Star Wars : Les Derniers Jedi - J.J. Abrams avoue qu'il n'aurait pas fait le film comme Rian Johnson

Camille Vignes | 29 septembre 2019 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Camille Vignes | 29 septembre 2019 - MAJ : 09/03/2021 15:58

De retour à la barre sur la dernière trilogie du Skywalker-Verse, J.J. Abrams avoue qu'il n'aurait pas réalisé Star Wars : Les Derniers Jedi comme Rian Johnson

L'histoire entre J.J. Abrams et Lucasfilm aurait pu être beaucoup plus courte puisqu'au départ, le cinéaste ne pensait réaliser d'autre film que Star Wars : Le Réveil de la Force. C'est ainsi que pas mal de fans ont acceuilli avec horreur Star Wars : Les Derniers Jedile long métrage de Rian Johnson faisant prendre malheureusement une direction inattendue à la saga

Après le film de J.J. Abrams, les fans s'attendaient en effet à voir certaines questions obtenir une réponse. D'où vient Rey et surtout qui sont ses parents, quel est le passé de Snoke, qu'est devenu Luke ou encore qui sont les "knight of Ren" sont autant d'éléments qui tissaient en filigrane l'histoire de cette nouvelle trilogie et que Rian Johnson n'a pas réussi à faire siens (pour se les approprier il a réécrit une bonne partie du scénario).


Photo Daisy Ridley
Sur la trace des volonté de Abrams 

 

Après ce rendez-vous à moitié manqué (le film est loin d'être un bide et a quand même réussi à trouver son public), J.J. Abrams est donc de retour dans Skywalker-Verse avec Star Wars : L'Ascension de Skywalker. Dans une récente interview avec Empire il a avoué que, bien qu'il n'aurait pas emprunté le chemin pris par Johnson, il n'était pas là pour réparer ses choix.

"Je n'ai jamais pensé que j'avais pour objectif de réparer quoi que ce soit. Si j'avais fait Star Wars VIII, il aurait été différent, de la même manière que le VII n'aurait pas été le même si Rian l'avait réalisé. Mais ayant travaillé sur des séries télé, je me suis habitué à créer des personnages et des histoires qui sont ensuite repris et transformés par d'autres. 

 

photo, Mark Hamill, Carrie Fisher"Merci pour tout mais je vais faire ce que j'ai envie"

 

Si vous êtes prêts à prendre de la distance par rapport à vos créations, et si vous pensez les laisser entre de bonnes mains, vous devez accepter le fait qu'il puisse y avoir des différences de décisions par rapport à ce que vous auriez fait. Et si vous revenez, vous devez honorer ce qui a été fait". 

Au final, même si les choses sont différentes des attentes des fans et de ce qu'aurait fait Abrams, le film de Johnson ne contrarie pas Le Réveil de la Force.  L'une des plus grandes interrogations du public était de savoir si Abrams allait tordre le récit de Johnson pour l'adapter à sa vision de départ mais il semblerait que le réalisateur ait eu à coeur de s'adosser au récit des Derniers Jedi. Verdict au cinéma le 18 décembre avec la sortie de Star Wars : L'Ascension de Skywalker.

 

Tout savoir sur Star Wars : Les Derniers Jedi

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Grokon
01/10/2019 à 17:53

Je refuse de donner un centime a Disney pour financer cette trilogie débile que j'ai suffisamment financé les dernières années dans l' espoir que ça s améliore.
J en ai de toute manière rien a faire de la manière dont ça va ce finir. Cette trilo ne. M interresse pas...

RobinDesBois
01/10/2019 à 17:44

"Si vous êtes prêts à prendre de la distance par rapport à vos créations, et si vous pensez les laisser entre de bonnes mains, vous devez accepter le fait qu'il puisse y avoir des différences de décisions par rapport à ce que vous auriez fait. Et si vous revenez, vous devez honorer ce qui a été fait".

Tout le contraire de ce que Johnson a fait puisqu'il a complètement méprisé le principe de trilogie et brisé toutes les pistes que JJ Abrams avait ébauché. Heureusement que JJ Abrams a plus d'élégance que lui.

@Amnorian Je trouve au contraire que MI3 est de loin le meilleur des Mission Impossible et ce à tous les niveaux. Et en plus c'est l'épisode qui a vraiment relancé la saga en s'intéressant davantage aux personnages. Et JJ Abrams a réussi à me surprendre avec les deux Star Trek qu'il a réalisé, il s'agit pour moi du meilleur exemple possible de suite-reboot.

Nathenzo
30/09/2019 à 22:52

Je vais y aller simple perso je trouve que ça sert à rien de toujours rajouter du nouveau autant apporter des réponses au question ce qui permettrait de répondre à des questions et même à mené peut être à des résultats intéressants comme découvrir des choses un peu caché dans les film voilà mon avis ^^

rocky
30/09/2019 à 22:40

"Si vous êtes prêts à prendre de la distance par rapport à vos créations, et si vous pensez les laisser entre de bonnes mains, vous devez accepter le fait qu'il puisse y avoir des différences de décisions par rapport à ce que vous auriez fait. Et si vous revenez, vous devez honorer ce qui a été fait".

Oui oui, d'où :
- la réparation du casque de Kylo alors que Johnson l'avait détruit pour faire évoluer le perso
- la réparation du sabre de Luke alors que Johnson l'avait détruit pour le symbole
- la relégation du personnage de Rose (l'ajout majeur de Johnson à la trilogie) à l'arrière-plan
- le retour de Sidious (alors que Johnson avait tué Snoke pour faire de Kylo le grand "méchant")

On y croit.

Opale
30/09/2019 à 18:07

J'attends la sortie de ce film pour... ne surtout pas aller le voir! Mais je me languie des commentaires. Pour moi (je précise car il ya des âmes sensibles sur ce site, si, si), au bout d'un moment râler ne suffit plus, il ne faut plus aller voir ces films au cinéma. Marre d'engraisser Mickey en allant voir des boursouflures marketing vides de sens. Stop.

Haz
30/09/2019 à 14:59

Bof, Abrams fait tout le temps le même film S-F, que ce soit Star Trek ou SW c'est la trame de l'épisode 4 ...

Pseudo
30/09/2019 à 11:07

Rian Johnson a réinventé Star Wars et vous n'avez pas compris, le message du film en lui-même est cette réinvention. Prendre le passé pour s'en séparer et faire quelque chose de nouveau tandis que J.J. Abrams nage dans le rétropédalage. Toutes les questions posées par Star Wars 7, le 8 y répond en disant principalement "On s'en fout, le plus important est ailleurs", les parents de Rey on s'en fiche tant qu'elle apprend à utiliser la force et ne pas basculer, Snoke on s'en fiche car le réel méchant c'est Kylo Ren et pour que Kylo Ren le devienne il devait tuer Snoke etc
Star Wars 9 en revanche revient sur tout ça comme si il n'y avait pas eu de 8 et les bandes annonces posent encore plus de questions qu'on a eu de réponse dans le 8.
Bonne journée

Amnorian
30/09/2019 à 09:49

Il me semble que vous aviez publié un article indiquant que le prochain star wars se permettra plus de liberté, et osera surprendre comme l'a si bien réussi johnson. Abrams a réussi à relancer une franchise et sur ca on peut le féliciter, johnson l'a brillament contuinué, en esperant qu'abrams se lache, car malheureusement en tant que réalisateur, il n'a jamais réussi à bien surprendre, le moins mission impossible est justement le sien.

Jojo
30/09/2019 à 06:55

Et Rian Johnson n'aurait jamais fait un espèce de remake de l'épisode IV comme J.J. Abrams lol

Mr.Phil
30/09/2019 à 05:08

@Spalk parlant de monstre on pourrait parler de Lucas qui lors de la prélogie obligeait les salles de cinéma incluant les petits indépendants à garder ces films pendants un temps déterminé avec un nombres de salles déterminées. Ce qui empêchait les petits cinémas de cartier de projeter d’autres films même si le film n’attirait plus les foules et monopolisant leurs salles en exclusivité.. Dans mon cartier, le cinéma avait refusé car il ne pouvait pas endosser le fait de garder Star Wars aussi longtemps sans pouvoir accueillir de nouveaux films... Bref Lucas est un Disney à lui seul... Il est devenu la machine qu’il critiquai à ses débuts...

Plus
votre commentaire