Predator 5 dévoile un synopsis plus féminin et promet du jamais vu dans la saga

Antoine Desrues | 15 février 2021 - MAJ : 15/02/2021 14:48
Antoine Desrues | 15 février 2021 - MAJ : 15/02/2021 14:48

Disney n’a pas l’intention de laisser Predator dans son coin, et lance un nouveau film aussi intrigant qu’original.

Malgré le rafistolage du malade The Predator, Disney n’a pas abandonné l’idée de relancer la franchise de SF héritée de la Fox. Si la saga s’est pas mal perdue depuis quelques numéros, l’arrivée de Dan Trachtenberg à la réalisation d’un cinquième opus a de quoi intriguer. Réalisateur prodige d’un court-métrage autour du jeu vidéo Portal, le jeune cinéaste a eu l’occasion de faire ses preuves avec le huis clos 10 Cloverfield Lane. Son sens de l’épure pourrait en tout cas être bien utile pour les nouvelles aventures du chasseur extraterrestre sublimé par John McTiernan.

D’après le site spécialisé AvP Galaxy, Predator 5, pour le moment sous-titré Skulls, devrait commencer son tournage au mois de mai 2021, à Calgary au Canada. Mais surtout, on en sait désormais plus sur le concept du film, qui est on ne peut plus alléchant.

 

photoUne icône en très grande forme...

 

En effet, ce nouveau volet va délaisser les grosses pétoires pour explorer la mythologie des Predators dans le passé, pour une petite visite terrestre au cœur d’une Amérique pas encore colonisée par les Européens.

Alors que tout le monde se souvient du final mythique du film original, où Arnold Schwarzenegger est contraint de retrouver une bestialité ancestrale pour affronter le monstre, Predator 5 promet d’explorer en profondeur ces interrogations, qui plus est du point de vue d’une femme amérindienne nommée Kee. AvP Galaxy a partagé un synopsis détaillé :

 

photoPas de calumet de la paix, mais un sympathique cendrier

 

“L’histoire suivra Kee, une femme comanche qui va faire face aux normes genrées et aux traditions pour devenir une guerrière. Il a y a bien longtemps – avant que les Européens ne soient venus envahir leurs terres – le peuple comanche a eu une société bien définie et des normes de genres.

Kee est très proche de son petit frère, Taabe, qui est formé pour devenir chef. Aussi capable que n’importe quel homme de la tribu, Kee a toujours été une professeure et une source d’inspiration pour Taabe. Dans les traditions comanches, elle est Patsi, la grande sœur qui l’a aidé à se constituer. Kee détient la vérité et des connaissances que d’autres n’ont pas.

C’est un garçon manqué, qui veut faire ses preuves dans le monde masculin des Comanches. Lorsqu’un danger les menace tous – Kee part pour prouver qu’elle est toute aussi compétente qu’un jeune guerrier”.

 

Photo Arnold SchwarzeneggerPetite cure de sylvothérapie pour Arnold

 

Si l’on sent une inspiration franche de Mulan, Predator 5 pourrait développer un récit féministe revigorant, et une histoire d’émancipation fascinante teintée de grosses et vilaines bébêtes. Là encore, le dernier acte magistral du film de John McTiernan devrait servir de fondation à cette relecture du mythe. En tout cas, l’idée d’un nouveau Predator à la sauce Apocalypto ne peut que nous exciter au plus haut point.

Et si, comme nous, vous avez un souvenir ému du premier film, on vous renvoie à notre dossier sur John McTiernan, et l’état actuel de sa carrière.

Tout savoir sur Predator 5

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Bosstevil
04/03/2021 à 22:13

A la fin des pretadors ils se font tuees. J'aimerais savoir comment des indiens qui vont se faire dépossédé de leur continent vont faire pour venir a bout de ce chasseur intergalactique. Par Pitié laisse le predator mourir dignement.

Rahan
24/02/2021 à 12:28

C'est intéressant, cela aurait encore plus de voir les predators en Amérique du Sud......

PatrickJammet
17/02/2021 à 14:50

... : "Toujours les étés lourds en magnétisme"... : "Ondulatoires, les effets visuels des vagues de chaleur" ... Le rayonnement, la réflexion, la modélisation... Modulation /Distorsion, l'œil transpositoire... Ah ha ah ha, ah ! Contact...

ManiaCup
17/02/2021 à 14:44

J'ai arrêté de lire le synopsis à "genrée".
Triste monde

Alien
17/02/2021 à 14:13

Pourquoi pas...mdrrrrr

Dux
17/02/2021 à 13:28

C est de pire en pire.
Pitier, faites revenir McTiernan d'urgence et virée moi ces idiots de chez Disney.

Castor
17/02/2021 à 12:08

Ça m'a l'air pas mal cette nouvelle comédie Disney

Didouda
17/02/2021 à 09:07

Je suis pas prêt de retourner au cinoche.

Xbad
17/02/2021 à 06:39

Du coup s'ils font un pont entre avp et predator, quid de la saga alien dont les origines ont été transformé avec covenant??? Qui balaye complétement avp. Le projet me botte bien en tous cas

Bob
17/02/2021 à 04:54

il faut 10 films Predator avec le moyen age, les hommes de cavernes, les pirates etc etc etc

Plus
votre commentaire