Sonic dévoile son nouveau look et pète avec les bras dans la bande-annonce de la dernière chance

La Rédaction | 12 novembre 2019 - MAJ : 12/11/2019 16:33
La Rédaction | 12 novembre 2019 - MAJ : 12/11/2019 16:33

Suite à une bande-annonce si catastrophique qu’elle a poussé la production à repousser et retravailler le film, Sonic est de retour dans un nouveau trailer.

Le retour de flamme fut si intense et brutal que Paramount ne pouvait plus envisager de laisser sortir son film en l’état. Marque emblématique des années 90, le hérisson bleu conçu pour concurrencer Mario devint l’emblème de Sega et fit les beaux jours de la Mega Drive, console 16 Bits, adversaire de la Super Nintendo.

 

 

Créature véloce, Sonic ne bénéficie néanmoins pas d’un background ultra-connu ou solide, autorisant des adaptations… originales. En témoigne le film que voici, qui choisit de téléporter le hérisson dans notre monde et de tordre sa mythologie en proposant une relecture de son célèbre antagoniste, le professeur Robotnik. Alors, cette nouvelle bande-annonce est-elle meilleure que celle qui mit initialement le feu aux poudres ?

 

photo Sonic Jim CarreyEssayez donc d'oublier cette image

 

Il n’est pas évident de répondre, tant ce trailer semble vouloir désespérément séduire les joueurs nostalgiques, quitte à basculer dans l’hystérie la plus totale. Les références à la franchise originelle sont légion, on balance du sigle Sega à tout va, quelques sprites des jeux de jadis, une poignée de décors s’en inspirant, et on dévoile un Sonic au look nettement plus proche du héros d’antan.

Parallèlement, le trailer multiplie les pseudos gags et fait clairement de l’œil à Qui veut la peau de Roger Rabbit ?, dont le film paraît carrément reprendre des séquences entières (l’interrogatoire avec intervention du side-kick, la séquence dans le bar, etc.) le tout dans un ouragan de vannes plus ou moins inspirées, qui amèneront notamment notre personnage bleuté à péter avec le bras, parce qu'après tout pourquoi pas. Bref, le métrage veut nous assurer que nous serons en terrain connu et que Jim Carrey n’est absolument pas en train de faire une dépression nerveuse.

Vivement le 12 février 2020.

 

Affiche

 

commentaires

brucetheshark
13/11/2019 à 17:48

J'en reviens quand même pas qu'un studio de cinéma baisse son froc comme ça devant les "fans"...

corleone
13/11/2019 à 13:05

Lol estampillé paramount? apres Gemini man , terminator voici Sonic et boom faillite. Non mais franchement cette bande annonce est bizarre a tel point qu'on se demande si les effet speciaux sont raté ou si c voulu exemple la première scene de la BA ti ré d'un niveau du Jeu.... les couleur et le décor fait vraiment cinématique de jeu (voulu ou effet speciaux raté?) pareil l'explmosion sur le bitume, on dirai un trou en chweeg gum.... les effet de ce film sont vraiment trop zarbie....

Lolmdr
13/11/2019 à 11:59

Faite le le film sinon on verra qui fait mieux les débiles.

Nemal
13/11/2019 à 09:47

Mais le pire... n'est jamais décevant !

Brute wayne
13/11/2019 à 08:36

L'animation est à vomir, quant au look de sonic j'ai un ami dont les rendus poilus sur blender font beaucoup plus illusion... Incroyable comme c'est moche...

La tour de Ba(by)bel
13/11/2019 à 02:45

La V.O n'a l'air pas fameuse. Mais la V.F est magistralement nullissime. Avec Bentala purée.

La tour de Ba(by)bel
13/11/2019 à 02:41

Purée, Malik Bentala qui prête sa voix à Sonic??? Y'a que moi que ça choque??

Avec tous les doubleurs français que le monde nous envie, on prend Bentala?

Bob
12/11/2019 à 20:55

Il est tombé bien bas Jim.

Brasch-Eazy-E
12/11/2019 à 20:50

Ah oui, ça a l'air bien sympa. En face, faudra un reboot de "Super Mario Bros" pour éviter la comparaison avec le dernier :)

Mota
12/11/2019 à 20:07

Autant j'étais pas spécialement fan du premier design, mais désormais il va y avoir une sorte de jurisprudence où les fans "turbo-débiles" auront réussi à faire plier un studio juste avec leurs commentaires de haters... Ils voudront absolument remettre ça dès qu'un petit film n'aura pas grâce à leurs yeux. Bref, c'est triste...

Plus

votre commentaire