Star Wars : L'Ascension de Skywalker - le fameux enregistrement de l'Empereur Palpatine a été révélé dans... Fortnite

Mathieu Jaborska | 24 décembre 2019
Mathieu Jaborska | 24 décembre 2019

On le convoitait depuis longtemps, et c'est chose faite. Grâce à Disney, Ecran Large remporte in extremis le prix du titre d'article le plus bizarre de 2019.

Il y a quelque chose qu'on ne peut pas enlever à Star Wars : L'Ascension de Skywalker. Dès sa première minute, il est honnête avec son spectacteur et assume complètement avoir articulé son développement autour du concept même de fan service. Le logo Star Wars apparait, avec la musique de John Williams, et arrive le texte déroulant, expliquant en quelques lignes les prémisses de l'épisode. Ainsi, la toute première phrase visible sur les 2 heures 20 de long-métrage est la suivante :

"Les morts parlent ! La galaxie a entendu une transmission mystérieuse, une menace de REVANCHE par la voix de feu L'EMPEREUR PALPATINE."

 

photo, Daisy RidleyLe pâle patine

 

Eh oui, le prétexte pour rescusciter un personnage censé être mort depuis trois films, c'est "une transmission". A partir de là, on ne se pose plus de questions : l'Empereur est de nouveau le méchant du film, et Kylo Ren est de nouveau son apprenti. Certes, ce n'est pas si terrible à côté des autres nombreuses tentatives de rétropédalages nostalgiques qui parsèment le long-métrage, mais certains ont trouvé ça quand même très léger. Quitte à tout recommencer de zéro en ignorant copieusement le dernier opus, autant s'appuyer sur quelque chose de concret. Où est ce fameux enregistrement qui impose si tôt dans l'intrigue le nouveau vieux bad guy ?

Contre toute attente, le site Polygon a révélé que J.J. Abrams a bien enregistré le fameux message avec l'acteur incarnant Palpatine, Ian McDiarmid. Mieux encore, il a déjà été révélé, et il est même disponible en ligne ! Est-ce dans un bonus prévu pour le DVD, dans une featurette YouTube, un talk-show américain ou même une vidéo d'excuses publique ? Non, c'est dans Fortnite.

 

photo, Daisy Ridley, Adam DriverOn a déjà vu ces décors quelque part...

 

Le jeu vidéo au succès mondial a pris l'habitude d'accompagner les sorties de blockbusters Disney avec des évenements spéciaux. Il l'avait fait avec Avengers : Endgame, et il l'a fait avec Star Wars. Le week-end dernier, il était possible de jouer dans l'univers créé par Lucasfilms à travers le fameux Battle Royale. A la fin, le message était diffusé. Mais on n'a pas raté grand-chose : l'extrait n'apporte pas la moindre explication quant aux petites vacances de l'Empereur pendant les évenements du Réveil de la Force et des Derniers Jedi.

"Enfin, l'oeuvre d'une génération est accomplie. La grande erreur est corrigée. Le jour de la victoire est à portée de main. Le jour de la revanche. Le jour des Siths !"

 

 

Est-ce que cela veut dire que Fortnite existe dans le même univers que le canon Star Wars ? Quand il s'agit de marketing, Disney est capable de tout. Comme vous l'avez probablement deviné, on a moyennement apprécié la fan-fiction le film de J.J. Abrams, et notre critique est donc disponible ici. Bref, on attend avec impatience le crossover entre ces deux univers passionants au cinéma. Vivement.

 

premiere affiche

commentaires

Tajik
26/12/2019 à 17:21

@Ronan
"Est-ce que tu connais l'histoire tragique Dark Plagueis le Sage ? Ce n'est pas le genre d'histoires que racontent les Jedi. C'est une légende Sith. Dark Plagueis était un Seigneur Noir des Sith tellement puissant et tellement sage qu'il pouvait utiliser la Force pour influer sur les midi-chloriens et créer la vie. En outre, sa connaissance du Côté Obscur était telle qu'il arrivait aussi à empêcher ceux dont l'existence lui importait de mourir." Le Chancelier Suprême Palpatine, Star Wars Episode III : La Revanche des Sith. Dark Plagueis est l'un des Seigneurs Sith les plus brillants qui aient jamais existé : nul n'égale son talent à commander l'ultime pouvoir sur la vie et la mort.

Ronan
25/12/2019 à 11:49

Autant je respecte l'avis de ceux qui ont aimé, autant dire que tout est expliqué c'est de la mauvaise foi, palpatine a survécu comment par exemple? Et ne me dîtes pas : c'est expliqué dans les comics, je m'en fous, un film devrait se suffire à lui même.

Torme
25/12/2019 à 11:12

Fan service pas du tout, il re'd hommage aux personnes... C'est différent.
Après ce sw est un bon film.
Tout y est expliquer.

Faut savoir apprécier ce qu'on nous offre.

Geoffrey Crété - Rédaction
24/12/2019 à 23:00

@Alice

Après avoir testé sur les deux premières saisons les critiques par épisodes ou des débuts de saison, on a trouvé que ce n'était ni adapté à cette série, ni très pertinent vu le peu de lecteurs. Donc comme la saison 3, la saison 4 ce sera un bilan, afin de mieux traiter tous les enjeux et avoir une vraie vue d'ensemble.

Alice
24/12/2019 à 19:50

*contrairement aux précédentes

Alice
24/12/2019 à 19:49

@Geoffrey Crété - Rédaction : je comprends ! C'est juste que vous avez été silencieux jusqu'à présent sur cette dernière saison contrairement aux dernières, contente de savoir que vous n'oubliez pas cette pépite !

Oz
24/12/2019 à 14:40

Ce film est nul...content de l'avoir vu qu'en streaming..

OgCarlJohnson
24/12/2019 à 13:46

Ce film est vraiment respectueux de l'univers Star Wars canon et légende et est impressionnant. De plus il fait frissonner et même pleurer

Ce film à une portée philosophique cohérente avec la saga et la conclu à merveille

J'ai adoré

patman
24/12/2019 à 12:17

"Faut juste faire avec nos vacances, on reste mortels ;)"

Heureusement, les morts parlent ! ;-)

Geoffrey Crété - Rédaction
24/12/2019 à 11:40

@Alice

Si, c'est prévu. Il fallait juste attendre les derniers épisodes, et écrire sur une saison demande plus de temps et travail qu'une news comme celle-ci.

J'ai écrit sur toutes les saisons de Mr. Robot depuis ses débuts, par épisode ou en bilan, et j'ai même consacré quelques autres articles (pour revenir notamment sur un épisode en particulier). On n'a jamais laissé la série de côté, contrairement à pas mal de médias. Donc pas d'inquiétude, on l'a déjà dit : on écrira bien sur la fin. Faut juste faire avec nos vacances, on reste mortels ;)

Plus

votre commentaire