Un monstre à Paris : le réalisateur Eric Bergeron mis en examen pour viol

Christophe Foltzer | 15 janvier 2020 - MAJ : 15/01/2020 12:29
Christophe Foltzer | 15 janvier 2020 - MAJ : 15/01/2020 12:29

Depuis l'éclatement de l'affaire Harvey Weinstein, il y a un peu plus de deux ans, on ne compte plus les scandales qui sont mis au jour, révélateurs que quelque chose ne va décidément pas au pays du cinéma. Et ce n'est pas l'annonce d'aujourd'hui qui va nous persuader du contraire.

Un peu plus de deux mois après les révélations d'Adèle Haenel à l'encontre du réalisateur Christophe Ruggia, accusé de harcèlement sexuel lorsqu'elle avait 12 ans, c'est un nouveau scandale qui secoue la profession aujourd'hui avec la mise en examen du réalisateur Eric Bergeron.

 

Un monstre à ParisSale temps pour l'animation

 

Réalisateur des films d'animation Gang de requins et Un monstre à Paris (et coréalisateur de La Route d'Eldorado), Eric Bergeron se voit ainsi sous le coup de la justice après le signalement du collectif Les Femmes s'animent qui avait évoqué, lors d'une soirée organisée en 2017, que le metteur en scène se serait rendu coupable du viol d'une collaboratrice en 2007, qui aurait mis fin à ses jours en 2017.

Le procureur du Tribunal de Grande Instance d'Aix-en-Provence en charge de l'affaire a confirmé qu'Eric Bergeron aurait été placé sous contrôle judiciaire depuis le 2 janvier sans que, à ce stade de l'enquête, aucune autre personne ne se soit manifestée en tant que victime. À ce titre, le réalisateur aurait déjà vécu une garde à vue à la fin de l'année 2019.

 

Un monstre à ParisUn monstre à Paris

 

Dans l'attente d'en savoir plus sur cette sordide affaire, l'avocat d'Eric Bergeron a publié un démenti sous la forme d'un communiqué officiel dans les colonnes du site pro 3dvf qui avait, le premier, révélé cette histoire :

"Eric Bergeron conteste l'intégralité des faits qui lui sont reprochés et entend indiquer qu'il rétablira son honneur devant la justice entaché par les graves accusations dont il fait l'objet. À ce titre, il souhaite bénéficier comme chaque justiciable de la présomption d'innocence."

Dont acte.

 

Un monstre à ParisRideau ?

commentaires

Sperme5000
17/01/2020 à 02:12

Ça sent le sexe dans le coin.

Pulsion73
16/01/2020 à 16:33

rectif : "les femmes n'auront rien à gagner".
.

Pulsion73
16/01/2020 à 16:29

@cyprine3000 ( de très bon goût au passage ton pseudo...). Lis mieux les commentaires, notamment mon 1er post, au lieu de foncer tête baissée, parce que ta réponse était à côté.
Dans toutes ces dénonciations, malheureusement, dans le lot, certains hommes innocents, je ne parle pas de lceui qui est cité dans l'article, paient pour les autres. Mais dans leur combat légitime, les femmes n'auront à gagner en luttant contre ou sans les hommes, c'est un combat qui se gagne je dirais "ensemble" dans la mesure du possible. Dans l'aveuglement, on part facilement dans les dérives et 'est contre productif.

Hasgarn
16/01/2020 à 15:23

@ Cyprine :

"Chaque article consacré à une affaire de ce type attire une nuée de commentaires expliquant que ces affaires sont régulièrement fausses, que le problème, ce sont les hommes innocents. Pas de chiffres. Pas de données."
Pas cet article là, en tout état de cause. Effectivement sur Ecran Large, il y a eu des commentaires pénibles à lire, offensant même.
Et ce n'est pas ce qu'on dit, on espère que la justice fera son travail pour une fois.

"La seule réalité tangible sur le sujet, c'est sont les femmes qui se font attaquer, agresser, détruire, tuer, et n'ont pas en face d'elle un système judiciaire compétent.'
Il est évident que ça ne tourne pas rond. Mais la réalité ne se limite pas à ça.

"Prétendre que la réalité est autre, c'est d'abord un mensonge, et ensuite un agenda sexiste et masculiniste."
Ce n'est pas un mensonge : c'est une grosse composante de la réalité mais pas la réalité entière.
Fais attention, tu deviens péremptoire et c'est souvent un biais. Je ne connais la réalité que via mon regard que j'essaie d'avoir le plus large possible et le plus ouvert en fonction de mes connaissances. Toi aussi. Si tu as raison sur de nombreux points, ça ne peut pas être la réalité pour tout le monde ni même pour toutes les femmes.

Guéguette
15/01/2020 à 21:42

Ayant pas mal d'abonnements twitter côté animation...Très peu de surprise dans le milieu, et beaucoup de rancœur.

Pulsion73
15/01/2020 à 18:57

oui attention, je dénonce essentiellement les dérives et les abus. Eric Brion, le 1er a avoir dégusté et pour pas grand chose, une parole de travers, il était bourré, Sandra Muller avec "balancetonporc" en a fait un exemple si je puis dire et l'a lynché sur la place publique, elle a jeté sa colère aveugle (nuisant au passage je pense le combat légitime des femmes agressées) sur un innocent. Je ne connais pas du tout le passif de Eric Bergeron, donc, à voir comme cela va sé dégoupiller. La justice tranchera.
Passons.

Cyprine3000
15/01/2020 à 16:09

@Hasgarn

Pas d'accord du tout.

Chaque article consacré à une affaire de ce type attire une nuée de commentaires expliquant que ces affaires sont régulièrement fausses, que le problème, ce sont les hommes innocents. Pas de chiffres. Pas de données.

La seule réalité tangible sur le sujet, c'est sont les femmes qui se font attaquer, agresser, détruire, tuer, et n'ont pas en face d'elle un système judiciaire compétent.

Prétendre que la réalité est autre, c'est d'abord un mensonge, et ensuite un agenda sexiste et masculiniste.

Kay1
15/01/2020 à 16:09

Il y’a trop peu d’éléments pour qu’on puisse juger l’homme et quand bien même , seule la justice peut juger un homme . N’allons pas détruire la vie d’un homme car on suppose qu’il est coupable .

Bon pour Polanski et Woody Allen , je pense que ce ne sont pas de bons exemples . On peut citer Johnny Deep accusé par Amber Heard d’être violent pour qu’aujourd’hui , on découvre que cette dernière n’est pas aussi clean qu’on l’imagine .
L’affaire Brion et la fameux hashtag Balance ton Porc ou Sandra Muller a été condamné pour diffamation ( bon c’est un cas particulier, mais la justice a jugé qu’il n’y avait pas d’harcèlement) , l’affaire Pierre Palmade et c’est juste ce qui me vient en tête .

Attention je ne défends pas ces hommes , Et je pense que cette libération de parole par les femmes est une bonne chose , mais nous devons pas juger ces hommes avant que la justice n’ait fait son travail .

Hasgarn
15/01/2020 à 15:53

@ Cyprine3000 :

Un peu de calme.
Quand bien même Bergeron serait une ordure, un peu de prise de recul ne fait pas de mal.

Pulsion73 ne défend pas Bergeron mais espère que la condamnation sera justice.
Il soulève aussi que ce genre d'accusation ne se fait pas à la légère parce que oui, il a raison, il y a des hommes innocents qui après une accusation sans fondement se sont suicidés ou ont été mis à l'index.

Et même si la femme au sens large n'est pas considérée et respectée comme elle le devrait, aucune erreur judiciaire n'enrichira le débat ni ne sauvera plus de femme. Cela contribuera certainement décrédibiliser la cause.

En revanche, :
"M'apprêtant à monter un front de libération des innocents, peux-tu me fournir la liste des malheureux embastillés à la suite de condamnations calomnieuses, que je les libère ?"

C'est un fait, tu as raison, il y a trop pe de gens qui sont condamné pour viol et agressions sexuelles. Le système n'est pas équilibré.

Mâle blanc Persecuté par les Feministes
15/01/2020 à 15:47

c'est sans doute une relation "inappropriée" comme ils disent,
Weinstein peut mettre Black Cube, , le Mossad au service de Bergeron pour liquider l'affaire,apres tout çà marche bien ce systeme opaque... pour ceux qui sont en haut, et qui ont le bon carnet d'adresse

Plus

votre commentaire