Triple Frontière : l'échec du film pourrait bouleverser la stratégie de Netflix

La Rédaction | 8 juillet 2019
La Rédaction | 8 juillet 2019

Netflix achète et produit quantité de films et séries depuis quelques années, mais un échec jugé cinglant pousse l’entreprise à revoir sa stratégie.

Un temps leader incontesté sur le marché florissant de la SVoD, Netflix devra prochainement faire face à une concurrence renforcée. En effet, tandis qu’Amazon se structure et gagne en force de frappe, Disney+ ainsi qu’Apple se préparent à lancer leurs propres services à coups de milliards de dollars et de contenus exclusifs. L’entreprise a donc pris les devants, tant pour se sécuriser un catalogue maison qu’attirer le plus de clients possibles avant que ses adversaires ne passent franchement à l’offensive.

C’est dans ce cadre que Netflix a été enclin à faire chauffer le chéquier pour attirer les talents et marques connues du grand public à son catalogue. Parmi eux, le réjouissant Triple frontière de J.C. Chandor, qui n’a pas rencontré le succès escompté. D’après The InformationTed Sarandos a organisé une réunion avec plusieurs exécutifs spécialisés dans la production de films et de séries courant juin, au cours de laquelle il a révélé que Triple frontière avait coûté 115 millions de dollars, pour à peine 52 millions de visionnages.

 

photo, Ben AffleckY a-t-il le feu à la maison Netflix ?

 

Un investissement énorme, et un score bien faiblard comparé aux succès colossaux d’un Bird Box, ou plus récemment d’un Murder Mystery. Sarandos aurait donc fait savoir qu’après cet échec, Netflix allait dépenser plus prudemment ses sous et surveiller attentivement ses investissements. Dans ce contexte, on imagine que la sortie, programmée à l’automne 2019, du Irishman de Martin Scorsese (dont il se murmure que le budget aurait explosé pour avoisiner 200 millions de dollars), sera scrutée avec attention par le géant de la SVoD.

Mais ce qui interpelle dans cette information, c’est aussi le budget de Triple frontière. En l’état, au vu du contenu du film (et de la légèreté de ses effets spéciaux) difficile de croire qu’il a pu coûter une telle somme, même en imaginant que ses stars ont dû empocher un sacré cachet. Pour bien saisir la nature du problème, peut-être faut-il se souvenir des propos de Suzanne Daniels, responsable des contenus pour Youtube, passée par la fiction TV, et citée dans un dossier de septembre 2017 consacré à l’inflation des budgets de séries.

 

photo, Justin Prentice13 Reasons Why

 

« Je regarde une série comme 13 Reasons Why. Sur Netflix, elle coûte 5 millions par épisode. J’ai fait des séries de ce type pendant des années chez Warner, pour 2 millions par épisode. On enchaîne "intérieur lycée" avec "intérieur maison". Il n’y a aucune raison de dépenser autant. »

Non pas que les deux projets soient immédiatement comparables, mais voilà qui donnera de l’eau au moulin de ceux voyant dans les investissements somptuaires de la plateforme une forme de dispersion manquant peut-être un peu de discernement.

 

Photo Ben AffleckBen Affleck dans Triple Frontière

commentaires

Nicotine46
13/07/2019 à 00:49

Ca m'étonne que le film soit un échec.
Je l'ai trouvé très bon (pas le meilleur Chandor mais très bon quand même, surtout par rapport à la qualité Netlfix habituelle).
Et puis 50 millions de vues, ça ne me parrait pas rien. Est-ce que Bird Box, le soit disant plus gros succès de la plateforme n'était pas à 80 millions de vues ? Pas si loin donc (même si pas le même budget bien sur).

Shieft
11/07/2019 à 11:29

Celon des études américaine les plus gros films au cinéma (exp: harry potter et l ordre du phenyx ) ne sont pas rentable. (Box office ne deduit pas la part des exploitant). Les recettes sont génère sur la vente de produit dérivé essentiellement.

sylvinception
10/07/2019 à 13:06

Avec toutes les merdes pétées de thunes qui fleurissent sur Netflix (coucou Annihilation!!), dommage que ce soit le fort sympathique Triple Frontier qui paye les pots cassés...

meritos
09/07/2019 à 18:53

Netflix se fout une balle dans le pied avec leur politique de certification sur le matériel. Il se coupe sur une manne éventuel de clients. Sur une TV avec une box android TV quelconque , avant ça passait crème, l'image était nickel en HD. Depuis les applis ne fonctionnent plus, tu es obligé d'installer l'appli pour téléphone pour avoir au final une image pourrie sur ta TV. Ajouté à cela, la concurrence d'Amazon et bientôt Disney, la chute n'est pas aussi inimaginable.

Daccord
09/07/2019 à 13:34

@poeut entièrement d'accord avec toi !
Autant ce film m'a bcp déçu et n'aurez clairement pas du couter autant d'argent.
Mais l'interface et la promotion de Netflix pour ses produits est très mauvaise.

poeut
09/07/2019 à 05:50

le vrai problème de netflix c'est son interface de mairde. c'est tellement pourri que je savais mm pas que ce film existe.

amazon a exactement le mm soucis mais tellement peu de contenu que l'on rate moins de choses

je comprends pas pkoi ils prennent pas le template d'un fmovie, au moins c'est clair. personne leur a dit ?

Luigi
09/07/2019 à 01:42

Triple frontière n'est pas un grand film ,mais c'est un bon film , surpris qu'il n'ait pas mieux marché !Par contre plus de 100 millions de dollars de budget ,j'en reviens pas!Ils ont recrée la jungle en studio? Ils ont tourné en 12k?

Rudy Mako
08/07/2019 à 18:56

Je suis d'accord. Netflix surcharge ses productions. Bright à 100 millions fut une grossière connerie. Triple frontier, ce budget, c'est trop élevé pour ce rendu que je trouve minimaliste

pless
08/07/2019 à 16:30

L'échec de Triple Frontière n'est pas pas mérité, ce n'est pas un film mémorable mais c'est un bon film tout de meme. Pour moi, Triple Frontière c'est le mariage improbable mais plutôt réussi d'un film de la Cannon et du Trésor De La Sierra Madre.

Pour le coup des productions qui explosent, idem je me pose la question. J'étais déjà étonné par le coût du pilote en version féminine de Bad Boys.

Adam
08/07/2019 à 16:02

@EL effectivement le cachet des acteurs ne peut justifier 200 millions et un film de gangster n'est pas non plus ce qui est plus cher à tourner. C'est quand même le budget du 1er avengers mince. Je suis aussi curieux de savoir ou sont passé les sous.

Plus

votre commentaire