des emplois où ils se sucrent, bien evidememnt comme tout ce qui ressort du public ou du de mission delegiuee au prive ou pseudo prive a visée publique,
lisez le pdf, tlechargez le , je peux vpous indiquer le lien mais je ne sais pas si vous autorisez les liens donc je m'abstiens
cordialment

Free Spirit
09/06/2021 à 16:40

C est juste pas possible !!! De L' Argent de Foutu en L' Air... Pourtant j ' aime les Comédies ( La Chèvre ; Fantômas ;Le Père noël est une ordure ;la Grande vadrouille ; le Corniaud... ) Mais Là franchement c est triste !!!

dirk
09/06/2021 à 16:02

Misère et créativité;;;;
On nous pond du copier collé de Black Edwards, et plus précisément du Clouseau !
La scène du jardin et de ses péripéties, la scène de l’interrogatoire ou tout le monde est réuni dans la même pièce, c'est pompé au plan prêt sur QUAND LA PANTHÈRE ROSE S’EMMÊLE ...
N'est pas Peter Sellers qui veut et encore moins Black Edwards.
filer moi du pognon, je vous fait le même film en version française
La blague

Simon Riaux - Rédaction
09/06/2021 à 14:15

@Ze Bouseux

Je n'ai pour ma part pas l'hubris ni de me représenter sermonnant mon prochain, ni contemplant mon oeuvre. J'imagine que cette condition vous rend l'existence plus tolérable.

Je vous laisse à vos névroses, mensonges et petites veuleries, en espérant qu'elles vous seront de bonne compagnie.

Pourquoi préciser que vous payez vos places ? Craigniez-vous que la malhonnêteté de vos interventions en vous fasse passer pour un resquilleur ?

Ze Bouseux
09/06/2021 à 14:03

Pardon encore, monsieur Riaux, j'aurais dû vous mettre le Wikipédia et dire "une citation d'une pièce créée en 1996 et interprétée par Benoît Poelvoorde seul sur scène. Décidément, vous êtes tatillon. Cette citation n'en est pas moins piquante pour autant.

En ce qui me concerne, je fais des films donc je suis bien placé pour savoir le travail que cela demande. Ce qui me permettrait de pouvoir me dire, lorsque j'aurai un certain âge : tien, j'ai donné un peu de bonheur aux gens dans une salle de cinéma."

Je me demande juste quel sera votre constat : tiens, j'ai démoli bon nombre de films entre deux lignes de coke ?

Connaissant votre talent d'orateur, je vous laisse le dernier mot et m'en vais au cinéma (en payant ma place)

Simon Riaux - Rédaction
09/06/2021 à 13:55

@Ze Bouseux

Pas du tout une citation de Poelvoorde, donc.
Intéressante méthode.

J'ignore si vous suivez ce qu'on écrit sur EL, ou ce que je peux faire en dehors, mais pour avoir le sentiment que j'ai un quelconque souci avec le cinéma populaire, il faut faire preuve d'une relative mauvaise foi. Ou être sacrément distrait.

Je remarque que votre discours évolue. Il y a quelques échanges, nous critiquions un film, maintenant une bande-annonce. Ah et oui, il est écrit que cette bande-annonce nous semble assez lourdement ratée.

Quant à votre petit "défi", il est assez consternant, mais rigolo. Il me semble par exemple, que vous n'avez nul besoin d'être journaliste pour critiquer le travail des journalistes. Et heureusement. Vous ne vous en privez d'ailleurs pas. Souffrez donc, que comme n'importe lequel d'entre nous, je bénéficie de la liberté de m'exprimer, y compris pour entretenir vos penchants masochistes.

Et puis, pour ce qui est de faire des films... tenez ma bière, doux contempteur.

Plus
votre commentaire