Radioactive : le biopic sur Marie Curie avec Rosamund Pike se dévoile dans une bande-annonce intrigante

Mathieu Jaborska | 5 février 2020 - MAJ : 05/02/2020 10:32
Mathieu Jaborska | 5 février 2020 - MAJ : 05/02/2020 10:32

Rassurez-vous, le film dont il est question ici n'a rien a voir avec Imagine Dragons. Il est plus question de science et d'effets secondaires problématiques.

"Welcome to the new age", chantait le groupe de Rock. C'est également ce qu'aimerait clamer la Marie Curie interprétée par Rosamund Pike (traumatisante dans Gone Girl). Et pour cause : elle a découvert la radioactivité aux côtés de son mari Pierre, joué lui par Sam Riley (Free FireMaléfique : Le Pouvoir du mal). Logiquement, le film risque de traiter avant tout d'une scientifique qui a du mal à faire entendre sa voix dans un univers strictement masculin.

 

photo, Rosamund PikeLa radioactivité, ça Pike

 

Mais penser que l'essai se contentera de conter son histoire, aussi passionnante soit-elle, serait mal connaître Marjane Satrapi. La cinéaste a quand même une carrière pour le moins originale. Après le classique Persepolis, elle a persisté dans l'animation avec Poulet aux prunes et La bande des Jotas, avant de se mettre à la prise de vue réelle avec The Voices. La comédie musicale schizophrène avec Ryan Reynolds reste un bel échec commercial (2 millions de dollars de recette pour un budget estimé à 11 millions).

Cinq ans après, ce nouveau long-métrage pourrait bien la faire revenir sur le devant de la scène, grâce à un casting alléchant (aux deux rôles principaux s'ajoutent Anya Taylor-Joy et Aneurin Barnard) et une ambiance particulière. Comme cette dernière bande-annonce le prouve bienRadioactive pourrait bien céder à quelques expérimentations visuelles bienvenues.

 

 

Les thématiques sociales forcément amenées par le sujet semblent cohabiter avec des réflexions plus générales à propos du poids de la science dans les catastrophes du XXe siècle, le tout servi par une esthétique aussi verte que glaçante. Certains plans, presque oniriques, font définitivement saliver.

Autre bonne nouvelle: le film aura le droit à une sortie française, le 11 mars 2020. On vous reparle de ce biopic pas comme les autres très vite.

 

Affiche

commentaires

watchowsky
06/02/2020 à 17:41

J'espère qu'on va pas nous faire une 100% metoo, à l'époque elle était aussi rejeté pour 50% parce qu'elle était une immigrée (polonaise), raison pour 100% pour laquelle elle s'est prise un batch par les journalistes de l'époque, ils se sont même pris en duel à son gars après son mari décédé, wais les journalistes c'est méchant faites gaffe.

Bob 57
05/02/2020 à 11:13

Euh.. Poulet aux prunes et la bandes des jotas sont des films en prise de vue réelles, avant the voices. Sinon très bonne news, j'irais le voir. Satrapi est toujours très intéressante.

votre commentaire