Possible scandale : Disney accusé d'avoir menti sur sa santé financière pendant plusieurs années

La Rédaction | 22 août 2019 - MAJ : 22/08/2019 18:03
La Rédaction | 22 août 2019 - MAJ : 22/08/2019 18:03

De studio de cinéma réputé, mais à la taille modeste comparée aux géants d’Hollywood, Disney est devenu un acteur surpuissant et incontournable, capable d’ingérer ses concurrents et de transformer significativement l’industrie. Mais le studio a-t-il maquillé ses comptes et ses résultats financiers ? C’est en tout cas l’accusation que porte une de ses anciennes employées, qui revendique le statut de lanceur d’alerte.

C’est par MarketWatch, site spécialisé dans l’actualité financière, qu’arrive ce potentiel scandale. Un article y relate le témoignage de Sandra Kuba, qui accuse son ex-employeur d’avoir menti sur ses résultats et gonflé ses bénéfices, jusqu’à les doper artificiellement à hauteur de six milliards de dollars pour la seule année fiscale 2008/2009. Si ces faits étaient avérés, ils pourraient mettre à mal une partie de la puissance de Disney.

En effet, l’entreprise, cotée en bourse, a réalisé tout au long de cette décennie plusieurs rachats coûteux et ambitieux, de Pixar, Marvel, Lucasfilm en passant par la colossale digestion de la Fox il y a quelques mois à peine. Or, ces rachats ont été entre autres rendus possibles par la confiance des investisseurs et plus généralement des marchés financiers. Confiance qui tient évidemment aux bons résultats de l’entreprise.

 

photo, Gwyneth Paltrow, Brie Larson, Pom Klementieff, Letitia WrightAvengers : Endgame , carton plein du studio

 

Or, ces résultats sont bien loin de se limiter aux scores faramineux que Disney obtient au box-office depuis le rachat de Marvel. Le groupe a d’autres sources de revenus, des produits dérivés en passant par ses parcs d’attractions. C’est notamment ce secteur que Sandra Kuba désigne comme une source de revenus gonflés artificiellement.

D’après l’ex-employée, Disney l’aurait virée dans le mois suivant un premier signalement adressé par Kuba au bureau du Securities and Exchange Commission. Kuba a depuis rédigé deux signalements supplémentaires, le plus récent datant de juin 2019.

Disney a bien sûr réagi et pas pour accréditer la thèse de son ex-collaboratrice, ainsi que l’a expliqué un des porte-paroles de l’entreprise.

« Cette ancienne employée a été licenciée pour avoir déposé plusieurs plaintes fallacieuses au fil des années. Les situations qu’elle a pointées du doigt ont été sérieusement investiguées et se sont révélées absolument fausses. Il est regrettable que MarketWatch, qui a connaissance de ces éléments depuis des mois, ait choisi délibérément d’offrir à Madame Kuba un portevoix. »

 

DisneyMickey s'emparant des personnages de la Fox

 

Reste désormais à savoir quelles seront les conséquences de cet évènement et la portée de ces accusations. Quelques jours après l’annonce de résultats économiques en berne (que le studio a largement imputé aux contreperformances des productions Fox, quand l’activité hôtelière des parcs d’attractions semble également concernée) et une baisse de la valeur de ses actions, Disney doit veiller à la confiance des investisseurs comme le lait sur le feu.

En effet, la capacité de Disney à digérer la maison mère de X-Men : Dark Phoenix, ou tout simplement à soutenir la production de giga blockbusters tels que Le Roi Lion ou Black Panther 2 dépend pour partie de la confiance que lui accorde un marché dont les mises semblent chaque année grossir.

 

photoC'est Simba qui va faire la gueule

commentaires

Littletina
24/08/2019 à 13:30

Cette femme avait tout à perdre d’alerter cette situation, elle s’est même d’ailleurs fait virer... pourquoi mentirait-Elle ?

dfdfb
23/08/2019 à 11:21

Vivement qu'il perde du terrain, le cinema a la disney es mediocre et infantile et leur film pas terible

Simon Riaux - Rédaction
23/08/2019 à 10:09

@Dae-Soo

Tout dépend de ce qu'on fait de ce conditionnel.
Si c'était l'antithèse de l'information, il n'y en aurait plus beaucoup, d'information.

Rudy Mako
23/08/2019 à 02:17

Ça sent le complot amateur ça!!! Mdr!!?

pifpaf
22/08/2019 à 23:43

@Rosko
tout a fait d'accord le souci c'est qu'a force d'en manger tu finit par oublié ce qui a vraiment du gout et ça Disney l'a bien compris , maintenant ils sont quasiment a la moitié des recettes au box office

corleone
22/08/2019 à 22:23

Si la dame dit vrai alors c'est toute la fiscalité américaine qui devrait être remise en question. C'est bien beau de déclarer des resultats frauduleux pour attirer les investisseurs et faire monter la valeur en bourse mais l'iceberg auquel on se cogne toujours reste le fisc car le tout n'est pas d'avancer des chiffres mais il faut payer les taxes qui vont avec. Soit donc la gestion fiscale américaine n'est qu'une gigantesque blague soit cette femme n'est qu'une vulgaire menteuse qui raconte des histoires à dormir debout.

professeuse Xavière
22/08/2019 à 21:09

Tu as une connexion mentale avec les lecteurs de EL :)

Dae-Soo
22/08/2019 à 20:51

Jaime po les articles au conditionnel. C'est pour moi la nemesis de l'information. Mais ça n'est que mon avis... EL vous n'avez pas besoin de ça pour être lus.

gbolo
22/08/2019 à 20:36

C'est peut être l'ébauche d'un scandale mais est ce qu'il y aura un? Si la personne dit vrai, Disney c'est un peu comme la Grèce. Il suffit de magouiller ses avoirs pour passer les audits. Et si tu as une banque avec toi pour couvrir tes méfaits alors c'est Byzance mais pour un certain temps.

Number6
22/08/2019 à 19:11

Beeeh, la cabale au fond du jardin...

Plus

votre commentaire