Après In the Mood for Love et 2046, Wong Kar-Wai va enfin terminer sa trilogie avec Blossoms

Camille Vignes | 20 mars 2019 - MAJ : 20/03/2019 17:53
Camille Vignes | 20 mars 2019 - MAJ : 20/03/2019 17:53

Quinze ans après 2046, et presque vingt après In the Mood for Love, Wong Kar-Wai va enfin terminer sa trilogie avec Blossoms.

L’histoire est simple, Chow Mo Wan et Su Li Zhen sont mariés chacun de leur côté, et pourtant ils vont se croiser, se frôler, se rencontrer, se parler (peu), tomber amoureux, hésiter, rêver, souffrir, se quitter, regretter et puis se souvenir du peu qu'ils ont vécu ensemble.

Cette histoire, celle d’un homme et d’une femme qui n’osent pas s’aimer, a été mille fois racontée et pourtant le cinéaste hongkongais Wong Kar-Wai avait signé un film bouleversant à l’orée du nouveau millénaire avec In the Mood for Love. Le film avait très justement été salué par la critique et ses pairs en 2000 (César du Meilleur film étranger, prix d'interprétation masculine pour Tony Leung Chiu Wai au Festival de Cannes...).

 

 

Résultat, en 2004, Wong Kar-Wai avait utilisé quelques réminiscences de son film pour mettre en scène un nouveau drame sur le souvenir. Il n’était pas tant question pour l’homme de donner une suite à l’histoire d’amour de Chow Mo Wan et Su Li Zhen que de continuer ses réflexions sur la création et les histoires d’amour au pluriel avec 2046.

Il y mettait donc en scène l’écrivain Chow Mo Wan qui, en mal d’inspiration, utilise les détails de son quotidien et le souvenir des femmes (de Su Li Zhen en particulier) qui ont peuplé son existence solitaire pour construire un récit de science-fiction éminemment romantique.

 

photo, Tony Leung Chiu Wai, Maggie CheungTony Leung Chiu Wai et Maggie Cheung

 

Depuis, Wong Kar-Wai a plus ou moins laissé tomber son penchant pour les mélodrames expérimentaux, passant par exemple par les arts martiaux en 2013 avec The Grandmaster. Mais il semblerait que le cinéaste retourne à ses premières amours puisqu’il a récemment annoncé avoir fini le scénario de la troisième partie de sa trilogie justement entamée par In the Mood for Love et poursuivi par 2046.

Adapté du roman éponyme de Jin Yucheng, Blossoms suivra sur plusieurs décennies des habitants (trois hommes) de Shanghai : du début des années 1960, à la fin de la révolution culturelle chinoise dans le milieu des années 1970 et dans les années 1990, avec plusieurs scènes tournées à San Francisco.

Blossoms, dont l’écriture a pris quatre longues années, devrait être tourné fin 2019, début 2020. Et pour savoir comment le métrage sera rattaché aux deux premiers chapitres de cette trilogie et si Tony Leung Chiu Wai et Maggie Cheung, le couple d'acteur fétiche du réalisateur, seront rappelés, il va falloir encore patienter.

 

Affiche officielleBlossoms

commentaires

TomTom
20/03/2019 à 23:01

Ce qui serait bien, c'est qu'il sorte enfin en blu-ray la version originale des Cendres du temps, en plus de la version Redux.

nokiwi
20/03/2019 à 22:13

Sauf que le premier volet est en fait Nos Années Sauvages (avec entres autres Maggie Cheung dans le rôle de Su Lizhen et Tony Leung Chiu Wai), puis In the mood for love et enfin 2046. La trilogie existe déjà.

votre commentaire