Project Power : drogues, flingues et super-héros dans la bande-annonce Netflix

Mathias Penguilly | 15 juillet 2020
Mathias Penguilly | 15 juillet 2020

Avec The Boys, Amazon avait montré que les super-héros n'étaient pas toujours cool. C'est aussi le pari de Netflix avec ce film ultra-sombre, attendu cet été.

Une nouvelle drogue circule dans les rues de La Nouvelle-Orléans et elle permet aux camés d'obtenir des supers-pouvoirs-à-durée-ultra-limitée. Voici l'angle de Project Power, le nouveau film d'action d'Henry Joost et Ariel Schulman (réalisateurs de Nerve, et Paranormal Activity 3 et 4).

Devenus addicts à cette étrange super-pilule, les habitants deviennent complètement dingues et avides de pouvoir. Un trio de justiciers absolument anti-héroïques se forme alors (un ancien soldat sanguinaire, une petite dealeuse paumée et un flic) afin de faire tomber l'entreprise qui commercialise discrètement cette nouvelle drogue, en dépit des risques pour la population.

Annoncé pour le 14 août 2020, Project Power vient de se dévoiler dans une toute nouvelle bande-annonce.

 

photoÇa promet des étincelles !

 

Dans ce premier aperçu, Jamie FoxxJoseph Gordon-Levitt et la jeune Dominique Fishback (The Hate U Give, The Deuce) se donnent la réplique dans un véritable combat de David contre Goliath. Ces héros du quotidien combattent une firme pharmaceutique malveillante, mégalo et avide de pouvoir, afin de limiter la circulation de la petite pilule jaune.

La lutte des classes, la puissance des boites chimiques et les mystérieux pouvoirs que confère la drogue, tous mentionnés dans la bande-annonce, font échos à la crise sanitaire qui touche l'Amérique. On ne parle pas de la Covid-19 ici, mais bien de la crise des opiacés, commercialisés par des laboratoires reconnus et qui ont rendu toute une génération accro.

 

 

Au milieu d'un été tristement vidé de tous ses blockbusters, soumis à une terrible disette des films d'action, il n'y a aucune raison que ce nouveau film ne soit pas un bon coup pour Netflix. Il reprend plusieurs éléments très efficaces du genre : un excellent casting, des super-pouvoirs, beaucoup de baston, un méchant clairement identifié (et plus ou moins similaire à l'antagoniste de The Old Guard, dernier carton en date). D'autre part, sa photographie particulièrement sombre et la métaphore sociale qui courre tout au long de la bande-annonce promettent un spectacle intéressant.

Project Power sera disponible à partir du 14 août 2020 sur Netflix en France.

 

Affiche USUne pilule-rouge trop difficile à avaler

commentaires

Maharbal
16/07/2020 à 12:26

Niveau spectacle et visuel , ça à l'air de faire le taff. Mais je crois avoir compris (vous me direz, pour ce genre d'histoire, rien de bien nouveau) : la fille de Jamie Foxx est née avec des pouvoirs et le méchant l'a enlevée pour exploiter les propriétés de son sang et créer les pilules Power.

Miami81
16/07/2020 à 12:22

Ils n'ont pas repris le concept de One Piece sur la pilule dont on ne sait pas quel pouvoir elle va donner? Je ne connais pas trop ce manga, mais il me semble que c'était un peu le même principe non?

Brasch-Eazy-E
16/07/2020 à 09:25

Oh un film ultra-sombre ! Exactement ce dont nous avons besoin en cette douce période...

beutenhemm
15/07/2020 à 20:59

Ça va être du lourd, yeah!!!
N'oubliez pas les Bolosses, entertainement ça veut dire divertissement !!!
Pour les Masturbators , vous allez vous usez les paluches,
A plus les onanistes intellectuels !!!!

beutenhemm
15/07/2020 à 20:50

Netflix, c'est super !!!
De radio crochet on est passé au télé crochet,
Du vidéo club on est passé a Netflix et consorts !!!
Netflix donne du boulot a beaucoup de monde dans beaucoup de pays, c'est l'une des meilleur politique media de notre début de millénaire, a contrario de Apple, un HBO max, Amazon qui son très pro américain pour des boîtes qui se veulent mondialistes, pardon, c'est vrai,'' America first''.

Flash
15/07/2020 à 20:37

Bof, ça m'emballe pas plus que ça. Je regarderai d'un oeil distrait.

Okay
15/07/2020 à 19:57

"ultra sombre" faut pas abuser non?
Certaines répliques frisent la série B gentille comédie.
Ça sent bon (mauvais) la "production" Netflix encore une fois.

Meuh
15/07/2020 à 18:47

3min de BA ...
je pense qu’on sait déjà tout ce qui se passe dans le film.
Bien ouèj encore une fois les gars de la com

votre commentaire