Deadpool : finalement le héros Marvel pourrait rester vulgaire, violent et gore chez Disney

Christophe Foltzer | 14 octobre 2019 - MAJ : 14/10/2019 07:34
Christophe Foltzer | 14 octobre 2019 - MAJ : 14/10/2019 07:34

Quand le premier Deadpool est sorti, en 2015, il a prouvé ce que tout le monde savait déjà : on peut être un super-héros, tomber dans le vulgos et connaitre un gigantesque succès.

Seulement, le récent rachat de la Fox par Disney a jeté un gros doute sur l'avenir du personnage puisqu'un héros aussi limite n'aurait certainement pas sa place dans le MCU, destiné exclusivement à des aventures tous publics. C'est alors qu'on a commencé à flipper que le mercenaire grande gueule ne passe à la lessiveuse de Mickey Mouse, ce qui était d'ailleurs plus ou moins prévu.

 

Photo Ryan ReynoldsUn Deadpool gentil et mignon ? Non merci

 

Sauf que voilà, en pleine promo de Retour à Zombieland, les scénaristes Rhett Reese et Paul Wernick (également ceux derrière la franchise  Deadpool, donc), ont balancé au micro de Joblo qu'en réalité, leur héros pourrait très bien ne pas connaitre de censure lors de ses prochaines aventures :

"La bonne nouvelle, c'est que Marvel sait ce qu'il a entre les mains. Il y a une promesse que nous allons continuer à explorer l'univers de Deadpool et sa classification R. Et la très grande nouvelle, c'est que nous allons probablement un peu jouer avec leur MCU, mettre un doigt dedans et y introduire Deadpool. C'est une super aventure et nous avons hâte de nous plonger dedans. Le seul souci, c'est le timing parce que Ryan Reynolds est super occupé actuellement, nous aussi et puis, l'autre problème, c'est de trouver la bonne idée.

 

Photo DeadpoolEt puis quoi encore

 

Un peu comme Zombieland, nous n'allons pas le faire si nous ne sommes pas sûrs que ce sera génial ou si nous pensons que nous pouvons le rendre génial. Donc il s'agit vraiment de trouver l'idée parfaite. On a un fil de discussion avec Ryan et ça nous arrive souvent de nous réveiller à 3h du matin avec une idée et en pensant qu'elle est géniale pour se rendre compte le lendemain matin que c'était vraiment de la merde. Bref, on n'arrête pas de balancer des idées et je pense que lorsqu'on aura trouvé ce qu'il nous faut, on se lancera dans la course aux agendas."

Donc, chaque chose en son temps visiblement, ce qui n'est pas pour nous déplaire tant la précipitation pourrait nuire au grand retour du personnage. Si le maintien de la classification R de Deadpool nous fait bien plaisir, on préférera néanmoins avoir une confirmation officielle de la part de Disney sur ce sujet, histoire d'être sûr que ce ne sont pas les scénaristes qui ont mal compris pour, au final, se retrouver avec un psychotique tout ce qu'il y a de plus gentil et inoffensif. Avouez que ce serait sacrément dommage.

 

photo Once upon a deadpoolEt pourquoi pas un Deadpool en mode conte de Noël aussi ? Oh, wait...

commentaires

Flo
14/10/2019 à 21:22

C juste un taré pervers

Pegi13
14/10/2019 à 13:28

En même temps il agit comme un gamin de 13 ans, le public Disney/Marvel.

Cassouletgoutu
14/10/2019 à 12:17

Non

Jesuisici
14/10/2019 à 08:42

C'est pas déjà un psychotique gentil et inoffensif?

votre commentaire