Bad Boys for Life : Will Smith affirme que le film est super même s'il n'aime pas les suites

Christophe Foltzer | 13 janvier 2020
Christophe Foltzer | 13 janvier 2020

17 ans (déjà !) après Bad Boys II, Will Smith et Martin Lawrence s'apprêtent à partager l'écran une ultime fois avec Bad Boys for Life, dans nos salles le 22 janvier. Et l'enjeu est de taille pour les comédiens.

En effet, ce Bad Boys for Life a connu toutes les peines du monde à se monter depuis un peu plus de 15 ans et il a fallu que les réalisateurs de Gangsta, Adil El Arbi et Bilall Fallah, prennent les choses en main pour que le projet voie le jour sans que Michael Bay ne mette ses mains dedans.

Un gros challenge donc, à haut risque qui plus est parce qu'on ne peut pas dire que le film soit plus attendu que craint, surtout vu l'état de la carrière de Will Smith.

 

photo, Will Smith, Martin LawrenceDe retour pour nous jouer un mauvais tour ?

 

Pourtant, le comédien mène la promotion du film avec aplomb et énergie, n'hésitant pas à remettre son parcours en jeu pour justifier le succès espéré de ce nouveau Bad Boys. Ainsi, invité au Tonight Show with Jimmy Fallon il y a quelques jours, Will Smith a tenté d'expliquer pourquoi, déjà, le film avait mis si longtemps à voir le jour :

"On a essayé de le faire pendant longtemps, parce que c'est très important pour moi et, ce qui comptait le plus, c'était de ne pas refaire les autres films. Il faut prendre en considération le temps qui a passé, la façon dont les personnages ont pu évoluer depuis. Si cela a pris aussi longtemps, c'est que je ne voulais pas le faire comme un tiroir-caisse. Vous savez, faire une suite juste parce que les gens adorent les suites."

Une mode des suites dont le Prince n'est pourtant pas vraiment coutumier, à l'exception de la franchise Men in Black évidemment, suites qu'il ne porte pas vraiment dans son coeur visiblement :

 

photo, Will SmithAllez quoi, c'était sympa Men In Black III

 

"J'ai été un peu maladroit avec mes dernières suites. Pour être honnête, je n'étais pas très content de celle de Men in Black."

S'il y a clairement des soucis avec Men In Black II, le troisième épisode, pourtant, était une jolie surprise, surtout comparée à Men in Black : International. Dans tous les cas, Smith promet que Bad Boys for Life, ça défonce, et il est même prêt à mettre son intégrité en jeu pour nous convaincre :

"Je vais être le plus sincère possible : en disant parfois d'un film que vous allez tous l'aimer, je sais bien que vous n'allez pas tous l'aimer. Parce que parfois, j'ai vu le film et je sais que ce n'est pas vrai, mais c'est un film qui a coûté très cher. Mais cette fois... il est très, très bon."

Verdict le 22 janvier donc.

 

photo Bad boys for lifeOuais, on vous a à l'oeil quand même hein...

commentaires

MadMcLane
13/01/2020 à 18:17

Beuh...y a vraiment des gens qui l'attendent ce film? Vu les 2 premiers ado, c'était pourri mais fun et débile, et quand t'es ado ça passe. Surtout que malgré tout ses défauts, Bay sait filmer plu ou moins bien l'action. Mais il n'est plus là donc ça risque d'être aussi nul qu'avant et étant encore moins bien filmé... vivement ...'

Reallu
13/01/2020 à 13:23

Cest juste histoire de pognon pognon , si cest un flop pas de suite ,si ça gagne bien direct une suite , surtout leur dernier films etait des flop

Quisquose
13/01/2020 à 13:18

@Tousen. Euh non, c'est pas forcément ce qu'on attend d'un film.

Tousen
13/01/2020 à 12:55

Les films BB sont tous des films excellent niveau action policier et humour... faut pas trop réfléchir mais c’est très efficace... et c’est ce qu’on attend

The Riddler
13/01/2020 à 12:15

tu la sens la promo du désespoir de la dernière chance de la mort qui tue ? Allez Will. T'en fais pas. Tu n'es pas le premier à être has been. Tu vas connaître une longue traversée du désert, puis la résurrection inattendue à plus de 60 ans, Oscar à la clé.

Zach
13/01/2020 à 11:54

Pour en faire des caisses il a peur d'un énorme four ? Et si, le film est un tiroir-caisse pour Martin Lawrence. Il n'a plus tourné un film depuis 2011...

votre commentaire