Wonder Woman 1984 : Pedro Pascal s'est inspiré de Nicolas Cage pour son rôle de méchant

Gaël Delachapelle | 2 décembre 2020 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Gaël Delachapelle | 2 décembre 2020 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Pedro Pascal a affirmé s'être inspiré du jeu de Nicolas Cage pour son rôle dans Wonder Woman 1984.

Depuis quelques années, la carrière de Pedro Pascal a pris un certain tournant à Hollywood. Révélé par des rôles récurrents dans des séries télé, tels que Oberyn Martell dans Game of Thrones, ou encore Javier Peña dans Narcosl’acteur est aujourd’hui connu de tous, sans même montrer son visage, ce qui est assez paradoxal. En effet, il est derrière le casque de Mando, dans la série live-action dérivée de l’univers Star Wars, The Mandalorian, dont la saison 2 est actuellement diffusée sur Disney+.

Depuis son rôle dans Game of Thrones, l’acteur a enchaîné quelques petits rôles au cinéma entre La Grande MurailleKingsman : Le Cercle d'orEqualizer 2 ou encore dans Triple frontière. Et prochainement, l’acteur campera Maxwell Lord, le grand méchant de Wonder Woman 1984 de Patty Jenkins, dernier blockbuster de cette année 2020 à sortir en salles, et sur HBO Max.

 

photoPedro en Cage... 

 

Et apparemment, pour incarner ce grand méchant, Pedro Pascal s’est inspiré d’une de ses récentes collaborations, à savoir celle avec le King Nicolas Cage, attendu au tournant par ses fans dans le délire The Unbearable Weight of Massive Talent, dans lequel Cage joue littéralement Cage. Une version has been de lui-même, au point mort sur le plan créatif et ruiné financièrement, qui accepte, pour un million de dollars, de se rendre à l’anniversaire d’un fan mexicain milliardaire (Pedro Pascal), qui s’avère être en vérité un dangereux baron de la drogue.

L’interprète de Mando semble donc bien placer pour connaître le cabotinage légendaire de Cage. Et dans une interview auprès de Entertainment Weekly, pour la promo de Wonder Woman 1984, l’acteur a confié que Cage l’aurait inspiré pour son rôle de méchant dans le film de Patty Jenkins, notamment pour une scène en particulier, comme le prouve son imitation hilarante de l’acteur :

« Avec Wonder Woman, [Gal Gadot et Kristen Wiig] font l’action, bébé, et je fais le comiiique ! Je le martèle ! […] Je n’ai pas eu besoin de prendre quelque chose et de trouver un moyen de lui donner plus de chair. Je devais réussir à entrer dans la peau de ce qui m’était présenté… dans ce cas [sur Wonder Woman 1984], il y avait tellement de choses à rencontrer plutôt qu’à inventer. […] C’était un plaisir et un défi incroyable parce que Patty Jenkins est une réalisatrice qui aime les acteurs et quand elle voit qu’elle peut leur demander plus, elle le fait. Et il n’y a personne de mieux, d’après mon expérience, à qui donner plus. »

 

Photo Nicolas CageUn premier aperçu de Pedro Pascal dans Wonder Woman 1984 ?  

 

Selon les propos de l’acteur, la cinéaste lui aurait laissé beaucoup de place sur le tournage pour camper un méchant de composition, qui, aux dernières nouvelles, serait également inspiré de l’ex-président des États-Unis Donald Trump, pour ce personnage décrit comme un homme d’affaires narcissique et diabolique des années 80.

Un méchant qui se situe donc entre le cabotinage de Nicolas Cage et le narcissisme de Donald Trump. De quoi donner très envie de voir Pedro Pascal dans Wonder Woman 1984 de Patty Jenkins, aux côtés de Gal Gadot, Chris Pine, ou encore Kristen Wiig, dès le 16 décembre 2020 en France. En attendant ce cabotinage ultime, on vous propose de redécouvrir la carrière du roi en la matière, avec notre dossier consacré à la chute de l’acteur Nicolas Cage, disponible par ici.

Tout savoir sur Wonder Woman 1984

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Doc Brown
03/12/2020 à 14:04

*2021

Doc Brown
03/12/2020 à 14:03

"l’ex-président des États-Unis Donald Trump"
Nom de Zeus !
Cet article vient du futur après le 20 janvier 2020 !

Yuri
02/12/2020 à 21:58

Il faudrait voir en prison les enfants et les petits enfants de Çe méchants parce que bcp de suites risque d être prevu

Kyle Reese
02/12/2020 à 21:19

Nicolas Cage en grand méchant de WW84, ça aurait eu de la gueule. Mais trop risqué pour un aussi gros morceau. Mais c'est une idée pour les prochains films de super. Allez Nicolas, stp remonte la pente dans des films un peu plus sérieux et ensuite fait tout péter dans un Marvel ou un DC !

DirtyCop
02/12/2020 à 18:46

Je rejoins @Cabot non cabot, il auraient aussi bien pu prendre Nicolas Cage, il aurait sûrement pas refusé. Quant à Donald Trump, vendez pas la peau de l'ours trop tôt, jusqu'à preuve du contraire il est toujours président il me semble, et on est jamais à l'abri d'un second mandat.

cabot non cabot
02/12/2020 à 17:47

fallait prendre direct Nicolas Cage alors!
et puis , vous devriez arrêter de citer Trump de maniere negative, car il est l'Elu,"The Chosen One" i, les Rabbins l'ont bien reconnu,
il est le dernier President des USA selon les Propheties, il est encore President US et ne partira pas du Bureau Ovale, Dieu l'a placé là for Four More Year, en mode Badass cette fois et çà ne va pas vous plaire,

RobinDesBois
02/12/2020 à 17:45

Jamais en Décembre 2019 je n'aurais pu imaginer que la sortie ciné que j'attendrais le plus un an plus tard serait ce film.

Simon Riaux - Rédaction
02/12/2020 à 17:19

@Flōrens Penn-Ar-Bed

Sans doute pas, puisqu'il s'agit du matos promotionnel diffusé par le studio.

Flōrens Penn-Ar-Bed
02/12/2020 à 17:18

Cette image n'est-elle pas un spoiler sur la fin du personnage ?

votre commentaire